• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

christophe nicolas

christophe nicolas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2147 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • christophe nicolas christophe nicolas 7 octobre 2016 10:33

    Je voudrais rajouter que le pouvoir d’influence réel appartient au chef légitime qui a le soucis que son petit « royaume » fonctionne, il n’appartient pas au journaliste. Si le journaliste veut s’accaparer le pouvoir d’influence au nom d’une bonne cause à laquelle il est toujours facile de faire référence mais qui au fond n’est qu’une idole sans réalité personnelle qui vous demandera des comptes un jour, il va à des soucis avec les « nouveaux barbares » que sont ces ex communistes.


    Le Christ est une réalité objective, si vous montrez par exemple des groupes spoliés de leurs droits en rappelant que cela ne correspond pas aux actes du Christ, vous n’agissez pas pour votre propre pouvoir d’influence mais celui du Christ or si le chef perçoit que le journaliste est honnête, droit et ne cherche pas à prendre le pouvoir psychologique pour son ego en lui faisant une sorte de coup d’état d’influence, il sera plus attentif car c’est son intérêt de chef que tout se passe bien, sa fortune est acquise, on le sait mais ce n’est pas de l’argent liquide, c’est juste la forme du pouvoir.

    Un journaliste peut faire fortune et être craint en balançant de la rumeur à la con, c’est certain, le chef barbare le sait, il n’en à rien à cirer, il fera éventuellement casser la gueule au journaliste tandis qu’il sait très bien qu’il ne peut pas atteindre le Christ ni les apparitions mariales et il n’a aucune assurance avec ses disciples, la martyrologie le montre. Les techniques de Soros qui finance des mouvements d’ouverture n’aboutissent pas à des conversions mais à des révolutions, c’est le système Soros qui crée l’anarchie. Comme quoi les chefs barbares ont intérêt à la conversion et à s’appuyer sur le Christ pour pacifier et faire évoluer leur « petit royaume » vers le bien car il ne faut pas se faire d’illusions, ceux qui financent des révolutions de l’extérieur pilleront l’économie de leur « petit royaume » aussi sec après sa chute puis repartiront faire une curée ailleurs lorsque cela sentira le roussi laissant une situation catastrophique. Le chef barbare, malgré tous ses défauts, a tout de même l’avantage d’être ancré dans son « petit royaume » et de l’aimer à sa façon, c’est un enfant du pays qui ne donne pas sa fidélité à une terre étrangère.


  • christophe nicolas christophe nicolas 7 octobre 2016 09:24

    Comme quoi, on n’est pas si mal en France et que le chemin du Christ est celui qui tient la liberté de parole ouverte pour le bien. La Russie sort de l’URSS, le pays qui mettait les femmes enceinte pour les compétitions sportives afin d’augmenter les performances et qui les faisait avorter après. Ils sortent de 72 ans de barbarie scientifique, de surveillance cachée et dénonciation calomnieuse dans le dos pour tenir les gens en laisse au Parti, c’était une terrible dictature psychologique commençant par le gros mensonge de nier Dieu. On leur souhaite un bon retour chez les êtres humains, comme disait Saint Rémi à Clovis, le roi Barbare nouvellement converti :


    Secourez les malheureux, protégez les veuves, nourrissez les orphelins… Que votre tribunal reste ouvert à tous et que personne n’en sorte triste ! Toutes les richesses de vos ancêtres, vous les emploierez à la libération des captifs et au rachat des esclaves. Admis en votre palais, que nul ne s’y sente étranger ! Plaisantez avec les jeunes, délibérez avec les vieillards !

    Il est clair que le journalisme est un métier risqué parce que les luttes pour le pouvoir restent violentes, l’ex appareil d’état s’est glissé dans les souliers du nouveau pouvoir évidemment sans compter les ambitieux sans scrupules de tous bords... Il faut civiliser comme le firent les premiers Chrétiens en rappelant la réalité christique soutenue par de nombreuses apparitions mariales incontestables très documentées et les leçons des évangiles pour déclencher des améliorations salutaires.

    Le système a sens unique de la dénonciation et de la peur du gendarme ne suffit pas sur des gens qui détiennent le pouvoir et utilise ce système à leur profit depuis longtemps comme l’ex URSS à l’échelle de leur zone d’influence donc ils voient le journaliste simplement comme un rival qui veut être « calife à la place du calife » en terme d’influence mais une fois le pouvoir matériel acquis, l’âme n’est plus aussi insensible à son avenir, ils savent qu’ils ne rouleront pas Dieu dans la farine.


  • christophe nicolas christophe nicolas 6 octobre 2016 18:29

    Tant que l’Eglise n’a pas compris le piège elle sera polluée, il faut qu’elle exclue tous ceux qui se font complice de ce système de surveillance et dénonciation que certains veulent généraliser car ce n’est pas Chrétien, ce n’est pas qu’une pratique communiste comme l’expose le film « la vie des autres », il y a des patrons cupides à tendance chrétienne qui usent de ce système pour corrompre afin d’obtenir des marchés, vous voulez des noms ?



  • christophe nicolas christophe nicolas 6 octobre 2016 18:19

    Ce que vous oubliez de dire c’est que la richesse d’aujourd’hui provient d’hier, elle se construit sur plusieurs générations dans un pays et ce sont tous des pays Chrétiens. De plus, c’est une richesse bien relative, la science peut rendre vil.


    Pourquoi n’allez vous pas travailler comme ouvrier en Chine puisque c’est le bonheur matérialiste ? Je vais vous le dire : c’est l’enfer matérialiste et personne n’est dupe puisque le taux de communistes est d’un % très faible. Tout votre discours est balayé devant les faits des apparitions mariales par exemple de Zeitoun, c’est idiot de prêcher le faux sous prétexte que beaucoup se font enfumer.

    Pourquoi parlez vous de science si vous ne pouvez même pas être honnête devant des observations ? Parlez de littérature ou de science fiction à la rigueur. Votre démarche n’est pas scientifique mais purement idéologique. Le malheur est d’avoir laissé le CNRS se faire noyauter par les communistes, c’est tout, ils partent dans les erreurs droit dans le mur, heureusement beaucoup de chercheurs résistent au matérialisme doctrinal Marxo-Léniniste.

    L’athéisme est un truc de gamin capricieux et c’est justement parce que l’Eglise a baissé les bras que les gens l’ont délaissé, elle s’est écartée de la vie civile en laissant ses ennemis s’approprier faussement la raison et elle a mis au second plan les faits miraculeux qui la soutenaient, mauvaise tactique pour engranger les voix, ceci dit, Dieu se fiche du nombre et l’Eglise n’est pas le PC, vous n’êtes pas obligé de prendre une carte d’abonnement, c’est ce que voudrait ses ennemis, la transformer en une structure fermée et contraignante gérant les hommes pour casser du Chrétien désobéissant auprès de son « chef », un véritable piège de délateur communiste car la raison d’être de l’Eglise est de servir Dieu qui ne juge pas à la quantité, vous devriez penser à relire les évangiles pour plus tard.

    Je connais par cœur vos pratiques, dénonciation calomnieuses dans le dos pour que celui qui vous résiste se fasse engueuler. S’il cède, il peut aller voir les putes et vous remplissez des petites fiches. Ca ne vous a pas réussi en terme de popularité n’est-ce pas ? Les gens n’aiment plus les communistes doctrinaux et pardonnent à ceux qui le sont à cause des soucis matériels.


  • christophe nicolas christophe nicolas 4 octobre 2016 18:43

    L’idéal est un numérus clausus extrêmement sévère en psychologie réservé pour les pratiques médicales. Personne n’a le droit de psychanalyser personne sans son accord, c’est la loi, c’est tacite dans la charte des droits de l’homme qui découle des 10 commandements. « Tu ne porteras pas de faux témoignage » et vos trucs ce n’est que ça, irrespect et faux témoignages.


    Ca rappelle le scandale des fiches de 1904, ce sont des trucs de matérialiste et de réseauteurs pour pistonner les copains. A l’époque, ils s’étaient giflés pour ça, un paquet de généraux en avaient profité. Personne ne veut travailler pour ceux qui agissent ainsi, les gens n’ont simplement pas le choix, c’est tout mais derrière ils les traitent d’abrutis, tout le monde agit ainsi, sans exception. Il ne faut pas rêver, le patron qui s’amuse à cela est haï et c’est bien logique, c’est pour ça qu’il prend des lampistes de DRH, des services de sécurité, met des caméras, etc... c’est tout.

    L’aboutissement de tout cela se voit aux USA, des massacres suite à des pétages de plomb mais c’est le sommet de l’iceberg. Pour une société d’origine catholique comme la France, c’est vraiment la déchéance totale, même les communistes n’aiment pas, c’est pour dire parce qu’ils en font des vertes et des pas mures. La plupart des gens sont mal instruits mais n’importe qui peut pourtant faire une bombe qui rase un pâté de maison de nos jours. Il n’y a que ceux qu’on voit à la télé qui n’y arrivent pas, si j’étais terroriste, je pourrais faire qu’aucun appartement de Paris ne garde ses carreaux intacts et que toute personne à l’intérieur du périphérique soit traumatisé à vie sans exception de façon quasi synchrone. Je ne mange de ce pain là mais techniquement, c’est d’une simplicité hallucinante même si certaines choses sont heureusement encore confidentielles.

    Dans l’avenir, il n’y aura plus le choix, il faut construire une société humaine et mettre au pas ceux qui prennent leur pied dans le harcèlement qui sont de toute façon des incompétents qui donnent le change en enfumant et en détruisant les autres pour leur ego, ils sont sans réel intérêt sauf pour exploiter encore que ce ne soit pas pérenne. Je vous le dis, c’est ça ou le Liban à terme. La plupart des gens sont gentils donc il n’y a rien d’impossible, le problème c’est qu’il ne faut pas donner les clés du pouvoir à des enfoirés qui vous vous promettent 3 francs six sous pour demain matin alors que ce n’est pas raisonnable, que ce soit le privé ou le public et dans tous les domaines. Il n’y a que l’innovation qui crée réellement la richesse, le reste c’est de la gestion bon père de famille.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité