• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Cassiopée R

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 388 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Cassiopée R 13 mars 2015 18:23

    @jesuisunhommelibre

    Je parle des ouvriers du Bangladesh, d’Inde ou de Chine, qui perçoivent des sommes misérables pendant que les actionnaires s’en mettent plein les poches comme il est bien stipuler dans l’article.

    Vos écrits sont au niveau de ceux écologique.

    Vous citez des pays qui sont diversifiés économiquement, et qui sont dépendants de la finance internationale. De plus la Grèce est un pays où les conservateurs ont eu le pouvoir mauvais exemple.

    Il n’y a plus de pays socialiste, ce sont des économies de marché de nos jours, il faut vous mettre à jour.

    La pauvreté augmente dans les pays les plus libéraux, et l’économie n’est pas libre comme vous le dites, ce sont les taxes qui sont moins importantes et qui font que les citoyens ont moins de droits sociaux et de service publics, dois-je vous rappeler que la France est aux normes de libre-échange de l’Union Européenne et qu’elle est en train de signer le triste Tafta. Plein de mauvais exemple.



  • Cassiopée R 13 mars 2015 16:41

    Un zest aussi.



  • Cassiopée R 13 mars 2015 16:13

    Dans l’article, ce que l’on voit c’est la marge de bénéfice que font les actionnaires et les membres du conseil d’administration, ce sont des profits sur le dos de la misère et qui ne permets pas à des travailleurs de voir élever leur niveau de vie.

    Cette immense richesse créer n’est pas justement répartie, elle ne profite qu’à une minorité qui profite des lois de pays peu regardant sur le droit de leurs travailleurs.

    De toute façon, pour trouver toujours plus bas, il n’y a pas de problème, même si cela mets de nombreuses populations au chômage de longue durée. Ce sont les actionnaires et les membres du conseil d’administration qui sont pour le moins de loi social possible (climatique et environnemental aussi), l’ouverture des frontières et une faible rémunération, même si on est loin de l’idée du progrès humain.



  • Cassiopée R 10 mars 2015 17:19

    Les enfoirés, de nombreux riches, arrivent à dire qu’ils se sont battus pour que le niveau de vie des plus jeunes soit élevé. Ce sont des enfoirés pour dire ça, car aucun n’a fait partie de la lutte pour la hausse du niveau de vie social.

    Chapeau les artistes vous avez tous foirés.



  • Cassiopée R 10 mars 2015 17:15

    Dans une société capitaliste, il faut maximiser les produits pour en distribuer le plus possible, malgré le gaspillage qui peut se révéler énorme, comme par exemple pour le gaspillage alimentaire qui représente 51% et le gaspillage énergétique qui représente 53%.

    Ce gaspillage est aussi une perte financière colossal, qui se chiffre en centaines de milliards de dollars ou d’euros, et oui beaucoup d’entreprise productive font faillite, ne sont pas rentable ou même son rentable mais font d’énormes gaspillages.

    La question de la culture intensive ne se pose plus, c’est le but, être en surproduction permanente pour en vendre un maximum et faire le plus de profits possible. Ses profits vont vers les plus riches pendant que les plus précaires tentent de survivre.

    Il n’y a aucun espoir pour qu’une agriculture raisonnée existe, trop de profits se font malgré les nombreux effets pervers ;

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité