• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

De Bredevan marc (L'INFOTOX)

De Bredevan marc (L’INFOTOX)

Web-rédacteur de L' INFOTOX 
Articles consacrés à l'analyse de l'Actualité et de la Politique internationale.
​L' INFOTOX Actus-Médias (Site) : Cliquez ICI 

​Articles d'Actualité et de Politique internationale.
​Photos et videos des SexyBabes.
Top des Logiciels gratuits (Freeware).
INFOTOX le Mag (Blog) : Cliquez ICI

L' INFOTOX sur Twitter :  Lien
L' INFOTOX sur Facebook :  Lien

Tableau de bord

  • Premier article le 17/12/2008
  • Modérateur depuis le 08/03/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 70 61 1201
1 mois 1 0 37
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 56 21 35
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • De Bredevan marc (L'INFOTOX) Bredevan marc (INFOTOX) 3 mars 2014 10:59

    Quand les dirigeants occidentaux crient à la violation de souveraineté, ils parlent de celles commises...en Afghanistan, Irak, Mali, Centrafrique, Lybie...et de l’ ingérence européenne financière et idéologique en Ukraine, non ?!.
    La Crimée est une région autonome russophone d’Ukraine aux frontières russes à la différence des ingérences, invasions violentes et militaires nommées plus haut.
    Alors, un peu moins de cynisme et/ou d’amnésie, svp messieurs les politiciens occidentaux et médias porte-voix !.
    L’expansionnisme européen aveugle et sourd pour la répression turque mais méprisant pour la défense des intérêts russes se trompe, une fois de plus, d’adversaire.



  • De Bredevan marc (L'INFOTOX) Bredevan marc (INFOTOX) 13 février 2014 11:16

    Au royaume des aveugles en amour, les ivoiriens sont les guides... !.



  • De Bredevan marc (L'INFOTOX) INFOTOX (Bredevan marc) 27 décembre 2013 15:28

    Ne dites pas ça...malheureux !.
    L’Europe, ce continent, phare de l’humanité, donneur mondial de leçons de morale, protégé des crises financières, économiques et politiques grâce à son intégration sublimée par un Euro si fort (presque machiste) ne peut être en déclin.
    Et ce sont les Bisounours qui vous le disent alors, il faut se contenter de les croire et de crever...mais en silence, svp !.



  • De Bredevan marc (L'INFOTOX) INFOTOX (Bredevan marc) 15 novembre 2013 16:47

    En paraphrasant Moscovici à propos du -0,1 du PIB qui l’estimait malgré tout en positif, la cote de Hollande à 15% n’est pas en baisse mais plutôt en phase de stabilisation.
    Et puis d’ailleurs, les sondages (mauvais), c’est comme les agences de notation (en cas de décote), ce n’est que de la compromission, tout juste un complot de droite..non ?..
    La méthode Coué dans toute sa splendeur...de gauche !.



  • De Bredevan marc (L'INFOTOX) INFOTOX (Bredevan marc) 18 juin 2013 20:44

    Barroso comme tous les autres dirigeants européens en fin de carrière confesse que la France, éternelle donneuse de leçons qui refuse qu’on les lui applique, n’utilise l’Europe qu’à sa seule survie (PAC, exception culturelle, refus de reprises de sociétés décrétées stratégiques d’autorité publique, austérité pour les autres mais délais pour « son » déficit, égoïsme des allemands qui oseraient refuser le laxisme français, etc).
    Pauvre Barroso, les ennuis vont commencer pour lui.

    Trop de gens mal informés oublient que l’Europe n’est dans sa difformité actuelle que la somme des égoïsmes politiques de chaque pays qui la composent et que cela confère à ces dirigeants nationaux l’opportunité dont ils ne se privent de critiquer l’Europe plutôt... que d’assumer leurs propres échecs de « gouvernance particratique et idéologique » tout en oubliant pas de s’attribuer quelques rares succès dûs à la puissance consommatrice, certes en déclin, de l’Europe.
    Un certain VGE avait une vision intégrée d’une Europe, clone et non clown, comme elle est actuellement, des USA.
    On se rappelle du sabotage en règle orchestré par son ennemi de 30 ans dont il fut victime.
    Alors faute de résultats, on désigne au bon peuple les financiers, les BRICs et autres boucs émissaires...
    Cela évite à ces populations de s’intéresser aux gabegies financières et irresponsabilités politiques de nos chers, très chers gouvernants.
    Alors, haro sur Barroso et les technocrates européens, c’est un peu comme s’ils étaient des étrangers et donc pas de bons citoyens...français !.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès