• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

cheminot

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • cheminot 18 octobre 2012 04:21

    Vous savez pourtant pertinemment qu’une onde électromagnétique de fréquence adéquate peut faire passer une structure d’un état d’énergie à un état d’énergie supérieur.
    C’est par exemple le principe de la RMN (Résonance magnétique nucléaire) et de la RPE (Résonance paramagnétique électronique).
    Lorsqu’un dipôle magnétique (par exemple un noyau d’hydrogène de spin nucléaire non nul) est plongé dans un champ magnétique fixe, il y a levée de dégénérescence de l’énergie potentielle de ce noyau en deux ou plusieurs niveaux énergétiques, et les règles de sélection permettent alors de comprendre qu’une onde em puisse être absorbée par ce système.
    Or, des dipôles magnétiques biologiques importants existent, dont on montre de plus en plus l’impact sur le métabolisme. Ce sont les fameux radicaux libres, et en particulier, un composé radicalaire à durée de vie élevée, le monoxyde d’azote.

    On peut très bien concevoir que, plongé dans le champ magnétique terrestre, ce monoxyde d’azote puisse passer à un état excité sous l’influence d’un onde em (les fréquences ici sont assez basses, quelques kiloherz, calculées par la relation classique de la RMN et de la RPE : nu = gamma*H/2pi). L’état excité de cette molécule modifie sa réactivité, ce qui va logiquement modifier le métabolisme.

    Cela ne devrait pas être trop dur à conceptualiser, plus difficile à mettre en oeuvre...







Palmarès