• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Djam

Djam

Depuis le début de ma vie je prends les files dans le mauvais sens, je me trompe de verre à table, je m'assoie près de la sortie dans toutes les salles de divertissement de masse, je continue à boire du pinard malgré qu'il fut remplacé par le coca, je mate tous les matins les piafs sur le bord de ma fenêtre alors qu'on a la télé... pffff je fais rien que des bêtises...

Tableau de bord

  • Premier article le 27/06/2016
  • Modérateur depuis le 21/09/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 386 221
1 mois 1 77 97
5 jours 1 37 97
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Djam Djam 25 septembre 11:21

    @ GéraldCursoux

    La bonne issue eut été de ne pas construire de tour. Ces prétentions érectiles n’ont rien d’esthétique une fois réalisées dans la vraie vie. De plus, ces horreurs, fussent-elles en verre, en matériaux « écolos » et dessinées par des Franck Gehry (l’architecte des « papiers verre froissés » et des doigts d’honneur aussi « élégants » que la tour Montparnasse) sont des lieux de mort lente.

    Entassement d’étages, donc des tranches d’individus séparées par des ascenseurs aveugles. Bureaux plateaux, prétentieusement appelés « open spaces ». Pièces bulles transparentes pour faire, disent-ils, des réunions transparentes (!). Salles de réunion aussi vivante qu’une fleur plastique. Air conditionné qui assèche à coup sûr l’air et provoque allergies et rhumes précoces. Cantines bruyantes décorées façon résidences pour handicapées et agrémentées de comptoirs à bouffe estampillés « grillades ; mer & océan ; diététique... » et on en passe. Salle de sport dans lesquelles on attend les roues à courir comme pour les rats en cage...

    Bref, la prochaine nouvelle tour Montparnasse achèvera de toute façon de tuer l’esprit du 14ème qui avait déjà été bien entamé par Giscard l’énarque à accordéon. S’émerveiller de ces verrues urbaines en dit long sur l’esthétique intégrée de la pathétique modernitude...



  • Djam Djam 25 septembre 10:05

    @ Ciriaco

    La technologie est une religion... vous-même en parlez avec affection.
    Technologie ou logique technique. Un programme d’aliénation dont on mesure déjà aujourd’hui les dégâts. Tous accros à ces trucs et ces machins, nous ne manquons jamais d’arguments pour défendre ou expliquer pourquoi on ne « peut plus » s’en passer.

    Rien n’est définitif et la propagande machiniste a accouché à présent d’un nouveau délire robotique. On nous arrose des nouveaux contes de l’AI et l’on hésite même pas à parler de robots "dépassant’ les hommes en matière d’intelligence. Les cons ça osent tout et c’est à ça qu’on les reconnaît... merci Audiard pour ta clairvoyance !

    Tendre un miroir (écrans omniprésents) à l’humanité permet au moins de contempler l’absence de plus en plus criante d’une véritable et authentique intelligence. Vide jusqu’à l’insondable, l’esprit humain joue avec son reflet... et ce reflet ressemble de plus en plus à un vampire.



  • Djam Djam 24 septembre 11:18

    @ Bruno Guigue

    Vos analyses sont toujours pertinentes et éclairantes, comme beaucoup d’autres politologues et analystes de terrain peu ou jamais médiatisés, elles présentent les situations dans leur implacable logique factuelle et mettent donc en lumière éclatante le fossé entre les discours et décisions systématiquement délirantes des divers acteurs du théâtre dramatique mondial et les décisions intelligentes et courageuses qu’ils « devraient » prendre mais qu’ils ne prennent jamais.

    Ce n’est pas un hasard M. Guigue. Ces gens (tous les gouverneurs acteurs de notre époque) ont tous été cooptés suite à d’habiles et redoutables influences d’arrière boutique (les think tanks, les grosses banques et les états partenaires créés par l’occident sous forme de Unité de très gros profit... les états du Golfe entre autres) non pas pour gouverner au service des peuples mais pour mettre en place le Nouvel Ordre Mondial.

    Souvenez-vous de la réflexion de Sarkozy dans l’un de ses discours : « Nous irons vers le nouvel ordre mondial, et personne, vous entendez bien, personne, ne pourra l’empêcher ».
     
    Nous sommes arrivés à un niveau de dictature stratégico politique qui ne souffre plus de stupéfaction de notre part. La majorité des peuples, même tous ceux qui se détournent de l’action politique, a parfaitement bien compris que tous ces types se foutaient totalement et irréversiblement de l’opinion et des souhaits de pais des peuples.

    Leur objectif est la guerre perpétuelle, la destruction illégale des derniers pays qui refusent de s’aligner sur leur impérialisme délirant et l’application du « chaos constructif » (!) pour les peuples d’Occident dans un premier temps et pour les autres ensuite.

    Bien que cela fasse rigoler pas mal de personnes dans l’ignorance de ce qui motive ces fous, il faut prendre en compte les croyances de la « nouvelle religion mondialiste » fondée historiquement sur des préceptes eschatologiques messianiques. On pourrait balayer cet aspect d’un revers de la main et considérer cette angle d’analyse comme un autre type de délire, j’invite cependant ceux qui opteraient pour la curiosité (vous, par exemple ?) à lire les ouvrages de l’historien Youssef Hindi, ceux de Schlomo Sand, de Pierre Hillard...

    Ces auteurs sont tout sauf des fous furieux, leurs connaissances en matière de religion et de politique, les deux étant irrémédiablement liées malgré la naïveté de ceux qui vivent en « laïcité », et seuls leurs ouvrages (tous bourrés de sources sérieuses et vérifiables) permettent de comprendre pourquoi tous les gouverneurs délirants de tous les pays de l’EU et des US agissent comme ils le font, et par conséquent, pourquoi toutes les décisions logiques pour nous ne sont jamais les leurs.

    Merci pour votre travail et bonne journée.



  • Djam Djam 23 septembre 22:42

    @ Microf...
    Non, l’histoire n’a pas commencé en Afrique. Cette affirmation ne tient qu’à la faveur des découvertes de restes très épars d’os d’hominidés considérés par les scientifiques qui s’y collent comme « les plus anciens connus »... depuis, on a déjà trouvé plus vieux ailleurs !

    @ l’auteur :
    Ça fait des siècles que les véritables histoires des sociétés sont falsifiées. Non seulement ce sont toujours les vainqueurs qui racontent l’histoire et ils la falsifient systématiquement pour tout justifier d’une part leur supposé « savoir » et d’autre part pour imposer une certaine idéologie qui les arrange.
     
    L’histoire de ’Afrique a été réécrite par des salopards que ça arrangeait, mais l’auteur semble ignorer que toutes les histoires partout sont des récits arrangés, en France comme ailleurs.
    Il suffit de se pencher sérieusement sur la véritable histoire de 1789 ou du Moyen Âge pour saisir le culot hallucinant de ces faussaires qui écrivent les « versions officielles » enseignées ensuite partout pour formater les masses.

    Le problème de l’Afrique, me semble-t-il, vient essentiellement du fait que depuis l’exploration de cet immense continent (le plus grand du globe en réalité), tous les colonisateurs, fussent-ils français, anglais, portugais, allemands, hollandais, belges et aujourd’hui chinois, américains et israëliens, ont exporté un modèle de civilisation qui n’a aucune résonance avec les savoirs, cultures et traditions de l’Afrique. Ils ont procédé à une greffe de modèle de civilisation et cette greffe pourrie depuis des siècles et pourrie par contact tout ce qui faisait les forces originales de ce continent.

    Les africains sont, dans leur grande majorité, totalement fascinés par ce que produit (!) l’occident et tant qu’ils le seront, ils resteront les aliénés des colons. Il faudrait qu’une élite africaine parviennent à produire de la pensée originale, à partir du substrat culturel africain et des valeurs de l’histoire véritables de ce continent. Inventer un nouveau type de société, des pratiques originales jusqu’à accouché d’un modèle pouvant rivaliser avec l’occident. En principe, ils devraient pouvoir le faire car l’effondrement de l’occident est déjà bien avancé. 

    Tant que les africains copieront le modèle occidental ils seront perdants. Les créateurs d’un jeu connaissent mieux les règles que les élèves.



  • Djam Djam 23 septembre 21:26

    @arthes

    C’est pas mal du tout d’être dilettante... c’est même sain !
    Bon wik à vous smiley
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès