• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

CLOJAC

CLOJAC

Un peu Maori (ici on dit Ma'ohi) par ma grand-mère, je suis revenu en Polynésie sur un voilier, finissant par me fixer à terre après avoir visité de nombreuses îles. Consultant international dans une autre vie, la retraite m'autorise à renouer avec une passion de jeunesse longtemps mise entre parenthèses : L'ethno-anthropologie. Pratiquée sur place tout naturellement, mais aussi en portant sur la métropole le regard distancé d'un observateur extérieur souvent surpris, parfois amusé ou agacé, mais jamais indifférent.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/08/2019
  • Modérateur depuis le 10/09/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 30 2146 3596
1 mois 3 287 202
5 jours 0 68 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 57 57 0
1 mois 6 6 0
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • CLOJAC CLOJAC 1er novembre 2019 17:59

    @sylvain
    Justement, parler des fonctionnaires en général et plus largement des agents payés par l’État et les collectivités territoriales manque de précision.
    C’est comme si on disait « les gens du privé » sont comme ci ou comme ça, en mettant dans le même sac l’artisan rural, le broker en bourse, le vendeur de pizzas et le PDG de multinationale.



  • CLOJAC CLOJAC 1er novembre 2019 02:48

    @Columbo
    Y a-t-il de la rage à évoquer au cas par cas des sujets de dysfonctionnement de la fonction publique au sens large, que nos dirigeants connaissent parfaitement bien, mais ne traitent pas pour éviter de déplaire aux syndicats. Quatre exemples :

    Les juges d’instruction : c’est aberrant de nommer à cette fonction où l’on peut ruiner la vie d’un innocent ou laisser des crimes non résolus, des personnes de 25 ans qui ont fait 7 ans d’études en comptant l’ENM, mais n’ont aucune expérience.
    Souvent issus de milieux privilégiés, ils sont ignorants des dures réalités de la vie et leur connaissances en psycho et structures sociales est très succincte.

    Les inspecteurs des impôts : c’est aberrant de nommer à cette fonction où l’on peut pousser à la ruine ou au suicide un indépendant fâché avec les chiffres, ou mettre des centaines de personnes au chômage quand une grosse boîte ferme, des gens qui ont fait 6 ou 7 ans d’études, mais ignorent tout de l’économie réelle... Souvent formés par des mentors pour qui le patron est l’ennemi de classe à abattre.

    Les universitaires : c’est aberrant de nommer à ces fonctions des individus, certes bac + 12 ou 15 mais dont les principales qualités sont le conformisme, la flagornerie et la lâcheté. Pour gravir les échelons, il faut être le larbin d’un maître, porter son cartable, écrire ses articles, chanter ses louanges et surtout ne jamais avancer une idée nouvelle susceptible de remettre en cause le paradigme auquel il adhère.
    Et c’est ainsi que l’enseignement supérieur et la recherche déclinent et dépérissent.

    Les fonctionnaires expatriés : quelle que soit l’administration, le grade et la fonction, ils ont une tendance naturelle à se croire supérieurs aux « sauvages » des DOM TOM. Pris séparément, chacun jurera la main sur le cœur qu’ils n’est pas raciste. Mais lorsqu’il est amené à user de la miette de pouvoir dont il dispose, le moindre gratte-papiers sous-fifre en métropole se prend pour un proconsul, refusant tout dialogue et assénant ses décisions. Et c’est ainsi que la France se fait détester.



  • CLOJAC CLOJAC 31 octobre 2019 22:06

    @Duval
    Ma source d’inspiration est le Te Wananga o Aotearoa. 
    On peut y gagner du mana, pas du moni.



  • CLOJAC CLOJAC 31 octobre 2019 21:30

    @Kapimo
    Eh oui, le macron s’affole (craindrait-il le TPI pour les mutilations et énucléations infligées sur ses ordres pendant un an ?) et pour se sortir d’affaire ses réflexes d’arriviste jouent à fond.
    Sans voir (et tant mieux !) qu’en faisant feu de tout bois, et désamorce la torpille moraline destinée à couler la marine.



  • CLOJAC CLOJAC 31 octobre 2019 21:16

    @Fifi Brind_acier
    Normal, ce sont des ectoplasmes sans convictions ni sens du bien public.
    Une seule chose compte à leurs yeux : conserver les avantages et le prestige
    de la fonction. Même s’ils sont minces, ils peuvent servir de tremplin pour la suite.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès