• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

christophe nicolas

christophe nicolas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2147 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 13:04

    @JMBerniolles

    L’aspect religieux de votre clan est donc de charger les militaires ? Vous savez, eux aussi font des essais, ce sont tout de même des gens sérieux, ils pourraient vous rétorquer vos arguments surtout qu’il y a plus de plutonium dans un réacteur que dans une bombe, non ? 

    Le sérieux des gens n’est pas le problème, les causes accidentelles ne sont pas qu’internes, elles peuvent être externes, c’était bien le cas à la centrale du Blayais en 1999, non ? Qui vous dit que le climat ne va pas devenir plus pluvieux dans les décennies à venir et que la terre risque d’être un peu secouée par des tremblements de terre ? Fukushima au Blayais, ce n’était pas impossible sauf que les vents d’ouest nous ramenaient tout dans la poire pas comme au Japon. Fukushima, c’est une chance incroyable pour comprendre la gravité de ces accidents avec un impact aussi minime que possible, la même chose en France serait totalement catastrophique, l’avertissement est très clair, la filière a le devoir d’explorer des alternatives prometteuses que j’ai évoqué un peu plus « haut ».


  • christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 12:34

    @Stéphane Lhomme

    Je confirme que la transparence sur les surgénérateurs russe est quasi nulle. L’ex URSS avait fait un moteur de sous marin nucléaire refroidi au plomb mais ce fut un beau fiasco, le K27. On leur souhaite de rester très prudents et de fermer ce site au plus tôt et d’enterrer le forum IV car tous les projets sont vraiment monstrueusement dangereux n’en déplaise au « loup de Rubbia » et d’explorer de nouvelles pistes bien plus prometteuses et parfaitement écologiques.

    D’après mes travaux, j’en ai conclu que ces fusions basse énergie du style E-cat, on fabrique tout simplement des neutrons immobiles en masse à partir de l’hydrogène enfermé dans un cristal ferromagnétique alors vous avez des réactions de fusion puis d’éventuelles désintégrations de neutron en proton qui font qu’un atome de nickel devient du cuivre, du coup, il n’y a pas de déchets radioactif puisqu’on va vers la stabilité naturelle après une phase de déséquilibre. Dans ces réacteurs, si on met un atome de plutonium, il aura tendance a se désactiver pendant la phase de déséquilibre, c’est à dire qu’on baisse la durée de vie, ce sera un moyen de traiter les déchets sans utiliser des réactions hautes énergies. Si Areva prend la bonne direction, ils retrouveront la santé dans cette nouvelle voie très prometteuse qui offre de nombreuses variantes mais ça demande tout de même des remaniements théoriques que le gratin de la science n’apprécie pas, ils comprendraient qu’ITER est une ineptie très dangereuse, entre autres...





  • christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 11:36

    @pemile

    Pas si fin, cette façon de voir l’énergie par le petit bout de la lorgnette est tout de même loin de la physique. Faire croire que l’énergie est rare est la plus vaste arnaque du monde car l’énergie est ultra abondante, le tout est de disposer de la connaissance pour l’exploiter en harmonie avec la nature.

    Le problème du nucléaire chaud est qu’il ne canalise pas bien cette exploitation, c’est comme de faire exploser une bombe pour récupérer de la chaleur, il y a beaucoup de déchets et c’est très dangereux. L’approche est déficiente par manque de connaissance. Peut-on faire autrement, certainement, de nombreuses études le prouvent mais c’est récent à l’échelle de la science et ce n’est pas bien expliqué à ce jour sans compter ceux qui n’y croient pas comme dans tout progrès.

    Il y a beaucoup de fausses bonnes idées en écologie, récemment la centrale solaire d’Ivanpah s’est révélée un terrible fiasco économique 28% du rendement prévu et une monstruosité écologique puisque les insectes se sont invités et que les oiseaux ont suivi, 28000 en plein désert en deux ans, c’est une éradication or sans oiseaux ce sera très rapidement l’invasion des insectes, l’écologie s’est retournée contre l’écologie comme quoi l’évaluation se fait sur le réel pas sur le papier, l’oublie des insectes qui sont attirés par la lumière fout tout par terre et vous ne pouvez pas les éduquer, il faut renoncer.






  • christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 04:02

    Dieu n’est pas Gynophobe, regardez, connaissez vous par exemple Hildegarde de Bingen ? 


    Il y a 800 ans se produisit une choses étonnante : Dieu fit voir à l’abbesse bénédictine Hildegarde de Bingen les secrets de la création et de la rédemption, ainsi que les merveilles de la nature, les fonctions du corps humain, les causes des maladies et des remèdes que Lui, le Créateur, a prévu dans la nature pour la guérison des malades. Hildegarde reçut de Dieu cet ordre : « Écris ce que tu vois ! révèle les merveilles que tu expérimentes ! Ecris-les et parle ! »

    Jésus précise au sujet de Marie dans l’évangile de Maria Valtorta "Elle est en effet Co-Rédemptrice et joue le rôle de maître : un maître de vie pur, fidèle, prudent, compatissant et pieux, chez elle comme parmi les hommes de son temps.« 

    La forme intentionnelle de bonté entre hommes est permise, c’est le sens de la bible qui utilisait le mot »amour« qui a été détourné dans le sens des relations de couple. Ainsi Jésus dit :

    Lorsqu’il écrivit son évangile, Jean était plus qu’un homme mûr puisqu’il avait atteint un âge avancé, mais il est toujours resté jeune en raison de sa pureté et toujours aussi brûlant d’amour pour le Christ, car nul autre amour humain n’avait détourné la moindre flamme de son amour pour l’Aimé ; Jean, l’aigle aimant du Christ, nous a révélé le Christ avec une puissance supérieure à toute autre, uniquement inférieure à celle du Christ nous révélant son Père, laquelle était infinie puisque c’était la puissance même de Dieu (page 617)

    Ça prête à confusion de nos jours car la forme intentionnelle est une notion récente de psychologie qui n’a pas de connotation sexuelle. Jésus condamne les relations sexuelles entre hommes, c’est une constante de la bible tout en louant la forme intentionnelle de bonté.

    La forme intentionnelle de bonté peut être un tremplin vers le ciel et le Christ infuse une aide surnaturelle à ceux qui lui portent témoignage sous la forme » d’une forme intentionnelle de bonté parfaite" et aussi que tout est pardonné à ceux dont le regard est d’intention de bonté, qui font preuve d’esprit de sacrifice et de confession héroïque de la foi. 




  • christophe nicolas christophe nicolas 18 septembre 2016 01:59

    @Christian Labrune

    Israël, 8,5 millions d’habitant, défend l’Europe, 500 millions d’habitants. J’aimerai bien comprendre comment le nain de jardin défend le géant vert ?
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité