• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian Creseveur

Christian Creseveur

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 01/02/2010
  • Modérateur depuis le 09/02/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 722 51 502
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 668 104 564
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique



Canal Plus défend ses permittents

  Canal Plus défend ses permittents

2873 visites 17 jui. 2014 | 0 réaction | Christian Creseveur  



Gattaz pour un moderne Medef de négriers

  Gattaz pour un moderne Medef de négriers

2541 visites 16 avr. 2014 | 0 réaction | Christian Creseveur  






  Peillon a le genre mauvais

Peillon a le genre mauvais

2634 visites 7 fév. 2014 | 0 réaction | Christian Creseveur  


  Les infortunés dentistes font grève

Les infortunés dentistes font grève

2946 visites 4 fév. 2014 | 1 réaction | Christian Creseveur  



Derniers commentaires



  • Christian Creseveur Christian Creseveur 12 mars 2011 12:52

    Sarkozy n’avait aucune inspiration sur le printemps arabe, lui qui pourtant non chantait l’Union de la Méditerranée, dont on comprend aujourd’hui qu’il s’agissait surtout d’un mur invisible destiné à retenir l’immigration africaine.
    Aujourd’hui il est à peine plus inspiré en se jetant précipitamment sur l’appui aux insurgés.
    Il ne sait pas qui ils sont. Il ne sait pas qui parle. Il choisit un interlocuteur dans le feu de l’action sans même savoir si celui-ci à l’agrément du peuple libyen !
    Le plus choquant c’est que tout ça se fait dans le projet de BHL qui nous ressuscite l’ingérence humanitaire pour tenter d’influer sur le cour politique et rassurer la parano israëlienne qui pense que le monde arabe ne se soulève que pour lui nuire !



  • Christian Creseveur Christian Creseveur 8 mars 2011 16:49

    Bravo Morice pour cet article assez complet.
    Je me permets juste de préciser sur l’affaire Boulin que le témoignage d’Hermann Stromberg, que vous citez plus haut, est à prendre avec la plus grande précaution, puisque Stromberg était un membre du SAC. Il est probable que le jour de l’assassinat de Boulin il y ait eu moins de personnes que ça sur place !
    Aussi sur la difficulté de rassembler des preuves mais aussi d’obtenir des témoignages il faut ajouter que le SAC, dissous par Mitterrand en 81, n’a pas disparu corps et biens. Ses fondateurs sont à l’origine du MIL (Mouvement Initiatives et Liberté), créé en 81. Le MIL est un mouvement animé pour lutter (par tous moyens comme le précise son manifeste) à la fois contre la gauche et contre l’immigration. Il est aujourd’hui affilié à l’UMP, où il possède une dizaine de représentants au conseil national.
    On retrouve au MIL : Foccart, Pasqua, Pandraud, Boyon, mais aussi Copé, Raoult et d’autres.



  • Christian Creseveur Christian Creseveur 23 février 2011 15:54

    Pour Le Maire ce n’est pas exact. Le Maire dit j’écoute, Mais il ne propose pas de solution. Mieux payer les producteurs revient dans sa tête à autoriser les distributeurs à répercuter les hausses sur le prix de vente au consommateur !
    Autrement dit il n’imagine pas une minute que les distributeurs réduisent leurs marges ahurissantes.
    Rappelons par exemple que le boeuf sur pieds est acheté 2€/kg en moyenne à l’éleveur et arrive à 20 chez le boucher, un peu moins en grande surface.
    Qu’est-ce qui justifie un tel écart ? Le boeuf voyage-t’il en limousine jusqu’à l’abbatoir ?



  • Christian Creseveur Christian Creseveur 8 décembre 2010 19:19

    Les banquiers ont eu peur : naturellement.

    Et pour une raison simple : la loi impose à tout établissement bancaire de disposer en fonds propres au moins 1/8eme du montant total de ses encours. Ainsi pour prêter 800 une banque est tenue de posséder au moins 100, en liquide dans ses coffres. C’est ce qu’on appelle le ratio Cook.
    Or la plupart des banques n’hésitent pas à transgresser cette obligation qui leur est faite. Difficile de dire jusqu’où elle se permettent de descendre : 1/5 ? moins encore ? 
    Par conséquent le risque qu’elles prennent toutes, c’est de jouer avec le feu, en tenant pour nulle la probabilité que les déposants retirent en nombre leurs dépôts.

    Car si d’aventure ils le faisaient, elles ne disposeraient pas/plus des fonds en liquide pour rendre à chacun le montant total de ses avoirs !
    Tant que chacun dispose virtuellement de ses fonds, il n’y a pas de problème.
    Mais si chacun veut revenir à l’économie réelle avec des espèces sonnantes et trébuchantes, c’est la banque qui va trébucher et l’alarme des coffres qui va sonner.
    Ce drame le monde bancaire l’a connu au moins une fois en 1929, lorsque les clients sont venus retirer en masse leurs économies, et ont précipité la faillite des banques américaines.

    Or ce que l’affaire du 7.12 a montré c’est que cette probabilité n’était pas nulle. Du tout.

    Bien sûr les 40 000 personnes réunies qssur Facebook ne sauraient faire vaciller le système. D’autant qu’il y a peu de chance qu’elles aient toutes un compte dans le même établissement.

    Mais avec l’arrivée de Cantona et la promotion qu’il a faite du Bankrun, ce geste collectif symbolique pouvait prendre une réelle ampleur.
    D’autant que Cantona est un personnage atypique, capable de tout, et pourquoi pas de retirer son argent d’une (de ses) banque(s), juste pour le geste. Cantona aurait pu créer un effet d’emballement non négligeable.

    Cantona n’a pas joint le geste à la parole, sinon symboliquement, ce qui revient au même, parce qu’il s’est heurté au principe de réalité je présume : que faire d’une fortune à domicile ? Comment la convoyer en toute sécurité, et en toute discrétion alors qu’on fait un geste attendu par la presse internationale ? Comment ensuite protéger ce magot chez soi ? Etc.

    Ca ira donc pour cette fois.
    Mais il faut retenir que si l’idée n’a pas connu un franc succès, il y a quelques banquiers « sur la place », qui ont du sentir passer le vent du boulet !






  • Christian Creseveur Christian Creseveur 25 novembre 2010 22:35

    Idem.
    Hors de question de voter DSK : un type dont les seules solutions consistent à virer toujours plus de fonctionnaires, à fermer des services publics, et à aider le capital à fructifier toujours plus au détriment de l’emploi.
    Bien sûr l’esprit du « vote utile » court encore depuis le 21 avril 2002. mais il n’y aura pas de vote utile à n’importe quel prix, et encore moins pour n’importe qui.
    Ce qui laisse à penser que les gens attendent une véritable candidature de gauche.
    Pas un candidat brouillon comme Mélanchon qui est trop occupé à se chiffonner avec Besancenot et les journalistes, pas un Besançenot qui est danvantage taillé pour l’action syndicale et qui ne cultive aucun intérêt pour les fonctions (j’allais dire les postes, mais ça faisait un mauvais jeu de mot), pas un Laurent qui est aussi transparent que le PC qu’il dirige !
    Non ! Une véritable candidature utile, de gauche, et au sein du PS.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Dessin du jour FN Emploi Vincent Peillon

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité