• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Chem ASSAYAG

Chem ASSAYAG

Au carrefour de plusieurs mondes : je travaille dans le secteur de la high-tech et des nouveaux médias depuis de nombreuses années, oenophile (j'ai créé une entreprise dans l'univers du vin), amateur de photo et photographe amateur, passionné d'arts plastiques, et auteur (poésie, nouvelles, textes journalistiques...Voir ici), Très actif sur Agoravox à ses débuts (par exemple j'ai participé au livre Présidentielle 2007.).
J'anime le blog NEOTOPIA
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 13/06/2005
  • Modérateur depuis le 05/07/2005
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 105 186 4002
1 mois 3 7 141
5 jours 1 0 17
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 128 94 34
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 20 juillet 2009 19:42

    qule calme en cet été !



  • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 15 février 2009 11:14

    Forest,

    article très intéressant. Je partage globalement votre analyse à quelques éléments près (votre analyse des aspects démographiques me semble en partie exacte pour les pays riches, elle ne me le semble pas pour les pays "pauvres" qui restent souvent des pays jeunes).
    Je suis à la fois plus optimiste et pessimiste sur la sortie. A mon sens la captation de l’augmentation des richesses par une petite frange de la population mondiale en est la cause fondamentale ; cela s’est produit dans des proportions dont nous avons souvent une idée assez faible (à titre d’exemple la patrimoine de NHWI - pour simplifier les "riches" selon une étude annuelle publiée par Merril Lynch, ce qui concerne environ 10M de personnes dans le monde est passé de 20 000 milliards de dollars en 2000 à 40000 milliards en 2007...). La sortie de crise passerait par une redistribution massive de ces richesses (il y’a un instrument simple ça s’appelle l’impôt - c’est pour ça que la société française est "d’une certaine façon" plus protégée / cette crise). On ferait des perdants (en très faible proportion et qui seraient des perdants relatifs) et beaucoup de gagnants, tout en rétablissant les bases d’un système plus "tenable" dans le futur. La solution est là mais pour la mettre en oeuvre il faut une VRAIE coopération internationale et la volonté des politiques, souvent alliés objectifs des futurs perdants. Il faut donc une vision et du courage politique. C’ets là où je suis pessimiste.

    Cordialement,



  • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 20 janvier 2009 14:16

    Je n’ai pas lu "Retour au meilleur des Mondes" mais à la description que vous en faîtes Huxley ne semble pas décrire le rôle/l’avènement d’un espace virtuel tel que Internet.
    Par rapport aux questions qu’il soulève cet espace pourrait avoir un rôle de coercition supplémentaire (drogue/hypnodie) mais aussi un rôle de contournement et de "résistance"...

    Cdt,



  • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 24 décembre 2008 16:38

    Quel est l’intérêt de cet article, quasiment en une ? Que vient-il faire dans la rubrique Tribune Libre ? :-I



  • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 16 décembre 2008 23:59

    et le pari porte bien sur dieu ("in god we trust"), le dieu argent smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité