• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

colibri

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 515 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • colibri 15 janvier 2020 21:02

    @JL

     Mais la loi le reconnait, ce sont les pédophiles qui ne l’admettent pas. Ne confondez pas les cibles, svp.


    pourquoi alors les victimes ne le savent elles pas ou n’en n’ont pas conscience , ni même leurs parents ?

    la loi n’est pas assez explicite ni connue , si bien que des garçons abusés par des prêtres qui se confient à des adultes ne sont pas crus ni protégés ni meme Vanessa S .Je connais encore des personnes hommes et femmes qui pensent que les victimes d’agression ont une responsablité dans leur agression , la faute à qui ?



  • colibri 15 janvier 2020 20:01

    « Ce n’est donc pas le consentement qu’il convient d’évaluer ou dévaluer, en la matière, mais les actions ou réactions des adultes chargés de la protection de l’enfant.  »


    Tout à fait un enfant doit être déclaré d’emblée pas assez mature pour décider .Donc consentant ou pas , il n’est pas nécessaire d’évaluer le degré de consentement :il faut déclarer qu’ils ne peuvent jamais l’être et surtout qu’ils ne sont jamais responsables quoiqu’ils aient fait .

    Il y a chez les victimes une souffrance et une culpabilité d’avoir accepté , et parfois même d’avoir aimer leur bourreau .

    ils se sentent fautifs , coupables et ne s’autorisent donc pas à se plaindre ;c’est ce sentiment là qu’il faut vaincre chez eux , 

     si la loi reconnaissait d’emblée leur irresponsabilité dans la non possibilité de consentement ca serait reconnaitre justement ce qu’ils ont vécu et un soulagement pour eux :la loi leur dirait que même acceptant la relation ce ne sont pas eux les fautifs , mais toujours l’adulte .



  • colibri 14 janvier 2020 22:20

    @Pascal L
    Pour être prêtre aujourd’hui, il faut avoir rencontré l’amour de Dieu et la réponse est un acte d’amour.

    plus prosaÏquement :le prêtre, le moine , les soeurs sont aussi des êtres de désir , seulement le rapport qu’ils entretiennent avec le Divin est tel qu’ils n’auraient pas normalement besoin d’un autre de sexe opposé pour réaliser une communion spirituelle = l’androgyne , Dieu les accompagnent spirituellement , c’est un chemin et un combat aussi parcequ’il y a des moments de doute . 
    alors que l’homme du commun a besoin physiquement et psychiquement d’une femme pour se réaliser intérieurement :réaliser ses énergies , le couple est un tremplin vers l’amour divin , alors que le prêtre est supposé plus évolué , tout comme Jésus , pour se suffire de l’amour de Dieu .Ce qui ne veut pas dire qu’il ne connait pas l’amour charnel dans son corps : :quand les saints sont en extases  ils connaissent l’amour charnel .



  • colibri 14 janvier 2020 14:26

    @Loatse
    La femme est considérée d’emblée comme mauvaise dans les 3 monothéistes.

    Ceci est une mauvaise interprétation des livres , par certains qui ont eu intérêt à le faire.
    De fait dans toutes les religions si vous lisez bien et n’interprétez pas la femme est égale en dignité à l’homme , ils sont tous les deux différents et ont besoin l’un de l’autre comme le yin a besoin du yang , personne ne domine sur l’autre , 



  • colibri 14 janvier 2020 14:21

    @zzz999Voilà ce qui arrive quand on veut aller au delà de la parole de Dieu.

    « Car il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère ; il y en a qui le sont devenus par les hommes ; et il y en a qui se sont rendus tels eux-mêmes, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.  »

    les prêtres sont appellés à se faire eunuque pour le Royaume de Dieu , c’est donc bien dans la Bible .Le problème est que l’Eglise ne trie pas assez les candidats , ils devraient y avoir des analyses psychologiques avant de devenir prêtre .Ils acceptent n’importe qui , un prêtre devrait petre comme un saint .

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité