• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Daerel

Daerel

Enseignant.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 82 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Daerel Daerel 14 avril 2009 17:21

    Je trouve cet article partial, peu au fait de la réelle situation et moralement ambigu.

    Tout d’abord, la Corne d’Afrique est victime un drame énorme qu’on occulte souvent : sa société et sa civilisation sont mortes. Les années de guerre, de famines et d’insécurité ont fait exploser les liens sociaux traditionnels, l’éducation, les traditions... au profit de deux choses :
    - Un islamisme extra-africain continuant de démanteler la société traditionnelle au profit d’un Islam rêvé au Moyen-Orient et qui n’a jamais réellement existé.
    - La course au profit par la criminalité.

    La misère et la folie des dernières années dans cette aprtie du monde ont soit créé des réfugiés soit des personnes au bout du rouleau ayant abandonné toute humanité pour pratiquer une piraterie sanglante et sanguinaire.

    Notre monde qui se veut éclairé a laissé faire ou a détourné les yeux de la situation dramatique de l’Afrique orientale. Là est l’origine de la faute de l’Occident prompt à condamner.

    Maintenant, il ne faut pas déresponsabiliser ces pirates. Ils ont fait le choix de la piraterie et de la prise d’otage. Ils le font délibérément, usant de leur libre-arbitre. En conséquence, cela doit être combattu férocement même si nous sommes en partie à l’origine du choix qu’ils ont fait.

    Par contre, ce père de famille me semble totalement irresponsable. Amener sa femme et son fils de trois ans en croisière sur leur voilier dans l’Océan indien alors que les risques sont connus et qu’il a été averti 3 fois par la marine... Notre marine a fait ce qu’il fallait. Tragique conséquence de tragiques situations assaisonnées d’une inconscience notoire d’un père de famille à l’image de l’inconscience actuelle de nos les dirigeants actuels.

    Il faut pleurer pour la Corne de l’Afrique... mais trouver des excuses pour ces pirates, c’est insulter les gens de la Corne d’Afrique qui luttent honnêtement pour relever leur pays et leurs familles et c’est insulter l’humanité en se disant que le seul moyen de survivre à notre adversité est de devenir le prédateur d’autrui. 



  • Daerel Daerel 31 mars 2009 15:37

    Et elle disait quoi cette charte ? Ne parlait-elle pas de "discrimination positive" ? Ce charmant serpent de mer qui hérisse le poil de tout républicain ?

    En bref, je m’attendais dans cet article à lire ce que disait cette charte... et bah pas un mot ! Et j’ai pas compris le glissement de l’article vers Bayrou ? Il est où le rapport là avec le vote du Conseil régional d’Ile-de-France ?

    En clair, article minable cherchant à faire des amalgames puants au profit de gens peu recommandables (ouaip, j’aime pas l’UMP et ses caniches du Nouveau Centre). 



  • Daerel Daerel 27 mars 2009 05:32

    Euh... Des textes romains et juifs nous apprennent l’existence d’un rabbin de tendance essenienne nommé Yoshua ben Yousef (parfois appelé, Yoshua bin Myriam après sa mort et le début de l’agitation religieuse post-mortem faite par ses disciples) qui prêchait une réforme du judaïsme.

    Après, l’histoire de l’immaculée conception, de la résurrection... sont rapportés par ses disciples et donc relèvent de la foi, non des faits.

    Mais il y a bien eu un Jésus historique, un rabbin juif qui a tenté de réformer le judaïsme. Là est un fait indéniable. Après que le Jésus chrétien soit différent du Jésus historique, c’est une question religieuse que les chrétiens doivent gérer.



  • Daerel Daerel 4 mars 2009 15:18

    Bonjour,

    J’aimerai que vous réfléchissiez à ça :

    A terme, il va se passer que de nombreux parents homosexuels vont contourner la loi française pour avoir des enfants... Aller à l’étranger dans les pays autorisant l’adoption par des couples homosexuels, faire un marché avec des femmes pour porter un enfant pour eux, aller dans des pays autorisant les mères porteuses...

    On arrivera à une situation sociale et politique où la salubrité sociale sera en danger dans le sens où nombre de parentalités françaises seront hors-la-loi et pourtant effectives (vu la globalisation du droit, aller condamner un couple français ayant un enfant obtenu par mère porteuse au Canada... bon courage ! Le procès prendre 5-7 ans et si l’enfant est séparé de ceux qu’ils considèrent comme ses parents à l’âge de 8-9 ans, merci le traumatisme psychologique !).

    Comprenez que bientôt un ministre devra faire comme SImone Veil. Elle était personnellement contre l’IVG mais elle a vu que loi ou pas loi, nombre d’IVG seront tout de même pratiqués et que les femmes les plus fragiles risqueront leurs vies en allant voir, par manque d’argent, les faiseuses d’ange. Alors que cela allait contre ses principes personnels, elle a opté pour la mesure de salubrité publique : sauver le plus de vie possible. Donc autoriser l’IVG et l’encadrer afin d’éviter les milliers de femmes mourant dans des conditions scabreuses.

    Lon d’être aussi glauque que la situation de l’avortement dans les années 70, la situation de l’homoparentalité arrivera au même stade où il faudra prendre une décision pour cesser de mettre autant d’enfants et de couples homoparentaux dans des situations juridiques et sociales difficiles.

    Et là, qu’on soit pour ou contre, il faudra légéliser l’homparentalité.

    Après, j’ai bien vu l’argument selon lequel un enfant a besoin d’une mère et d’un père, de référents sexuels différentiels... Malheureusement, la réalité vous donne tort. Les enfants de couples homosexuels sont aussi épanouis ou dépressifs, à tendance heterosexuelle ou homosexuelle que les enfants de couples hétérosexuels.

    L’hégémonie sociale hétérosexuelle sera toujours dominante, je vous rassure. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle doit être totalitaire.



  • Daerel Daerel 28 février 2009 00:30

    Pas besoin de leur parler des Thermopyles, il suffit de les initier à l’alphabet grec... Ils en rafolent. Ecrire dans un autre alphabet, ça les amuse à un point assez démesuré. Je les initie à l’alphabet grec lors du cours sur les fondements de la civilisation grecque... j’y passe 40 mn... et pendant deux ans, je me retrouve avec des copies où le nom, le prénom voire plus sont écrits en grec.

    La même chose en latin : je fais toujours mon cours sur la République romaine en écrivant au tableau S.P.Q.R et mon cours est quasi-fait avec la compréhension de ces sigles latins : Senatus populusque romanus. Après, ils demandent tous à leur vieux professeur de leur dire quelque chose en latin et ça les fait marrer à un point qu’ils me demandent des textes en latin à lire en classe.... auxquels ils ne comprennent rien et me demandent la traduction, ce qui me permet de poursuivre mon cours en choisissant judicieusement un texte correspondant au thème que je veux étudier.

    Mais après... quand ils veulent connaître ces langues de façon plus approfondie... ben... faut lire mon article ! 

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Education

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité