• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dazen-Li

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 29 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Dazen-Li 23 avril 2012 09:50

    D’accord avec toi sur le fond : ces porteurs du règne de la finance sont à mettre dans le même panier. Notre pays ne changera pas d’objectif avec eux.
    Mais ce n’est pas si simple. Les gens ne sont pas ces objets décervelés ou réactifs ou manipulables à l’infini qu’ils s’évertuent sur toutes les ondes à vouloir enfermer dans des cases comportementales immobiles. Marre de clichés qu’on veut nous faire avaler sur la soit-disant malléabilité mercantile et manichéenne de notre con de voisin !
    Le respect.
    Chacun en est où il peut, suite aux privations dont il est victime depuis sa naissance - et je ne parle pas seulement des privations de « consommation », ni même de celles que la misère de plus en plus grande apporte sur les besoins élémentaires, nourriture, santé - je parle des privations d’épanouissement intellectuel, d’ouverture d’esprit, de confiance en soi, de sentiment d’être capable d’esprit critique aussi valable que son con de voisin etc...je parle de privation de Culture et de conscience de soi.
    Le respect.
    Est-ce condamnable que de vouloir - en votant au 2ème tour pour le « moins pire » de ces messieurs asservis à la Finance - adoucir un peu la vie de sa famille et satisfaire ce besoin de voir s’améliorer - je sais, peu - le quotidien des victimes de ce système ?
    Est-ce illusion que d’imaginer, avec ces 12% d’’humanistes irréductibles que nous sommes - et avec tous ceux qui se hérissent quand Marine Le Pen, hier soir, oser terminer son discours racoleur de haines par « à bas la république libertaire ! - est-ce illusion donc de penser qu’on aura plus de facilité à agir au quotidien pour expliquer la nécessité de vivre en bonne intelligence avec son con de voisin, puis d’échanger avec lui, puis de partager etc....jusqu’à »cultiver« ensemble la vie, plutôt que de la détruire, sous un régime qui se dit »socialiste« que sous le règne qu’on a connu ces 5 dernières années ???
    Pour l’immédiat et pour le futur, je voterai Hollande. Non parce que je crois en ce qu’il dit ou ce qu’il défend, mais parce que je crois en nous tous, en la puissance intelligente et humaine de ceux qui se sont rassemblés à La Bastille, et que ce sera plus facile de travailler à combattre la haine avec l’outil »Socialiste« au pouvoir qu’avec ceux qui affichent officiellement leur amour de l’argent contre celui de leurs semblables).
    Je suis, oui, en colère, moi aussi. Et terriblement déçue et triste de voir tant de gens affolés et acculés au point de se replier sur les fausses promesses des discours sécuritaires qui s’engouffrent dans la brèche faite par leur peur de crever, de donner à leurs gosses un monde invivable et violent... Sont-ils »coupables«  ? Est-ce utile de faire ce procès-là ?
    C’est le règne des terreurs, des divisions, des radicalisations programmées - et c’est cela le pire et le plus triste - qui s’appuient sur la légitimité des besoins élémentaires, vitaux, humains des gens. Là est le paradoxe à démonter, à démontrer, pour continuer à avancer... avec respect.
    Respect des autres, certes, mais aussi respect de soi.
    Et pour moi, mon voisin n’est pas plus con que moi. Je vais continuer d’aller à sa rencontre, à partager nos quotidiens, à apprendre qui il est, à échanger légumes, services, idées, bouquins, regards... à se re-connaitre en tant qu’êtres humains.
    Quand on peut prouver que le partage est plus fort que la bêtise et que la peur de l’inconnu, la Culture progresse à pas de géants. Les Cultures... ! Donc la paix.
    Le respect.
    La preuve déjà : de 3% à 12%, les »invisibles« que nous sommes ne le sont plus, malgré ce »qu’ils disent"....
    En cela j’ai confiance. Et je continuerai.
    Voilà pourquoi je voterai Hollande au 2ème tour en mettant un mouchoir sur ce que les médias attisent en moi : le dépit.
    Ma colère est et sera toujours positive !



  • Dazen-Li 22 avril 2012 16:20

    Une accusation et un cri d’espoir réunis, puis un acte posé, un acte de femme responsable, un acte d’amour à l’humanité entière :
    le non à la violence et à toutes ses ex-pressions...
    Combien je rejoins votre belle décision !
    Non à la violence ne veut pas dire absence de colère et d’action.
    Et, puisque élections il y a, je commence (en fait, je continue) par voter, moi aussi.
    Pour une fois qu’il y a un programme intelligent porté par la fraternité des peuples.
    Pour une fois que notre nombre à porter cet espoir peut - va - influer sur nos vies
    Pour une fois que contre la barbarie d’une gouvernance déshumanisée,
    contre la Pensée U(fric)nique,
    contre la Loi de « Mon Saigneur Pognon » de ce monde
    Une voie se dessine...
    Je commence par ça : aller voter pour nous tous.
    Je vous rejoins.



  • Dazen-Li 6 avril 2012 13:13

    Une longue démo sur le terrain de laquelle je ne m’élancerai pas...
    Je m’en tiendrais juste à décrire mon impression sur son impact politique.

    Du point de vue « influence sur le choix du lecteur d’agir ou non pour changer les choses », à l’évidence, l’effet coupe-jarret l’emporte sur le « mobilisons-nous, informons-nous, instruisons-nous, agissons ensemble ».
    La preuve dans le titre et la conclusion : « J’aime bien Mélenchon, mais ./...le peuple n’est pas prêt »...

    Force est de constater que cet article « aide » le peuple en question....à ne pas agir, non ?

    La contradiction entre l’intention affichée de son auteur (pour un peuple souverain) et l’effet obtenu au final (c’est pas pour tout de suite) rend service à qui, à votre avis, à l’instant présent, juste au moment où la mobilisation populaire prend son essor ?
     
    Tout cela me conforte dans l’idée que Mélenchon a raison de croire en l’intelligence dudit Peuple qui se sait suffisamment fort aujourd’hui pour prendre son devenir en main.
    Il a raison, Mélenchon, quand il demande « Où étions-nous ? » et quand il affirme « Nous nous sommes retrouvés ! » ...

    Se Cultiver (pour) des lendemains qui chantent est une démarche active et positive engagée en ce moment même par chaque individu du Peuple,
    hélas ici si peu considéré !

    Alors au lieu de lui mettre des bâtons dans les roues, de développer un négativisme à contre-courant, s’il vous plait, prenez donc le train en marche, nourrissez-la VOI commune non de vos peurs mais de vos espoirs !



  • Dazen-Li 20 mars 2012 11:11

    Le sacré « vote utile » a la peau dure... Il sert à quoi, le 1er tour, dites-moi ?
    Je vous rappelle que la social-démocratie dans laquelle nous somme n’a pas encore installé des élections à deux candidats en un seul tour, contrairement à ses désirs néolibéraux !
    Je vous rappelle également que nous sommes de plus en plus de français à vouloir la mettre par terre vraiment, cette « social-démocratie » qui viole de plus en plus les principes de la démocratie tout court !
    Car, vous le savez autant que moi, dans une démocratie :
    Le premier tour sert à recueillir l’opinion des citoyens.
    Le deuxième à faire valoir la loi du nombre.

    Cessez d’aller à contre-courant de la Gauche en marche en agitant la peur d’un Sarkozy qui passerait au premier tour, ou d’un duel Sarkozy-Le Pen !
    Irréalistes : même les sondages chers à notre manipulation médiatique n’osent aller jusque là !

    Moi, ma petite tête envisage avec de plus en plus d’espoir, pour le 2ème tour, un duel Mélenchon-X....
    Et là, la démocratie aura tout à y gagner !

    Mais si on se retrouve avec un Hollande-Sarkozy, j’affirme que plus Jean-Luc Mélenchon aura eu de voix au 1er tour, plus François Hollande élu président tiendra compte de L’Humain d’abord !



  • Dazen-Li 20 mars 2012 10:40

    Quelles bêtises ?
    Il faut argumenter vos propos pour que le débat en soit vraiment un et que nos idées respectives se confrontent sur de la réalité, pas des « on dit » ou un sentiment sans fondement autre que la manipulation médiatique invisible qui nous « travaille » au corps à longueur de vie, vous comme nous tous...
    Alors, quelles bêtises il dit, Mélenchon, d’après vous ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité