• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christelle Néant

Christelle Néant

Journaliste française travaillant pour l'agence DONi Press à Donetsk, je couvre le conflit du Donbass et la vie des Républiques Populaires de Donetsk et Lougansk sur le terrain.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/10/2016
  • Modérateur depuis le 06/10/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 287 2354 9808
1 mois 20 96 268
5 jours 1 2 7
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3007 1960 1047
1 mois 193 137 56
5 jours 20 13 7

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 2016 19:13

    @tab
    Je ne cherche pas à réhabiliter Poutine, je dis ce qui est. Le but de Poutine n’est en rien d’emmerder l’Europe et les US. Ce que demande Poutine c’est que ces derniers arrêtent de traiter la Russie comme un vassal, et qu’ils la traite comme un partenaire équitable. En gros qu’on mette fin à l’hégémonie américaine pour aller vers un monde multipolaire. Point. Je ne dis pas que c’est un ange mais c’est le dirigeant qui plaît aux Russes, et qui a fait beaucoup de bien à la Russie et au peuple russe. Et aux dernières nouvelles dans un état démocratique c’est au peuple concerné de choisir ses dirigeants. C’est pas à la France, ni aux Français, ni aux Américains de dire aux Russes qui ils doivent avoir pour président, même si celui-ci ne vous plaît pas.

    Ici, il y a ici bien sûr des gens qui voudraient revenir en Ukraine. Ils sont très minoritaires. Pour tout vous dire jusqu’ici sur les centaines de personnes que j’ai croisé et avec qui j’ai discuté, j’en ai croisé deux... Donc appeler la volonté populaire majoritaire (à plus de 95%) une mascarade, je trouve ca assez culotté, excusez moi de vous le dire. Bien sûr qu’il y a des Ukrainiens gentils, mais ce n’est pas eux que nous avons en face de nous sur la ligne de front. Ce n’est pas eux qui sont au gouvernement et qui prennent les décisions en Ukraine. Beaucoup laissent faire tout simplement.

    Concernant Alep bien sûr que la partie Est est occupée par les terroristes. Ce sont d’ailleurs eux qui ont massacré plusieurs centaines de civils qui tentaient de fuir à travers les corridors humanitaires. La fiabilité des médias russes je l’ai testée avec la Syrie. En 2013. Avec l’attaque chimique de la Goutha. La fameuse attaque après laquelle tous voulaient hystériquement bombarder Assad et la Syrie. Tous les grands médias occidentaux étaient dans le même état d’hystérie qu’avec les armes de destruction massives de Saddam. La suite en Irak on la connaît. Donc j’ai comparé les deux versions, occidentales et russes. Et j’ai attendu les résultats de l’enquête. Et c’était les Russes qui avaient raison : c’était les rebelles. Et concernant le Donbass c’est aussi eux qui ont raison. Donc la comparaison entre les deux systèmes de médias, malheureusement pour vous, donnent les médias russes gagnants niveau crédibilité.Ca ne veut pas dire qu’ils disent 100% de vérité 100% du temps. Mais qu’ils sont plus fiables que les médias occidentaux. Je vous encourage sur la Syrie à suivre la chaîne Eveil Français TV avec qui je fais des rapports de situation hebdomadaire, qui en fait aussi avec des spécialistes de la question Syrienne. Je pense que ca sera intéressant pour vous.



  • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 2016 19:00

    @Jacques_M
    Merci de vos encouragements smiley



  • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 2016 18:59

    @Aristide
    Sauf que comme dis plus haut, dans un autre commentaire, je n’ai toujours pas de salaire à ce jour. Ce dernier est assuré par des donateurs privés français, belges, suisses et canadiens. Et même lorsque j’en recevrai un, maintenant que notre agence est officialisée, je continuerai à recevoir le plus gros de mes revenus de ces donateurs privés qui sont donc mes patrons. Donc contrairement à ce que vous affirmez, oui je suis indépendante et je peux donc dire la vérité.

    La Russie n’intervient ici que sur le plan humanitaire (par des convois mensuels cette année, et qui étaient tous les 15 jours l’an passé), diplomatique en soutenant les accords de Minsk, et en reversant les pensions qu’elle doit au titre de l’URSS pour les vétérans de la WWII et les retraités de l’URSS. Point. Si la Russie était intervenue militairement ici, le conflit serait réglé depuis longtemps. Ici il n’y a pas d’armée russe. L’armée est une milice populaire de volontaires majoritairement locaux, auxquels viennent s’ajouter des volontaires étrangers de France, d’Allemagne, d’Angleterre, de Finlande, d’Italie, de Russie, de Serbie, d’Abkhazie, d’Ossétie du Sud, de République Tchèque et j’en passe.
    Concernant les nazis parmi les dirigeants des deux bords, cherchez qui est Andrei Parubyi le président du parlement ukrainien : fondateur de Svoboda, anciennement appelé parti national socialiste ukrainien. Parti « national socialiste ». Je vous encourage à aller voir le nom complet du parti nazi, vous allez avoir un choc. Son parti arbore des signes nazis, ses membres font des sieg heil devant des portraits de tonton Adolph. Trouvez moi une seule personne comme ca parmi les dirigeants de la RPD. Je vais vous faire gagner du temps : il n’y en a pas. Ici les gens se souviennent de ce que les nazis leur ont fait subir en 1942-1943. Ici ils n’ont pas ouvertement collaboré avec les nazis comme Stepan bandera, le « héros de l’Ukraine » d’après le gouvernement actuel.... Ici les partis nazis n’ont pas leur place.
    Venez encore me parler de « bobards » monsieur.



  • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 2016 18:21

    @tab
    Ai-je dis que c’était un paradis ? De nouveau vous me prêtez des paroles que je n’ai pas. Bien sûr que nous sommes en zone de guerre, mais dans le centre de Donetsk, ce que vous risquez le plus c’est de vous faire renverser par une voiture en traversant sans regarder... Les gens continuent leur vie ici malgré la guerre.
    Si vous exigez la neutralité absolue alors aucun journaliste ne peut prétendre à ce titre, parce que personne n’est neutre. Par contre je prétend à l’objectivité. Je montre et je rapporte ce que je vois. Point. Je ne suis ni mercenaire, ni cow boy. La sécurité ici est assurée par la police et l’armée. Comme en France.



  • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 2016 18:15

    @Clofab
    Oui c’est ce qui est le plus désolant smiley ce soutien de certains en France pour les fascistes ukrainiens et qui sont prêts à tout pour couvrir leurs crimes

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès