• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Citoyen ordinaire

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 164 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Citoyen ordinaire 18 avril 2007 12:51

    non tord,

    Réponse à ta question : Le nombre des illégaux clandestins en France évoluera comme le nombre négatif de tes voix sur AV.

    A présent, 10 + contrebalançant 14 - font - 4

    Et au fur et à mesure que le temps va passer ce sera 15 + contrebalançant 100 -, ce qui fera 85 - smiley



  • Citoyen ordinaire 18 avril 2007 11:27

    Non666,

    Faut lire avant de s’exciter.....16,5% d’électeurs munis d’ordinateurs qu’ils soient instruits ou non, ç’a fait plus de 5,5 millions d’électeurs.

    Les autres, agriculteurs, mineurs de fond, marins pécheurs, voire les SDF qui instruits ou non n’ont pas le temps ni l’envie de faire joujou avec un ordi parcequ’ils bossent 60 heures par semaine, ou se contre fichent des joutes politiques car leur opinion est faite, ou encore préfèrent investir dans l’alimentaire de subsistance plutôt que dans l’informatique, ç’a existe aussi et ç’a fait combien à votre avis ?



  • Citoyen ordinaire 18 avril 2007 11:11

    Tant mieux pour JLMP alors car la bêtise de plus de six millions de citoyens au milieu desquels je ne me sens pas seul egayera son diner de dimanche prochain smiley



  • Citoyen ordinaire 18 avril 2007 10:55

    Ce n’est pas « 0 immigré » mais « 0 clandestin ». Pas besoin de vilolence pour approcher l’objectif.

    Il suffit simplement de couper les vivres aux illégaux : allocations familiales, assédics, cmu, hotels gratuits, regroupement familial, naturalisations automatiques, travail au noir,

    qui sont autant de milliards d’euros distribués à fonds perdus au lieu d’être investis dans l’économie, le bien être des Français et l’aide aux plus pauvres d’entre eux quelque soit leur couleur de peau.

    Eteindre la pompe aspirante géante qui nous ruine tous ne necessite absolument pas de violence !

    Histoire de rire un peu, je conseille la lecture de la page web suivante :

    http://www.senegalaisement.com/senegal/venir_en_france.php

     smiley



  • Citoyen ordinaire 18 avril 2007 10:40

    Excellente analyse, bravo.

    Il est également interessant de consulter le site votez2007.com où le pourcentage le plus récent des intentions de vote pour Le Pen est de 16,5%.

    Certes, on est loin des + 20%, mais il ne faut pas omettre que la masse des électeurs traditionnels du FN ne vont pas sur internet. Ils n’en n’ont ni le temps ni les moyens. Beaucoup n’ont même pas d’ordinateur.

    Donc, ces 16,5% affichés par le site ne représentent que le pourcentage des intentions de vote des classes...disons les moins défavorisées. Celà va donc faire combien si l’on y ajoute les voix de tous ces exclus de la société de consommation, fidèles electeurs du FN ?

    D’autrepart, il ne faut pas croire que les quelques 18% d’électeurs qui ont voté pour Le Pen AU 2ème TOUR de 2002, alors même qu’à l’époque son image et celle de son parti étaient fortement diabolisées, se sont volatilisés ou ont changé d’avis.

    Force est de reconnaître que le FN est parvenu depuis lors à lisser les aspérités de son programme et à le rendre réellement crédible en tant que dispositif apte à redresser une France qui s’enfonce lentement dans le tiers mondisme, la violence et l’incivisme.

    Son leader est également parvenu jusqu’à présent à éviter les dérapages verbaux que tout le système de « l’establishement » espérait pour pouvoir le clouer au pilori.

    Force est aussi d’observer que par comparaison avec ce que l’on sait des attitudes autocrates et des tactiques manipulatoires de son concurrent, Le Pen et le FN glissent progressivement dans l’opinion vers le centre droite pour céder leur place à l’UMP.

    Enfin, au delà des élections, le véritable triomphe de Le Pen est d’assister à la reprise, donc à la validation, à la crédibilisation publique de pans entiers de son programme.

    Les causes parfaitement identifiées de la faillite économique et sociale Française auxquelles pas un gouvernement n’a osé s’attaquer ne vont pas disparaître par enchantement, bien au contraire.

    Et progressivement, Le Pen, dont la clairvoyance, la sincérité et le courage politique sont incontestables apparaît comme le seul recours possible aux yeux d’un nombre croissant de citoyens Français.

    Dès lors, la fenètre d’opportunité du FN est grande ouverte de 2007 à 2012.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès