• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dogon

dogon

Poête maudit par sa timidité, trader licencié pour son honnêteté, chomeur par son ancienneté, amoureux des causes perdues/perdurées.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/10/2010
  • Modérateur depuis le 17/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 372 216
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 97 86 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • dogon dogon 18 octobre 2011 16:29

    Vu d’ici (les Antilles),

    Le principal problème dont me parlent mes interlocuteurs est celui de l’élimination de la police de proximité et de réduction des effectifs (décision sarkozienne de je ne sais plus quelle année).

    Ces régions se sentent abandonnées depuis cette époque et la violence vécue ici reste inconnue de la métropôle. La plupart des maisons sont protégées par des grilles. De l’intérieur, un coup de blues et on se sent en taule.

    Avec le tremblement de terre d’Haïti, toute une population est venue s’installer illégalement et principalement les détenus qui ont fui les prisons détruites. Pour survivre, CERTAINS haïtiens (pas tous, je ne veux pas paraître raciste puisque je ne le suis pas) volent des fruits et légumes aux paysans locaux pour les revendrent au noir autour du marché de Basse-Terre, ruinant par là-même le commerce local. Les Antillais n’avaient jamais connu cette situation.

    Rappellons que 2011, au départ « Année du Mexique », est devenue « Année des DOM-TOM » parce que Nabot-Léon 0, notre minuscule timonier, a ouvert sa toute petite gueule pour remettre en cause l’indépendance de la justice méxicaine (cf. toutes les affaires dont parle Imhotep sur ce site-même).

    Le principal problème, ici, est le crack qui engendre une telle dépendance qu’elle implique une violence inouïe que les Antillais n’avaient jamais connue. A partir d’une certaine heure, ne sortez pas ! Ou, si vous voulez sortir, verrouillez les portières de votre véhicule !

    C’est arrivé à un point tel que, par exemple, au commissariat de police de Basse-Terre, préfecture de la Guadeloupe, il faut sonner pour se faire ouvrir la porte ! Sur les 4 voitures dont dispose le commissariat de Saint-Claude, la ville d’à-côté, 2 ne servent plus qu’à fournir des pièces de rechange aux autres et les effectifs sont tellement maigres que les policiers n’en utilisent plus qu’une pour pouvoir être trois dedans ! Et il n’y a plus de pharmacie de garde dans la préfecture !

    Bravo au National-Sarkozisme qui pour tenter de conserver son pouvoir utilise des méthodes dignes des régimes totalitaires les plus achevés.

    Merci pour ce billet, Jacques.



  • dogon dogon 18 octobre 2011 15:42

    Bonjour Imhotep,

    Encore une belle gueulante contre la pourriture du sarkozisme et, de plus, toujours aussi bien argumentée.

    Même si depuis notre dernière collaboration, je suis parti m’installer aux Antilles, c’est toujours avec un certain plaisir, voire un plaisir certain, que je me délecte de vos chroniques.

    Concernant votre propos, je lis sur Google Actu, que Squarcini a mouillé Péchenard. Le serpent comencerait-il à se mordre la queue ? toujours est-il qu’il faut, en effet, faire notre Révolution.

    @ bientôt pour la suite des évènements.



  • dogon dogon 13 octobre 2011 21:54

    @ Bernard Du ... gué,

    Permettez-moi ce jeu de mots mais il est vrai que par rapport à certains commentaires, il faut le franchir (ou alors, c’est le Ruby-Con ou s’affranchir de ces commentaires).

    Merci pour ce billet d’humeur et d’humour.

    Ouf, je viens de fêter mes cinquante. Aurai-je échappé à la cinglante ? smiley

    Bien à vous  smiley



  • dogon dogon 13 octobre 2011 13:52

    @PJCA,

    3° jour de blocage des Blackberry (Europe, Afrique, Asie) et, aujourd’hui, même les USA sont touchés.

    Confirmation de ma réflexion ? Je ne sais pas. Mais la concomitance me paraît troublante.

    Bien à toi.

    DOGON

     



  • dogon dogon 13 octobre 2011 13:45

    La Morale s’enseigne et s’apprend.

    L’Ethique se vit.

    L’une serait-elle la résultante de l’autre ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité