• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

bof

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 56 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • bof 9 décembre 2008 13:21

    Je pense qu’il est plus difficile encore de trouver un bon film porno qu’un bon livre érotique.
    Dans le domaine, la quantité produite ne laisse plus guère de place à la qualité artistique. La diffusion en masse a eu pour résultat le nivellement par le bas.

    Sans trop chercher dans ma mémoire, je pense que le dernier bon film sorti était Histoire d’O, qu’un intervenant a mentionné ici. Bien qu’un peu trop esthétisant à mon goût (mais ce n’est qu’un avis personnel), on peut encore parler ici d’oeuvre cinématographique et nom de produit prêt-à-consommer.

    Des bons livres érotiques - ou même pornos - il s’en trouve encore, heureusement. La Musardine reste le meilleur endroit, je pense. Mais on en trouve même à la FNAC, c’est dire si la littérature a encore de beaux jours devant elle



  • bof 9 décembre 2008 10:43

    Sade reste un régal, peut-être bien précisément grâce à ces dialogues précieux. Mais très littéraire en effet : ces personnages manquent un peu de vie.

    Dans un genre plus réaliste et plus vivant, je recommande volontiers Florance Dugas et son "Post-scriptum".
    Quant à Matzneff, j’avoue ne pas l’avoir lu... et ce que vous en écrivez n’est pas de nature à me donner envie de lire.

    Mais qui sait, après tout



  • bof 3 décembre 2008 15:47

    C’est intéressant, cet article et les réactions qu’il suscite... D’emblée, je m’étonne un peu du rapprochement fait entre l’âge de cet auteur et la surveillance qui s’exercerait à 3 et la prison qui serait promise à 13... Au-delà du jeu de mots, il y a un rapport ? Ca m’étonnerait.

    Mais c’est qu’ensuite on s’interroge furieusement. Pensez donc, un gamin de cet âge qui écrit dans AV, c’est suspect ! Qu’est-ce qui est suspect ? Qu’il sache écrire comme des adultes, piliers du forum AV, sont incapables de le faire ? Qu’il aborde des sujets qui ne seraient "pas de son âge" ? Qu’il les traite sur un ton similaire à celui des adultes et non comme un gamin qui massacrerait l’orthographe à coup de SMS ? Ou qu’il parle sérieusement de choses sérieuses ? Voilà le soupçon qui prend forme : à parler ainsi de sujets graves, Alex Joubert serait en train de passer à côté de son enfance et entrerait trop tôt dans le monde des adultes.
    Ou peut-être - et voilà qu’il serait plus gravissime encore - parce que ce gamin n’en serait pas vraiment un, qu’il écrirait sous l’oeil parental (voire sous téléguidage parental, tant qu’on y est, hein), qu’il engagerait la responsabilité d’AV, et puis c’est qu’il est mineur, dis donc ! et puis, et puis, et puis...

    Et puis quoi encore ?

    Mais qu’est-ce que ça peut bien vous faire ? L’usurpation d’identité, c’est monnaie courante ici. Personne n’a jamais demandé à Zen, Morice, la Taverne ou autre de produire leur carte d’identité et prouver qu’ils sont bien ce qu’ils affirment être, non ? Mais peut-être que derrière tout cela, le plus dérangeant est-il simplement que du haut de ses treize ans, Alex Joubert ferait aussi bien voire mieux que quelques-uns des journalistes auto-proclamés ici...

    Ah oui en effet : il est bien suspect ce garçon. Et si on lui fichait la paix, tout simplement ? Si on se contentait de lire ce qu’il écrit, sans bâtir de théories fumeuses sur son identité ou la raison qui l’amène ici ?



  • bof 3 décembre 2008 11:50

    "infractions imaginaires ou fabriquées", faut pas exagérer quand même.
    OK, tout le monde peut être victime d’un flic trop zélé mais de là à perdre tous ses points comme ça...

    Quoiqu’on pense du bien-fondé (ou non) de la répression policière sur la route, l’intérêt du permis à points c’est que ça sert à faire réfléchir : quand on en a perdu la moitié, si on s’entête à jouer avec le feu, ne pas s’étonner de se brûler (ou alors c’est grave : faut acheter un cerveau)



  • bof 3 décembre 2008 11:42

    Il faut tout de même rappeler quelques vérités élémentaires.
    S’il existe une mince frange d’individus réellement incapables d’obtenir leur permis, ça reste tout de même à la portée de n’importe qui, d’une façon générale. Ce qui n’est pas facile, c’est d’apprendre à gérer le stress, c’est vrai. Mais ce n’est déjà plus tout à fait le permis de conduire en soi.

    Le permis de conduire moto est bien plus difficile et plus technique, et pourtant les taux de réussite sont nettement supérieurs, ce qui tend à prouver qu’avec une réelle motivation, on franchit mieux la difficulté.
    (Au passage, notons que les routes seraient bien plus sûres si les détenteurs du permis de conduire auto étaient au même niveau que ceux qui décrochent le permis moto. Mais ne rêvons pas : c’est pas demain que le niveau d’exigence du permis B sera relevé).

    Enfin, il faut rappeler qu’il est toujours possible de passer le permis de conduire en candidat libre (un article a déjà été posté à ce propos) et ça diminue considérablement le coût. Même si c’est moins simple que de raquer sans sourciller les leçons de conduite de l’officine de la rue d’à côté, ce serait un peu facile de prétendre que le coût élevé du permis est dissuasif.

    Et pour ma part, je pense que si une réforme de l’enseignement du permis est nécessaire, c’est surtout pas à l’école que ça doit se faire : ce n’est absolument pas dans le rôle de l’école.

    Il est bon quelque part que les jeunes désireux d’avoir leur permis (ou qui en ont un réel besoin) se bougent un peu pour l’obtenir, non ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité