• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

colibri

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 515 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • colibri 14 mars 2020 14:01

    Si la monnaie était restée ce qu’elle devrait être, aussi parcimonieuse que l’énergie humaine précédemment dépensée pour des résultats appréciés et si possible durables


    ....

    Le problème est que l’argent , qui au départ était du travail humain , correspondant à un échange réel donc à une réalité matérielle tangibe est devenu quelque chose de virtuel quand les états ont commencé à faire marcher la planche à billets:i ls ont crée de fausses richesses pour huiler les rouages , non basé sur le travail réel de l’homme , mais une richesse virtuelle, inventée et crée artificiellement .

    Au départ l’argent correspondait à une réserve d’or dans les caisses , il y a longtemps qu’il n’y a plus d’or .


    La dette , donc vivre au dessus de ses moyens est un mode de fonctionnement des états parce que l’économie réelle ne permettrait pas de vivre comme on le fait et de dépenser , toute notre société est donc basée sur une économie fictive ne correspondant pas au travail réel , aux échanges réels possibles comme cela existait avant dans toute les sociétés. 

    Les états vivent au dessus de leurs moyens , même si ce système d’emprunt au départ a été utile et nécessaire , les états arrivaient à rembourser , mais il s’est emballé au point que le remboursement n’est plus possible et que tout l’économie est donc déconnectée du réel .L’emprunt , vivre au dessus de ses moyens est un moyens de fonctionnement , on ne se prive de rien :

    au final c’est toujours ceux qui travaillent qui devront payer .



  • colibri 10 mars 2020 16:21

    @JL
    Et que fera un gouvernement mondial selon vous ?

    comme fait le gouvernement européen :des directives pour aligner tout le monde sur les mêmes règles , disparition des liberté au niveau local , disparition des nations , des particularismes , des habitudes régionales , 

    si le gouvernement impose que le monde entier doit êre vacciné personne ne pourra s’y soustraire , big pharma pourra écouler ses productions , 
    Au sujet des pesticides les maires ne sont déjà plus maitre chez eux , les initiatives locales sont assujeties aux directives européennes et on peut imaginer bientôt des directives au niveau mondial , les retraites sont en voie d’être uniformisées partout en europe , pourquoi pas au niveau mondial avec une gouvernance mondiale quand les peuples auront été lobotomisés par des crises ?
    au nom de l’intérêt général , de l’intérêt du monde ce sont les libertés qui tombent .

    Il y a bien une parade au virus contrairement à ce qui est annoncé :c’est avoir une bonne immunité , curieusement les médias ne véhiculent que la peur , 
    personne ne dit qu’avec Calendula TM en gargarisme , de l’Echinacée , Vit C ,pollen etc on peut se construire une super immunité , se protéger et atténuer les effets du virus , car le microbe n’est rien c’est le terrain qui est tout ....



  • colibri 10 mars 2020 10:05

    « l’économie mondiale est en surchauffe ; il faut la ralentir, comme une centrale nucléaire qui risque d’exploser ; le coronavirus est l’outil que les dirigeants ont décidé de mettre en œuvre. »



    C’est surtout un moyen de faire peur , d’affoler les consciences et manipuler les masses pour mieux faire accepter un gouvernement centralisé .



  • colibri 16 février 2020 15:13

    @Étirév pourquoi la nature humaine est organisée de telle sorte qu’en suivant ses impulsions l’homme ne va pas toujours vers le bien 

    Elémentaire Watson ! quand l’homme suit ses pulsions , sa nature humain animale , alias son égo il va le mal , car il ne se sert pas de sa raison , son intellect , son esprit pour réfléchir avant , il n’est donc qu’un animal sans esprit .

    quand il suit son esprit =étincelle divine relié au divin qui l’inspire il va vers le bien , ce n’est pas lui qui décide ( sa nature humaine , son égo) mais sa nature divine , c’est le divin qui décide en lui .



  • colibri 16 janvier 2020 09:30

    Jésus était juste et pas gengil , mais sa justice était parfois incompatible avec les apparences parcequ’il n’était pas au niveau de l’émotionnel .

    Il ne s’apitoyait pas au sens ou on l’entend aujourd’hui , c’est à dire souvent à mauvais escient , ca il voyait en profondeur la réalité des gens .Il n’était pas la pour être gentil mais pour faire évoluer les consciences .

    Le christianisme est tombé dans le sentimentalisme et l’émotionnel , même les prêtres qui ne savent que répéter de s’aimer les uns les autres sans discernement , il y a des gens qu’ils faut secouer et avec qui il n’est pas juste d’être gentil , il y en d’autre imprégné du mal et contre lesquels il est juste de lutter .

    nous ne devons pas le juger selon nos critères, mais accepter sa venue dans nos vies, répondre à son appel, 


    De façon concrète ca signifie quoi ? c’est complètement bateau votre phrase sa peut correspondre à n’importe quoi et même une invitation à entrer chez les évangélistes .

    Il faut d’abord avoir la Connaissance de la Science Sacrée pour pouvoir le suivre et le discerner ,ou lire Thomas d’Aquin ,

    et il y a tellement de faux prophètes , de miroir aux alouettes qu’il est insdispensable de nos jour d’être rattaché à une vraie tradition soit dans la voie intellectuelle soit dans la voie mystique .

    Personne ne peut un jour se dire « maintenant je vais suivre Jésus » ca veut dire quoi ? entrer dans une secte comme les TJ , écouter la voie de certains prêtres qui sont dans un sentimentaliste sirupeux et pardonnent aux pécheurs au point de ne pas dénoncer les violeurs ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité