• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

chria

chria

C’est à l’église qu’on croasse

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 728 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • chria chria 10 juin 2008 10:20

     

    (mes deux messages précédents s’adressait aux deux messages au-dessus. Je suis novice en forum...)

     

    Les températures ont augmenté de 2°C en montagne depuis 1985 et parfois 3 à 4°C pour les températures hivernales maximales sur certains sites (données Météo-France et Météo-Swiss, que j’ai moi-même analysées sans être dans ces organismes). L’augmentation des températures locales a été de 1.6°C de 1864 à 2007, 1.7°C de 1950 à 2007, et 1.6°C de 1975 à 2007. Cela ne vous rappelle pas une courbe particulière ? Exponentielle, bien sûr…

    Evidemment, nous n’avons pas beaucoup de recul : au max 1864. Mais la brusque montée depuis 1985 est tout de même étonnante quand on regarde les courbes (et je ne parle pas des courbes de températures mondiales en crosse de hockey). La tendance est à la hausse, maintenant ça c’est des faits, et pas une supercherie comme le prétend le rédacteur de cet article de bas étage. LA TENDANCE EST A LA HAUSSE.

    Que ce soit à cause des hommes ou pas, cela ne change rien. La nature s’en remettra, évidemment. Mais on ne peut pas dissocier la société humaine et le changement climatique. Pour nous, c’est comme un risque naturel.

    Les gens veulent des certitudes climatiques, et n’importe qui se met à écrire des articles pseudo-scientifiques qui vulgarisent des articles déjà vulgarisés ! ! ! ! C’est du téléphone arabe, et tout le monde tombe dans le piège. Les scientifiques qui étudient le climat travaillent sur un sujet complexe, impossible à résumer, à expliquer de manière simple.

    Car les doutes de Mr Beauzamy sont tout à fait fondés : Aucun modèle ne pourra jamais (en tout cas pour l’instant) simuler l’évolution d’un tel système complexe.

    Est-ce pour autant que les prévisions laissées par les modèles mathématiques sont toutes irréelles ?

    Et comparer les écologistes à des intégristes religieux, c’est mal comprendre la nature systémique de notre environnement. Les écolos sont peut-être radicaux, mais si on ne s’intéresse qu’à son litre d’essence, on le payera un jour comme on paye toujours lorsque l’on ne mesure pas les conséquences de ces actes. L’homme est encore un enfant, très peu mature, irresponsable et égoïste, ignorant et vaniteux, petit . Mais il a une grande qualité : la curiosité.



  • chria chria 10 juin 2008 10:17

    Sa théorie est aussi une mystification puisqu’aucun modèle n’ a la prétention de prédire parfaitement l’avenir. Critiquer, c’est bien, trouver des solutions, c’est quand même mieux non ?

    Tout ce débat n’a pas de sens... (voir mon message ci-dessous)



  • chria chria 10 juin 2008 10:11

    non, il n’y a pas de preuves comme toujours lorque l’on essaye d’expliquer une dynamique complexe avec une seule cause !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité