• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

calach

calach


 "Le jour où le crime se pare des dépouilles de l’innocence, par un curieux renversement qui est propre à notre temps, c’est l’innocence qui est sommée de fournir ses justifications." Albert Camus

Tableau de bord

  • Premier article le 08/06/2007
  • Modérateur depuis le 14/11/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 131 310
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 120 87 33
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • calach calach 8 juin 2007 23:24

    Je me permets de faire le lien entre le triste sort réservé, ces dernières années, aux innocents injustement accusés, plus particulièrement en matière d’abus sexuels, et l’excellent argumentaire développé par Paul Villach dans son article de ce même jour sur Agora « Un juge poignardé à Metz : à qui la faute ? ». Selon de récents sondages, 70 % environ de nos concitoyens ne font pas confiance à la justice ! Il est certain que les magistrats ne sont pas les seuls responsables de cet état de fait mais c’est sur eux que se cristallise le sentiment d’injustice. Cela ne pourra que s’amplifier si le budget de la justice n’est pas revalorisé, si la responsabilité professionnelle des juges continue d’être une utopie, si l’indemnisation de la détention provisoire abusive reste illusoire, si la précipitation piétine la présomption d’innocence ! Bien entendu, je désapprouve le geste commis à Metz mais la violence croissante dans les tribunaux ne se résoudra pas par une répression de plus en plus sévère. Seule, une amélioration de la confiance des citoyens par rapport au système judiciaire engendrera une meilleure protection des magistrats.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité