• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Coopain des bois

Coopain des bois

Citoyen qui cherche à joindre pratiquer ce qu’il pense, et à penser ce qu’il pratique dans la bonne humeur. J’ai choisi de vivre en famille dans le Limousin, j’y cultive mon jardin, j’y élève quelques volailles, entretien mes liens de voisinage, chante en chorale, travaille à mi-temps comme chauffeur de car ... j’aime la vie, mon épouse, mes enfants, mes amis ... et me plait à me proclamer résistant contre un jus idéologique, culturel et marchand d’oppression qui tendrait à me ( nous) faire croire qu’il faut absolument fortune financière, pouvoir, sexe, travail et consommation pour vivre heureux. 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/08/2010
  • Modérateur depuis le 10/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 136 500
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 21 20 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Coopain des bois Coopain des bois 3 septembre 2010 17:46

    Critiquer le contenu d’un article avec des arguments pertinents ok ! Critiquer l’objectivité d’un article parce que je suis chauffeur de car, est ridicule !
    Je suis chauffeur de cars scolaires dans une commune rurale. Donc, pas du tout en concurrence avec le rail.
    Je suis sensibilisé par la question du transport ferroviaire en tant que militant dans le collectif limousin pour l’amélioration de la ligne ferroviaire Paris Orléans Limoges Toulouse et contre le projet aberrant LGV Poitiers-Limoges.
    J’aime le service public de transport ferroviaire, je suis un usager du rail, et je dénonce aux côtés des cheminots la politique scandaleuse de destruction du service public ferroviaire qui sévit depuis les années 1980 en France.



  • Coopain des bois Coopain des bois 25 août 2010 21:31

    « Par contre, je n’ai jamais entendu parler de transport de marchandises par LGV. Êtes-vous sûr de vos sources ? »

    La LGV Sud Europe Atlantique est prévue jusqu’en Espagne est prévue pour faire rouler des trains grande vitesse voyageurs et marchandises.

    La question a fait débat pour le projet LGV Poitiers Limoges parfois présenté comme l’amorce d’une LGV transversale reliant Nantes à Lyon. L’option voyageurs et marchandises n’a pas été retenu par RFF pour ce tronçon Limoges Poitiers.

    Rendre le rail attractif est un travail de coopération entre élus politiques, syndicalistes, associatifs, administratifs, et professionnels du rail. Nous travaillons à cela entre les deux régions Limousin et Poitou Charentes.

    C’est une expérience originale et passionnante.

    Ok pour l’orthographe ! smiley



  • Coopain des bois Coopain des bois 25 août 2010 21:13

    L’exercice de l’esprit de coopération commence déjà dans Agora Vox.

    Comme mon pseudo pourrait le suggérer ... Coopain, je me reconnais bien dans les propos de cet article, et dans ces démonstrations de la nécessité d’un monde animé par la coopération.
    Merci donc à Marianne pour la joie que m’a procuré la lecture de cet article.

    L’avantage de la coopération, est qu’elle implique et engage forcément en entier la personne qui choisit de s’y consacrer.
    On ne peut être coopérateur du bout des lèvres, ou par simple élection d’un candidat coopérateur, on engage toutes ses tripes dans la coopération.

    La coopération est un engagement à changer soi-même pour changer toute la société, et à changer la société pour changer soi-même. 

     On ne peut être coopérateur dans un mouvement politique, sans aspirer à la coopération dans son entreprise, dans son pôle de vie résidentiel, dans son foyer.
    Le changement dans la personnalité impliqué par une expérience de coopération aura forcément une répercussion dans tous les autres domaines de la vie.

     La coopération se pense, et se vit, se vit et se pense ! C’est un chemin de vie, une passion, une épreuve constante, un éternel sujet de réflexion, un sentier caillouteux de bonheur.

    Je crois que le succès de ce mouvement naissant tient dans l’effet de contagion du bonheur personnel que ce chemin de coopération procure ... car ce bonheur est VRAI et n’a rien à envier à la vie faite d’artifice, de fortune, de gloire, de paraître des succès dans la concurrence sur le dos des autres.

    Le vécu de la coopération implique forcément une résistance contre tout ce qui n’est pas coopération, tant en soi, contre les vieilles habitudes acquises de boulimie de compétition, de fortune, de gloire, etc ... que contre une économique, des entreprises, des pouvoirs et des projets qui contrarient de la coopération.

    Etre coopérateur et résistant sont les deux faces d’une même ardeur de vivre plus humainement sa vie citoyenne !



  • Coopain des bois Coopain des bois 25 août 2010 14:34

    Secret de famille de Hitler article dans l’Express

    Une publication parue cette semaine a attiré mon attention. Il s’agit ni plus ni moins de la généalogie d’Adolf Hitler qui aurait des ascendants juifs !! Dans son article, Gilles Bonafi présente une fiche des Renseignements généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, et où on peut clairement lire le deuxième prénom d’Hitler : Jacob. Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild. Cette information a été divulguée par deux sources de très haut niveau : Hansjurgen Koehler officier d’Heydrich, qui était lui-même l’adjoint direct d’Heinrich Himmler et Walter Langer le psychiatre qui a réalisé le profil psychologique d’Hitler pour l’OSS, les services secrets US pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Livre Jaune n°7 (Collectif d’auteurs, Ed. Félix, Fritz Springmeier) s’était déjà penché sur ses origines et avait écrit : « Walter Langer, un psychanalyste, démontre dans son livre « The mind of Hitler », preuves à l’appui, qu’Hitler était le petit-fils du baron de Rothschild de Vienne. La police autrichienne a constitué un dossier secret sur les origines d’Hitler.
    lire l’article en entier



  • Coopain des bois Coopain des bois 25 août 2010 12:00

    Non pas contre le rail ... mais pour que la politique du rail s’insère dans une politique globale des transports, cohérente orientée vers la décroissance quantitative de la mobilité-km-vitesse, donc encourageant l’économie et la mobilité de proximité, en des pôles de vie, et décourageant la croissance de la mobilité des personnes et des marchandises sur de grande distance et grande vitesse.

    Cette décroissance de la mobilité n’est pas un choix idéologique, mais s’imposera de gré ou de force dans la mesure où la durabilité de l’humanité passe par réduction globale de notre empreinte environnementale et une équité dans la répartition des richesses entre les 7 milliards de personnes. Aujourd’hui l’humanité vit au dessus de ses moyens, et de manière totalement injuste. Certains s’éclatent la panse pendant que d’autres crèvent la faim, mais cela ne peut pas durer ... situation invivable pour tous à terme !

    Ainsi je milite pour le « recyclage » de la ligne ferroviaire Paris Orléans Limoges Toulouse qui trouve toute sa pertinence en terme d’aménagement des territoires du centre de la France, et je milite contre les projets LGV Sud Europe Atlantique ( Tours Bordeaux, Bordeaux Espagne, Toulouse Bordeaux, et Poitiers Limoges) qui sont des gaspillages inutiles.

    Et vous, vous êtes pour quoi ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité