• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Claudec

Claudec

Franc-tireur de la pensée libre

Philosophe et Sociologue autoproclamé
Écologue dénataliste par humanisme
Concepteur et fondateur de la “Pyramidologie sociale”
Auteur de :“Précis de pyramidologie sociale” &
“Surpopulation humaine – La cause de tous nos maux”

Tableau de bord

  • Premier article le 02/09/2011
  • Modérateur depuis le 02/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 79 2011 2443
1 mois 2 39 40
5 jours 0 6 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 282 209 73
1 mois 3 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Claudec Claudec 16 novembre 18:49

    L’indignation passera, il est peu probable qu’il en soit de même pour la connerie.



  • Claudec Claudec 16 novembre 18:40

    100% d’accord avec l’auteur !

    Nous vivons dans une situation d’incompréhension jamais atteinte, d’une question tabou que n’osent pas aborder les pouvoirs, alors qu’elle conditionne chaque jour plus étroitement la vie de toutes les nations et tout ce qui peuple la planète. Près de 100 millions d’humains viennent s’ajouter chaque année à la population mondiale.

    Or, parce qu’il doit impérativement ne serait-ce que se nourrir, se vêtir, se loger et se soigner, l’homme est un consommateur. Il l’est depuis sa conception jusqu’après sa mort – les marchés du prénatal et du funéraire n’ayant rien d’anodin – et se double d’un producteur dès qu’il est en âge de travailler.

    Il est ainsi, avant toute autre opinion ou considération, un agent économique au service de la société, mais aux dépens de son environnement. Et plus le nombre de ces agents augmente, plus leurs besoins s’accroissent – outre ceux qu’ils s’inventent toujours plus nombreux – et plus ils doivent produire. Qu’il s’agisse de ressources non renouvelables ou de pollution, les atteintes à l’environnement augmentent d’autant et s’ajoutent à celles d’une nature jamais avare de catastrophes inopinées ou cycliques.

    Sans compter les effets de ces déséquilibres sur d’autres, à caractère social. : Avec ou sans gilets jaunes, l’agitation des foules ne fera qu’aggraver le sort des habitants d’un pyramide sociale atrophiée, dont le sommet, par le seul effet du nombre, s’éloigne sans cesse de sa base, aggravant toujours plus le creusement des écarts de richesse entre les individus et catégories sociales.

    lire Surpopulation humaine – La cause de tous nos mauxhttps://www.amazon.fr/dp/B07HQ1CQ8M

    et/ou Précis de pyramidologie socialehttps://www.amazon.fr/dp/B07J3G3VMH

    3es Éditions corrigées et augmentées. Version Ebook en lecture gratuite, pour les pauvres, les radins et ceux qui craindraient que l’auteur s’enrichisse




  • Claudec Claudec 16 novembre 18:14

    L’homme est en colère depuis qu’il existe, mais comme il ne se donne pas la peine de connaître le pourquoi de sa condition – et ceci d’autant moins qu’elle lui est défavorable – il continue de s’agiter sous la conduite de ceux (politiques et autres) qui y trouvent intérêt.

    Si quelqu’un connaît un régime une époque sous lequel ou durant laquelle cette colère a quitté l’humanité, qu’il le fasse savoir.

    Au contraire, plus notre civilisation avance en âge et plus les hommes sont nombreux, plus l’incompréhension règne et plus la colère augmente, chacun s’obstinant à se comporter comme la mouche qui se heurte à la vitre qu’elle ne voit pas, jusqu’à ce qu’elle tombe d’épuisement ... puis reprenne suffisamment de forces pour recommencer.

    La structure de notre société est incontournablement pyramidale, et plus nous sommes nombreux plus la pyramide sociale s’atrophie, son sommet où logent les plus riches, s’éloignant toujours plus de sa base et les écarts entre les uns et les autres se creusant d’autant.



  • Claudec Claudec 15 novembre 17:13

    Richesse et pauvreté existent l’une par l’autre, et du fait du caractère incontournablement pyramidal de la pyramide sociale, chacun est le riche ou le pauvre de plus pauvre ou de plus riche que lui.

    Ce sont les fondements de la condition humaine, et ceux qui s’en plaignent devraient commencer par la reconnaître pour ce qu’elle est, avant de prétendre y changer quoi, que ce soit.

    Voir à ce sujet

    https://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com/

    https://pyramidologiesociale.blogspot.com/

    et/ou lire

    Surpopulation humaine – La cause de tous nos mauxhttps://www.amazon.fr/dp/B07HQ1CQ8M

    et/ou Précis de pyramidologie socialehttps://www.amazon.fr/dp/B07J3G3VMH

    3es Éditions corrigées et augmentées.

    Version Ebook en lecture gratuite, pour les pauvres, les radins et ceux qui craindraient que l’auteur s’enrichisse.



  • Claudec Claudec 11 novembre 09:30

    @Aéroclette

    Trop facile de faire ou refaire l’histoire dans un livre. Si l’Algérie avait été française ou seulement francisable elle eut été industrialisable. Mais son pétrole et son gaz ... outre son vin, étaient plus intéressants – pour qui que ce soit – que son avenir, y compris démographique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès