• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Djam

Djam

Depuis le début de ma vie je prends les files dans le mauvais sens, je me trompe de verre à table, je m'assoie près de la sortie dans toutes les salles de divertissement de masse, je continue à boire du pinard malgré qu'il fut remplacé par le coca, je mate tous les matins les piafs sur le bord de ma fenêtre alors qu'on a la télé... pffff je fais rien que des bêtises...

Tableau de bord

  • Premier article le 27/06/2016
  • Modérateur depuis le 21/09/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 749 264
1 mois 0 12 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • Djam Djam 12 novembre 10:50

    Cet article confirme avec quelle efficacité les infos « catas » formatent la pensée des masses...

    Et l’on choisit le sujet qui nous touche le plus pour se mettre à dénoncer à tout de bras, à refaire le monde, à publier son avis sur la chose, à pister les responsables pour pouvoir déverser son fiel...

    Oui, c’est ça le monde moderne : des masses frustrées, soumises, pleurnichardes qui réclament et cherchent partout LE responsable de leur misère... sans bouger de chez eux, ça va de soi.

    Comme le savent très bien les merdias depuis toujours « ça va mieux en le disant ». Ces espaces de râlerie en boucle dont nous sommes tous les fournisseurs consentant ne servent qu’à une seule chose : soulager passagèrement notre impuissance, notre lâcheté, notre fragilité de citadin qui a les foies parce que nous ne sommes plus capables de vivre sans les assurances, les contrats, les procédures, les autorisations, les normes de ceci, les garanties de cela... Notre civilisation en phase finale est particulièrement pathétique et toutes ses pleurniches, ses colères, ses « où sont les responsables » en disent long sur l’unique terreur qui motive réellement toutes ces agitations quotidiennes : la peur de la mort.

    Et cette mort qui est notre point final, inévitable, est du coup la dernière motivation qui occupe inconsciemment les fans de technologies transhumanistes. Des fois qu’un miracle incarné permettrait de croire en cette nouvelle religion qui promet déjà ici et là la vie éternelle. L’homme augmenté, comme ils disent, tant cet homme est devenu un homoncule peureux et pathétique dans sa nudité et sa finitude terrorisante.

    Un immeuble tombe parce que rien non plus n’est définitif, quand bien même l’on passerait son temps à rénover et remettre « aux normes ». Bien que ces actions soient évidemment souhaitables pour gagner du temps et rassurer le con-sommateur post moderne apeuré par tout ce qui se fracture, il n’empêche que tout meurt. A méditer...



  • Djam Djam 12 novembre 10:38

    Et la haine anti musulman, elle a augmenté de combien depuis l’hystérie de la version délirante du 11/9 ?

    Et la haine anti mâle blanc hétéro, elle a gonflé jusqu’à combien dans les mégapoles où se concentrent les plus hystériques assos ?

    Et la haine de soi, elle est orchestrée par qui et à quelle hauteur dans notre pays ?

    Halte à la préférence victimaire, ça nous fera de l’air frais...



  • Djam Djam 7 novembre 12:57

    @Mr Meslier

    « Langue » bien sûr et non pas mangue smiley



  • Djam Djam 7 novembre 12:56

    @Mr Meslier

    Bien sûr on peut ne pas aimer Lucchini et vous n’êtes pas le seul...mais cela ne prouve certainement pas que « ce type » (?) fasse dans l’esbrouffe. Découvrez donc déjà les auteurs qu’il adore et connait par cœur, tachez par la même occasion de saisir puis de restituer l’induscutable génie complexe de la mangue française, montez sur une scène vide et tachez de capter la totalité d’une salle comble rien qu’en lisant....et ensuite venez dire qu’il n’est qu’esbrouffe. Il y a un réel talent chez cet homme et son style (qui vous déplait) ne justifie en aucun cas ce jugement lapidaire parfaitement personnel.



  • Djam Djam 3 novembre 21:56

    Je n’ai qu’un seul mot : MERDE à votre Europe.

    Il n’y en pas d’autre, l’Europe est un fantasme, l’Europe est un projet d’extension du marché américain, l’Europe n’existera jamais et c’est tant mieux.

    Oui, au Frexit, à l’Italexit, l’Espagnexit, l’Allemagnexit et à toutes les sorties possibles.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Tous bienveillants ?
  2. MICKEY... Le symbole du mondialisme




Palmarès