• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chabinpolitain

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 132 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Chabinpolitain 12 octobre 2013 16:46

    Eh bien s’il y a en effet des écolos qui ne maîtrisent pas très bien la question de l’énergie, il y aussi visiblement des gens qui croient savoir et qui ne maîtrisent rien de plus...
    Parler des énergies sans parler de la réduction des consommations est déjà brasser du vent !
    Pour rappel, l’isolation thermique de l’ensemble des bâtiments d’habitation engendrerait une économie de 40 à 45% de l’énergie totale consommée en France.
    Ajoutons-y tous les bâtiments publics ( aérogares, hôpitaux, gymnases, gares SNCF... ).
    La question est posée en termes de consommation électrique qui n’est pourtant qu’une fraction de l’énergie totale.
    Mettons en pratique le BIG problème du transport des marchandises par le ferroutage et la conso de pétrole va chuter.
    Contraignons les fabricants par des lois sévères à la suppression de l’obsolescence programmée ( chose à laquelle le gouv.t s’est refusé, trop risqué pour les lobbys ).
    Dénonçons la grosse arnaque des véhicules électriques qui engendrent une pollution cachée très importante ( stockage )
    Dénonçons aussi l’illusion des piles à Hydrogène qui ( pour le moment ) consomment plus d’énergie qu’elles n’en produisent.
    Parler de fusion nucléaire à l’heure de l’urgence alors que nous ne savons même pas produire de l’énergie par ce moyen pendant plus de quelques micro-secondes et encore pour l’instant uniquement sur papier, le projet ITER est en panne, il a un surcoût qui le fait doubler son prix d’origine et les problèmes techniques apparaissent insurmontables.
    La fusion... un rêve de technocrate et rien d’autre.
    En parlant de techno, la plupart des « solutions » proposées en renouvelables fait appel au high-tech, nano-composants et autres choses douteuses dont l’élaboration demande des quantités d’énergie impensables et engendre des pollutions irréversibles ( eau potable ).
    Les éoliennes géantes ne semblent pas non plus une solution à terme, des milliers d’entre elles sont désormais à l’abandon en Californie, déclarées non rentables, il faudrait revoir la copie en matière de répartition et distribution, les petites productions locales sont encore les meilleures ( il faut voir par exemple une vieille installation sur le Tarn à Albi qui est vaillante, ne pollue pas, ne barre pas la rivière et produit pour tout un quartier de la ville ( plusieurs milliers d’habitants ).
    Si l’on autorisait les éoliennes des particuliers à plus de 11 mètres, les rendements s’en trouveraient augmentés de 30% !
    Reproductible à l’infini sur toutes les rivières qui traversent un village.
    Enfin pour terminer, il faut se souvenir qu’une maison « négawatt » peut n’être chauffée à 21° qu’en allumant l’ordinateur...
    Et puis vous savez il y a eu ( donc c’est encore possible ) un système d’une incroyable simplicité : le transport en commun, les autocars, les petits trains, qui réduiraient encore la conso de pas mal de % !
    Proposer des solutions ne veut pas dire parler des livres de SF que nous avons lu étant petit...



  • Chabinpolitain 2 octobre 2013 02:49

    @Armelle, il est important de savoir que ces produits ne sont pas présents à l’état naturel, ce sont des produits synthétiques en quelque sorte.
    Les matériaux radioactifs naturellement ne sont pas nombreux à être présents en quantité.
    Il faut être très vigilent avec les collectionneurs de minéraux qui possèdent parfois des échantillons de minerai d’Uranium du Sud/Ouest, très jolies pierres aux reflets vert-bleutés mais mortelle à terme. Un échantillon de 16 grammes de Pechblende - la pierre de Marie Curie - dégageait 75µSv/h dans mon placard depuis 40 ans...
    La moyenne est de 0.12 µSv/h dans un milieu naturel !
    Quoiqu’il en soit, ce sont les doses reçues qui sont cumulables sur des années mais bien évidemment que les doses absorbées, aussi faibles soient-elles entraînent de façon quasi systématique des formations de cancers.
    La dose létale d’absorption de Plutonium avoisine quelques microgrammes et comme ça pèse extrêmement lourd, autant dire qu’au niveau du volume c’est dérisoire donc rigoureusement indétectable !



  • Chabinpolitain 1er octobre 2013 16:24

    Bonjour Olivier,
    à propos de confinement, dans l’hypothèse où les coriums sont allés faire de la spéléo, que la fusion des matériaux qu’ils ont entraînés et celle des couches traversées ont provoqué une gangue solide et étanche sur leur passage, occasionnant pourquoi pas, un bouchon sur un diamètre restreint.
    Sachant que même s’ils ont un peu refroidi la t° reste très certainement largement au dessus des 500°C, ce type de confinement est sans égal dans les techniques humaines et pourrait bien représenter un très grand danger en cas de reprise de criticité, l’explosion éventuelle serait dévastatrice.
    N’oublions pas que des volcanologues et atomistes japonais ont évoqué il y a déjà deux ans la possibilité d’une éruption hydro-volcanique liée à l’explosion des coriums...



  • Chabinpolitain 8 avril 2013 17:44

    Les étazunis ne sont pas aussi protégés qu’on le dit, les missiles moyenne portée peuvent atteindre Guam et des bases proches du Japon ( entre 2000 et 2700 km ), l’administrateur de Guam a déclaré qu’ils n’étaient protégés qu’à 90%...
    10% d’erreur et de découvert, c’est beaucoup pour une bombinette dévastatrice, auxquels on ajoute les marges d’inconnues et d’incidents ou accidents, bref, les zuniens sont très loin d’être à l’abri et ils ne doivent pas faire les marioles !



  • Chabinpolitain 8 avril 2013 17:02

    Les réserves alimentaire sont tombées à moins d’un mois d’après J. Jouzel !!!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité