• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Caroline Courson

Caroline Courson

Après des études de Lettres Classiques, je me suis fourvoyée dans des licences d'Archéologie et de Psychologie, avant de rentrer dans le rang en obtenant le diplôme du CELSA au sein de deux sections différentes, journalisme et publicité (oui, c'est antinomique, mais il faut bien vivre !).
J'ai partagé mon temps entre des chantiers archéologiques (qui se font rares depuis la crise), l'écriture de livres pour enfants, la publicité et le journalisme (free-lance), la conception de pièces de théâtre et de scénarios pour ballets contemporains, ainsi que les cours dans l'enseignement supérieur ("Techniques d'expression" en IUT et Ecoles d'ingénieurs).
Bien que vivant en pleine campagne, je garde toujours un oeil curieux braqué sur le monde, et les articles que j'écris, qui concernent plutôt une certaine vision critique de la société que l'actualité proprement dite, sont souvent assez iconoclastes, et essaient de faire montre d'un humour pas toujours bien percu !

Tableau de bord

  • Premier article le 19/05/2012
  • Modérateur depuis le 23/05/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 38 300 1043
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 460 317 143
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires





  • Caroline Courson Caroline Courson 16 décembre 2012 10:24

    Alison,

    Mais évidemment que la situation est beaucoup plus complexe que je ne le dis ! J’ai écrit un article, pas un bouquin...

    Et vous me faites un mauvais procès en insinuant que je ne connais pas la situation et que je ne me réfère qu’à des sites Français. Que savez-vous de moi ? Je vais régulièrement en Grèce et je m’informe sur la situation au jour le jour via des journaux grecs, des blogs d’amis grecs et via les différents réseaux sociaux. Bien sûr, je ne suis pas de nationalité grecque (ce n’étaient que mes ancêtres !). Cela m’enlève-t-il le droit de parler d’un pays que j’ai toujours chéri ? Et pensez-vous vraiment que je vais chercher mes photos sur Google ?

    C’est un problème que j’ai déjà rencontré sur certains réseaux sociaux . On me dit : vous n’êtes pas grecque, alors taisez-vous. OK, je me tais... Et écrivez vous-même des articles qui seront désormais « légitimes », a contrario des miens. J’avais personnellement une autre vision de la solidarité entre les pays d’Europe.


  • Caroline Courson Caroline Courson 15 décembre 2012 23:56

    La vraie vie, c’est celle où l’on meurt de faim et de froid en dormant dans la rue, de maladie parce qu’on ne peut plus se soigner, d’angoisse parce qu’on ne sait pas comment survivre demain.

    C’est ce qui arrive en ce moment au peuple Grec. Allez donc leur parler de votre « vraie vie » à vous ! Ils seront sûrement prêts à vous écouter...


  • Caroline Courson Caroline Courson 15 décembre 2012 21:08

    Oui, je suis primaire. 

    Je dirais même plus :je suis du niveau école maternelle.

    OK, le club des détracteurs ?




  • Caroline Courson Caroline Courson 15 décembre 2012 20:43

    Bon, ça suffit maintenant La Tortue, il est temps de rentrer dans votre carapace !.

    1) Je n’ai jamais « censuré » aucun de vos commentaires et si quelqu’un l’a fait, je l’ignore.

    2) Si vous voulez « avoir la paix » (vaste programme, absolument passionnant !), commencez par ne pas lire les articles qui pourraient vous contrarier, et surtout ne les commentez jamais, c’est dangereux pour votre tranquillité. Vos articles ne m’intéressent pas, je ne les lis pas, point barre.

    3) Le jeu des petits plus et des petits moins, genre école maternelle, m’est totalement étranger.

    4) Je suis libre et indépendante, je n’ai jamais été encartée nulle part et pas plus au FDG qu’ailleurs. Et même si cela était et vous posait des problèmes je me répète : personne ne vous oblige à me lire.

    5) Quant à mon âge supposé, c’est extrêmement élégant de votre part de le souligner. Il faut avouer qu’en plus, cela élève hautement le débat !
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité