• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Djam

Djam

Depuis le début de ma vie je prends les files dans le mauvais sens, je me trompe de verre à table, je m'assoie près de la sortie dans toutes les salles de divertissement de masse, je continue à boire du pinard malgré qu'il fut remplacé par le coca, je mate tous les matins les piafs sur le bord de ma fenêtre alors qu'on a la télé... pffff je fais rien que des bêtises...

Tableau de bord

  • Premier article le 27/06/2016
  • Modérateur depuis le 21/09/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 733 267
1 mois 0 16 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • Djam Djam 17 septembre 21:36

    @arthes

    L’article porte une idéologie totalement obsolète et l’on sent, comme souvent, plus de pessimisme et de renoncement dans les commentaires que de vaillance et d’envie.

    C’est tout le problème des français. Scindés en deux catégories :
    - celle qui « ne croit pas au Frexit » et qui, en réalité, ne croit en rien. Ceux-là on renoncé depuis longtemps, ils regardent les trains passer et attendent que quelque chose se produise pour pouvoir dire « ah vous voyez, on l’avait bien dit ». Stérile et sans intérêt.
    - celle qui s’accroche aux idéologie d’hier, là en l’occurrence, l’auteur nous parle de Trotski comme si ce gars avait eu du génie ! Un comble pour un agitateur qui fut aidé dans sa besogne faussement prolétaire par des entités richissimes du privé...

    Les français, dans leur majorité, sont des défaitistes. Râleurs, devenus dépressifs parce qu’impuissants et en incapacité à relever la tête. Ils attendent ou rêvent que d’autres fassent le boulot.

    Le Frexit est la seule solution à la plupart des misères dans notre pays depuis plus de 20 ans. Si ce n’est pas l’UPR d’Asselineau qui le fait advenir, ce sera alors un Frexit forcé car l’Oignon Européen explosera... tôt ou tard.


  • Djam Djam 15 septembre 13:02

    @Joker


    Ben oui, on avait remarqué, vous, vous n’avez aucun préjugé !!!! MDR smiley


  • Djam Djam 15 septembre 13:01

    @Joker


    On sent chez vous la hauteur de plafond ! Continuez-donc sur ce genre d’argument et vous allez traverser le sous-sol...


  • Djam Djam 13 septembre 11:00
    @ l’auteur

    Sachez que nous sommes très nombreux à en avoir ras le bol de ces attaques anti France devenues systématiques, quasi quotidiennes de la part de la presse alignée.

    Alignée à quoi et à qui ?
    Alignée sur le diktat des véritables détenteurs de pouvoir (propriétaires de gros groupes multinationaux privés, banques obèses, groupes de communications globalisantes...) qui se sont offert les armes utiles pour conditionner les comportements et les pensées.

    La démultiplication des accessoires de connexion et par conséquent d’écrans de toutes taille connectés au « flux » de la crétinerie globale n’a jamais été un programme pour faire plaisir aux masses liquides, pour reprendre le très pertinent qualificatif de Zigmung Bauman (« La société liquide »).

    J’invite ceux qui auraient encore quelques interrogations restées en suspens à lire la fiche wikipédia sur le tittytainment. Vaste programme de divertissement (au sens « sortir du bon chemin, partir en vrille) lancé dès 1995 après la réunion discrète organisée par la Fondation Gorbachev (ami, agent et allié des atlantistes d’Europe) qui avait réuni les tout-puissants du monde global sur le thème : »Quid du système économique en 2030 ?« ).

    L’une des réponses fut d’occuper les pauvres et futurs chômeurs qui allaient augmenter dans toute l’Europe avec des jeux, de la musique, des films, bref toute la quincaillerie de l’abrutissement des peuples paupérisés. Mais pas que...

    Il fallait aussi détruire les Nations. Dernier obstacle à l’aplatissement de l’Histoire des peuples européens. La France faisant figure d’un des pays les plus difficile à écraser. Pour ce faire, la guerre de tous contre tous à commencé et continue. Convaincre chaque individu de son supposé racisme, créer de l’auto-détestation, réduire l’autochtone à n’être qu’un gêneur sur son propre territoire, mettre en avant les communautés (de préférence les exotiques), convaincre que le gaulois est une infection, une invention, un con fini.

    C’est cela le plan et il suffit d’être suffisamment éveillé et observateur pour constater quotidiennement ce plan dégueulasse en route. La féminisation des instances - lesquelles, faut-il le rappeler - n’ont plus aucun pouvoir (il est totalement transféré à Bruxelles chez des non-élus !), sert uniquement à avoir de Schiappa un peu partout, des gardes-chiourmes de la bienpensance globale dans un seul et unique domaine : le sociétal !

    Quand les femmes prennent le pouvoir en matière de mœurs, d’émancipation, elles se comportent comme des mères dévoratrices. Face redoutablement violente du féminin lorsqu’il est lâché dans sa toute puissance. La barbarie est toujours la fin de l’histoire. J’invite ceux et celles qui trouvent que j’exagère à se pencher sur le comportement de toutes les femmes qui eurent dans le passé des postes de pouvoir... 99 % ont été des furies, des dictateurs assumés. Les hommes à côté, c’est juste disneyland.

    C’est une des raisons pour lesquelles le pire se décident et nous est imposé lorsque les femmes se mêlent des grandes orientations. L’affectif est leur domaine. La victimisation systématique est leur arme favorite (le symbole étant Angot). La haine du mâle blanc, taxé de »gaulois rétrograde« est leur biscuit de route.

    Le supposé »insupportable racisme, antisémitisme, misogynie" du mâle blanc de base français est le programme qu’on leur a soumis. La plupart ignore même qu’on leur impose cette pensée malsaine et fausse, mais comment éveiller des zombies qui croient penser et décider par eux-mêmes ?


  • Djam Djam 11 septembre 11:06
    @ Nicolas Kirkitadze

    Je vous suggère de creuser vos recherches... la droite qui semble vous inquiéter a été méthodiquement récupérée par les européistes-sionistes, faux patriotes et véritables anti-français. On y retrouve Zemmour, qui aime la France si on éradique tout musulman, Goldanel, Tagguief, Attali en arrière-plan comme toujours dès qu’il s’agit de neutraliser la France éternelle.

    Pas fous les bien-pensants du mondialisme heureux et adorateurs d’un gouvernement mondial univoque, ils ont senti que les droites classiques se réveillent un peu partout en Europe, ça les inquiète à leur tour alors ils appliquent la bonne vieille recette de l’infiltration et du masque.

    A quoi repère-t-on ce faux nationalisme ? En vrac : ils veulent faire croire à une « autre Europe », ils ont une haine inextinguible de tout musulman, ils s’inspirent des méthodes radicales de Natanyaou, ils voient de l’antisémitisme chaque matin en se levant, ils combattent le « mâle blanc gaulois » cause de toutes les violences faites aux femmes etc...

    Ce nouveau faux nez dextrogyre affichée et trompettante sera à n’en pas douter le moteur de propulsion de la petite Maréchal dont ils soutiennent l’ouverture de son école ! Tout un programme pensé et organisé suffisamment tôt pour entuber à nouveau les français qui iront (encore) veauter en 2022...


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès