• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Coopain des bois

Coopain des bois

Citoyen qui cherche à joindre pratiquer ce qu’il pense, et à penser ce qu’il pratique dans la bonne humeur. J’ai choisi de vivre en famille dans le Limousin, j’y cultive mon jardin, j’y élève quelques volailles, entretien mes liens de voisinage, chante en chorale, travaille à mi-temps comme chauffeur de car ... j’aime la vie, mon épouse, mes enfants, mes amis ... et me plait à me proclamer résistant contre un jus idéologique, culturel et marchand d’oppression qui tendrait à me ( nous) faire croire qu’il faut absolument fortune financière, pouvoir, sexe, travail et consommation pour vivre heureux. 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/08/2010
  • Modérateur depuis le 10/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 136 500
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 21 20 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Coopain des bois Coopain des bois 12 novembre 2010 15:27

    Le cas de l’augmentation de la facture des TER pour la Région Rhone Alpes consécutive au TGV Haut Bugey est significative de l’effet TGV et qui en paie le prix réf



  • Coopain des bois Coopain des bois 10 novembre 2010 18:54

    "Plus sérieusement,je crois que vous ne vivez pas dans le monde réel, mais dans un monde virtuel que certains mouvements qui se sont autoproclamés les sauveurs du monde ne cessent de ressasser comme un mantra."
    Le monde réel nous montre que bon gré, mal gré, l’Humain modifie son comportement pour survivre, et que le constat par les hommes aujourd’hui des impacts négatifs du développement boulimique du capitalisme mondial rend prévisible et inévitable une modification du comportement humain.

    Ce débat et les aspirations grandissantes à une autre économie, donc un autre mode de vivre ensemble n’est que l’expression de ce changement prévisible et inévitable.
    La réalité est que je participe déjà à la construction de cette économie de proximité, qui nécessite de moins en moins de mobilité éloignée et que je refuse que l’argent public que je verse pour le bien public serve à financer le développement d’une mobilité lointaine et de plus en plus rapide en masse ... qui n’est pas durable et transmissible aux générations futures.

    Il est d’ailleurs notable que les LGV soutenus en Italie par la maffia, sont soutenus si ce n’est imposés en France par les actionnaires des groupes de BTP réf

    Pour ce qui est de l’énergie nucléaire, je vous invite à regarder ce documentaire sur l’héritage que nous léguons à nos enfants avec l’usine de retraitement de la Hague ICI



  • Coopain des bois Coopain des bois 10 novembre 2010 16:40

    "Même réponse que précédemment. Vous êtes dans l’erreur lorsque vous croyez que les investissements de la construction de nouvelles lignes sont prises à l’entretien des lignes classiques. Si la SEA ne se fait pas, je suis prêt à parier que les travaux sur la ligne polt n’en seront pas accéléré pour autant. En bref, vous croyez aux vases communiquants, alors que je crois que ce n’est pas le cas !"

    L’avant projet SNIT 2010 prévoit d’investir 88 milliards € sur le rail ... Bravo ! Sauf que sur 88 milliards €, 84 milliards € iront sur dans 3800 km de lignes nouvelles.
    La FNAUT a proposé en octobre 2009 un plan Intercités pour reconnecter en réseau ferré toutes les régions ... 10 milliards € réf
    Pour maintenir le réseau Intercités, Nicolas Sarkozy propose 510 millions €. réf

    L’histoire des vases non communicants dans une multiplicité de caisses ... occulte une réalité très concrète : c’est que c’est le contribuable qui paie à toutes les caisses, et que dans les temps de vaches maigres son porte monnaie n’est pas extensible !
    Si ce n’est pas l’Education Nationale qui trinque, c’est la Justice, si ce n’est pas la Justice c’est la Sécurité Sociale, si ce n’est pas la Sécu c’est la retraite, etc ... le constat est là : 1600 milliards € d’endettement de la France oblige à serrer la ceinture !

    Alors quand on doit serrer la ceinture on s’occupe d’abord de nourrir et loger ceux qui sont dans la misère avant de s’occuper que quelques uns puissent aller de plus en plus vite à Paris !

    Penseriez vous à acheter la Ferrari de vos rêves alors que nous n’avez plus de quoi nourrir et loger vos enfants ?



  • Coopain des bois Coopain des bois 10 novembre 2010 16:22

    " Il faut un peu arrêter, le droit d’aller et de venir est une liberté fondamentale garanti par le droit français : tant qu’on vivra en démocratie, les citoyens se déplaceront. Et on ne parle pas des 9 milliards de personnes, mais des 60 millions de Français (et les touristes). Si vous voulez leur donner envie de quitter leur voiture, il faut développer le ferroviaire et cesser d’avoir une attitude hostile à tout projet comme vous l’adoptez systématiquement."
    Le droit fondamental m’apparait celui de transmettre aux générations futures un patrimoine socio économique et environnemental amélioré.

    J’ai bien précisé que la mobilité était un bienfait pour l’humanité. La question est que le développement de la mobilité lointaine et de plus en plus rapide, en masse n’est pas DURABLE !!!

    Précision : je suis pour la croissance ! Mais la véritable croissance qui est celle des conditions humaines d’existence. Je considère la croissance actuelle mesurée sur le PIB comme une décroissance de fait, décroissance de la biodiversité, des capacités à abreuver et nourrir toute l’humanité, décroissance du partage équitable des richesses entre tous, décroissance contre laquelle je lutte pour que mes enfants et les votre n’aient pas à en pâtir !



  • Coopain des bois Coopain des bois 10 novembre 2010 13:59

    « les temps de parcours ne s’amélioreront que si une ligne nouvelle est vraiment créée. »
    1) en supprimant quelques passages à niveau, en améliorant la signalisation et la gestion globale de cette ligne il est possible de mettre facilement Paris à 2h 30 de Limoges.
    2) La question de la performance de vitesse est un faux problème. Il cache la globalité de la question de l’attractivité du rail. L’attractivité du rail dépend de l’accessibilité, de l’intermodalité des gares, du confort des trains, de la ponctualité, et des ajustements de correspondance, etc 3) vous négligez un aspect essentiel du problème : le détournement des usagers du POLT vers la LGV SEA signifie la ruine de la ligne POLT. Or la reconnaissance de l’intérêt en terme d’aménagement des territoires du Centre de la France de cette ligne nationale POLT est quasi unanime.

    Il est aberrant de vouloir chercher à grignoter quelques minutes entre deux gares alors que globalement c’est au-delà des gares ( du lieu de départ dans le Limousin à la gare, et de la gare d’Austerlitz au lieu d’arrivée) que l’on perd le plus de temps, à cause des lacunes des moyens de mobilité rapprochées. Paris est l’agglomération au monde où les usagers perdent le plus de temps dans les transports.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité