• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chabinpolitain

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 132 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Chabinpolitain 17 mars 2014 18:35

    Moi aussi j’aimerais une réponse de Droits de l’homme...
    @Droits de l’Homme je comprends votre indignation, pour ma part il ne s’agit nullement de prôner l’inaction mais de prendre conscience que changement il n’y aura pas tant qu’une volonté radicale de changement de société n’aura pas gagné la très grande majorité de la population.
    Le coup d’État en cours au Venezuela a échoué, pourquoi ?
    Simplement parce que le peuple a fait corps avec le gouvernement, les vénézueliens n’ont pas perdu le sens de la solidarité et avant toute autre chose, rejettent le modèle néolibéral.
    Quelle gauche française parle de l’éradication du néolibéralisme ?
    Pas une à ma connaissance, alors je respecte votre volonté de ne pas laisser se produire le pire, mais le pire était à prévoir depuis longtemps, il suffisait d’ouvrir ses yeux et ses oreilles il y a 20 ans, toute les décisions et accords économiques pris à cette époque comprenaient le package « privation des libertés publiques » !
    Et sans doute serez-vous aussi choqué si je dis que la société de surveillance est induite particulièrement par le PS et ses valets-laquais de toutes tendances, ce sont eux qui font de nos villes des réseaux de télésurveillance au nom de la sécurité et tout le monde est très fier tandis que les privations de libertés sur intenet ne seraient pas tolérables ???
    Il y a comme un hiatus !
    Pour ceux qui se bercent d’illusions, je réaffirme qu’Attac à cette époque était un authentique mouvement populaire d’information politique, c’était avant le coup d’état, le même qui a eu lieu chez « Sortir du Nucléaire » un peu plus tard, au moins une dizaine de dossiers étaient parus et distribués autour des accords de l’AGCS et de manière extensive de l’OMC.
    À moi seul j’ai bien dû en distribuer plus de 5000 et je suis certain que parmi mes connaissances, il n’y a pas une personne sur dix qui l’a lu.
    Les gens détestent les Cassandre et ils ne comprennent que les faits, quand le monde ne convient pas ils le font cadrer avec leurs visions de ce monde parce que c’est infiniment plus sécurisant que de penser à tout casser et recommencer.
    Ce qui arrive est non seulement prévu de longue date mais absolument irréversible parce qu’il ne s’agit que de la volonté délibérée et des besoins du capital, le reste est de la littérature de faux-penseurs, de faux engagés politiquement, de petits bourgeois qui refusent de renoncer à leurs privilèges, un peu comme ces gosses de riches qui manifestent contre les pénuries par le toit ouvrant d’une grosse BMW...
    Le pouvoir européen nous a échappé et désormais les sociétés privées feront valoir leurs droits en attaquant les États en justice, étant certains de gagner.
    Nos gouvernements n’ont plus aucun pouvoir de décision et leurs gesticulations n’y changeront rien.
    Sortir de l’Euro, déconstruire l’Europe, réviser la Constitution, supprimer le présidentialisme, instaurer la démocratie directe, remettre en place les services publics, plafonner les revenus, instaurer peu à peu la gratuité, relocaliser les productions, ne pas louper la transition énergétique, sortir de l’OTAN... tout ça aura bien plus d’efficacité qu’une pétition surtout chez Aavaz qui est une officine du capital et se fait du fric sur notre désespoir !



  • Chabinpolitain 17 mars 2014 18:28

    @Droits de l’Homme je comprends votre indignation, pour ma part il ne s’agit nullement de prôner l’inaction mais de prendre conscience que changement il n’y aura pas tant qu’une volonté radicale de changement de société n’aura pas gagné la très grande majorité de la population.
    Le coup d’État en cours au Venezuela a échoué, pourquoi ?
    Simplement parce que le peuple a fait corps avec le gouvernement, les vénézueliens n’ont pas perdu le sens de la solidarité et avant toute autre chose, rejettent le modèle néolibéral.
    Quelle gauche française parle de l’éradication du néolibéralisme ?
    Pas une à ma connaissance, alors je respecte votre volonté de ne pas laisser se produire le pire, mais le pire était à prévoir depuis longtemps, il suffisait d’ouvrir ses yeux et ses oreilles il y a 20 ans, toute les décisions et accords économiques pris à cette époque comprenaient le package « privation des libertés publiques » !
    Et sans doute serez-vous aussi choqué si je dis que la société de surveillance est induite particulièrement par le PS et ses valets-laquais de toutes tendances, ce sont eux qui font de nos villes des réseaux de télésurveillance au nom de la sécurité et tout le monde est très fier tandis que les privations de libertés sur intenet ne seraient pas tolérables ???
    Il y a comme un hiatus !
    Pour ceux qui se bercent d’illusions, je réaffirme qu’Attac à cette époque était un authentique mouvement populaire d’information politique, c’était avant le coup d’état, le même qui a eu lieu chez « Sortir du Nucléaire » un peu plus tard, au moins une dizaine de dossiers étaient parus et distribués autour des accords de l’AGCS et de manière extensive de l’OMC.
    À moi seul j’ai bien dû en distribuer plus de 5000 et je suis certain que parmi mes connaissances, il n’y a pas une personne sur dix qui l’a lu.
    Les gens détestent les Cassandre et ils ne comprennent que les faits, quand le monde ne convient pas ils le font cadrer avec leurs visions de ce monde parce que c’est infiniment plus sécurisant que de penser à tout casser et recommencer.
    Ce qui arrive est non seulement prévu de longue date mais absolument irréversible parce qu’il ne s’agit que de la volonté délibérée et des besoins du capital, le reste est de la littérature de faux-penseurs, de faux engagés politiquement, de petits bourgeois qui refusent de renoncer à leurs privilèges, un peu comme ces gosses de riches qui manifestent contre les pénuries par le toit ouvrant d’une grosse BMW...
    Le pouvoir européen nous a échappé et désormais les sociétés privées feront valoir leurs droits en attaquant les États en justice, étant certains de gagner.
    Nos gouvernements n’ont plus aucun pouvoir de décision et leurs gesticulations n’y changeront rien.
    Sortir de l’Euro, déconstruire l’Europe, réviser la Constitution, supprimer le présidentialisme, instaurer la démocratie directe, remettre en place les services publics, plafonner les revenus, instaurer peu à peu la gratuité, relocaliser les productions, ne pas louper la transition énergétique, sortir de l’OTAN... tout ça aura bien plus d’efficacité qu’une pétition surtout chez Aavaz qui est une officine du capital et se fait du fric sur notre désespoir !



  • Chabinpolitain 17 mars 2014 14:06

    Merci de ce com intelligent et cohérent.
    Un détail... j’ignore réellement de quelle signature vous parlez...



  • Chabinpolitain 17 mars 2014 13:29

    Le titre de l’article est à lui seul un détournement du propos de l’article d’Althusser !
    Comment Mr Dwaabala pouvez-vous ainsi travestir l’intention de cet article qui ne parle pas « d’une certaine école » mais bien des moyens de reproduction du système capitaliste par l’intermédiaire de l’école qui lui est aliénée et porteuse de son idéologie ?
    Vos anecdotes ne sont que des écrans de fumée qui vous servent à ne pas remettre en cause la charge idéologique dont chaque membre de toute société est porteuse, qui lui permet simplement d’être fonctionnelle.
    Vous échappez au discours sur la possession des esprits par la manipulation et la préparation à l’asservissement consenti.
    C’est sans doute ce « consenti » qui vous empêche de digérer, il vous semble insane d’envisager que vous pourriez bien faire partie du monde des humains et ne pas être une exception, comme vos congénères, vous portez votre croix et la vôtre doit être particulièrement lourde puisque vous êtes dans un déni le plus absolu !
    Mr Dwaabala, j’ai le regret de vous dire que je vous crois un frein au changement et pas un révolutionnaire comme vous semblez vouloir le faire croire à vos lecteurs.
    D’autre part cet article est en réalité un commentaire au texte original dans Le Grand Soir, pourquoi ?
    Une question d’ego ?



  • Chabinpolitain 17 mars 2014 01:06

    Faux ! les serfs étaient le peuple du roi et seul le roi avait pouvoir de décision et de protection de ses sujets, les serfs avaient alors la pleine disposition des terres du roi.
    Le roi était représenté par un seigneur local qui n’était qu’un représentant de la grandeur du roi et devait respect au peuple, s’en prendre à lui s’était s’en prendre au roi !
    Ce n’est qu’après la réforme du code de féodalité que les seigneurs sous la pression de l’Église sont devenus propriétaires des terres occupées par les serfs et ont par conséquent demandé des impôts aux habitants, c’est le début du capitalisme par enrichissement personnel qui était avant un grave péché et donc de la misère et des famines...
    Le code Noir nous apprend qu’un esclave est un bien mobilier comptabilisé avec le bétail et personne, surtout pas le roi ne doit le protéger, il a le statut d’animal, les serfs étaient des sujets certes pressés comme des citrons par la suite, mais des sujets quand même.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité