• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian Jegourel

Christian Jegourel

Directeur Développement et stratégie
Consultant en stratégie media-Internet-télécom, prospectiviste
co-fondateur d’EdgeCall
fondateur de Edgeminded
fondateur de Youvox

Tableau de bord

  • Premier article le 22/05/2006
  • Modérateur depuis le 26/06/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 15 47 155
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 7 juillet 2006 16:43

    Avec la voix sur IP le modèle à la minute disparait comme pour le fixe aujourd’hui. Acheter Iliad oui mais sur du court/moyen terme car tout va dépendre de la stratégie qu’il vont adopter. (voir mon autre article Free MVNO). Dans les 3 à 5 ans qui viennent, l’adsl sur paire de cuivre sera progressivement remplacé par de la fibre optique jusqu’à l’abonné. Plan France Télécom. Cette fibre sera ensuite louée aux FAI qui le souhiatent et ils ne seront plus maître de leur réseau. La différence se fera donc sur le service et les contenus. Free ne sera pas en meilleure position face aux géants de télécom européens et aux groupes de médias et infomédiaires. Si il évolue vers de l’accès Wimax et des services d’intermédiation de contenus, le groupe peut faire évoluer son modèle économique et bien s’en tirer. Si il reste centré sur le modèle FAI les marges vont baisser...



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 7 juillet 2006 16:36

    Il est probable que lorsque les technologies IP mobile seront déployées le forfait d’accès mobile soit compris dans l’abonnement à Internet avec des services divers. La minute de communication sera gratuite comme avec le tel fixe aujourd’hui. Le coût global sera inférieur à ce que vous décrivez car à partir d’un abonnement fixe vous pouvez décliner autant d’utilisateurs en IP que vous voulez. Ce sera bien sûr limité mais le surcoût sera minime. Je vois donc bien une offre intermédiaire avec de l’accès GSM limité en minute puis tout IP plus tard sans limitation pour une somme inférieure à 50 euros avec 5 ou 6 accès similutanés.



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 7 juillet 2006 11:50

    Après tous ces débats contradictoires où les intérêts des uns et des autres s’affrontent face à des innovations technologiques qui modifient en profondeur la manière de consommer des biens culturels dématérialisés, les usages s’installent progressivement et il n’est pas facile de contrer cette montée en puissance. Lorsque les débits réseaux seront de 100 Mb/s même en mode nomade, l’ère de l’ubiquité des contenus et services rendra obsolète la notion de téléchargement. Le modèle économique basé sur un mode de production de fabrication et de distribution de supports physiques aura disparu. Comme le disait un rédacteur dans Agora récemment même les dinosaures ont certainement criés lorsqu’il ont disparu. Je vous invite à relire une petite nouvelle de prospective qui traite de ce sujet : http://edgeminded.over-blog.com/article-1962324.html



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 6 juillet 2006 12:18

    Je partage tout à fait l’argumentation très bien exposée de Forest Ent. Il s’agit simplement de l’évolution d’un marché face à de nouvelles technologies qui lui ont permis de se développer considérablement pendant un siècle. Aujourd’hui cette industrie vilipende les technologies. C’est cocasse. C’est quand même grâce au CD puis au DVD que l’essor des majors a été le plus grand. Remarquons que les majors ne plaignent pas du téléchargement sur mobiles. Il faut accepter qu’une fenêtre de business se soit ouverte et maintenant se referme un peu. Toutes les industries sont confrontées aux évolutions : croissance, décroissance, modification des business models, etc... Pourquoi pas celle -ci ? Demandez aux agriculteurs européens se qu’ils pensent de la suppression de la PAC à l’exportation en 2013, aux industriels de la photo argentique du développement du numérique. Il serait temps que l’industrie de l’entertainment prenne conscience que ses modèles volent en éclat et qu’il faut qu’elle se réinvente comme d’autres industries l’ont déjà fait. Posez la question aux éditeurs de journaux qui voient leurs parts de marchés se réduire et celle d’Internet se développer. Doit-on interdire l’information sur internet pour protéger les journaux ou les pousser à se développer sur ce nouveau média ? Devait-on interdire le numérique pour protéger l’argentique ? Il est toujours tentant de protéger son activité en freinant le développement. Nous avons la mémoire courte mais les canuts de Lyon n’ont pas non plus appréciés l’arrivé du métier à tisser ni les éleveurs de chevaux l’invention de l’automobile. Pourtant les évolutions technologiques ont été un moteur de développement industriel et économique considérable. Mais comme le dit l’auteur de cet article on ne sait pas si les dinausores sont morts en silence...



  • Christian Jegourel Christian Jegourel 5 juillet 2006 12:13

    Je n’ai pas oublié ni google ni yahoo mais ils sont sur un modèle économique de bouquets de services. C’est donc un peu différent de start up qui sont centrées sur cette activité. Outre la question des revenus sur ce créneau, la suivante c’est de savoir si il y a viabilité à proposer ce service isolément ou en package...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité