• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dogon

dogon

Poête maudit par sa timidité, trader licencié pour son honnêteté, chomeur par son ancienneté, amoureux des causes perdues/perdurées.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/10/2010
  • Modérateur depuis le 17/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 370 216
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 97 86 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • dogon dogon 6 janvier 2011 13:57

    @ Gabriel,
    Tout s’achète et votre prix, à première vue, n’était pas très élevé ...
    Donc j’en conclus que si elle se laisse acheter, quelqu’en soit le prix, elle est pute (cqfd)

     smiley



  • dogon dogon 5 janvier 2011 18:43

    Très bon article.
    Olivier Cabanel, présent sur ce site, a récemment écrit un article particulièrement interéssant sur le BMM (Bureau des Modifications Météorologiques) chinois avec un historique d’utilisation de ces technologies par les USA, entre autre pendant la guerre du Viet Nam. Je vous le conseille. Il met aussi en évidence le danger de ces techniques car le produit utilisé, à base d’argent, est toxique pour les plantes et pollue les terres, donc à forcément un impact sur les humains et les animaux.

    Je pense aussi qu’après les émeutes de la faim qu’a connu le moyen orient en 2008 (je crois), les guerres de l’eau vont se faire de plus en plus courantes. Déjà, les autorités irakiennes demandent à la Turquie de cesser de construire des barrages sur le Tigre et l’Euphrates. Dans les années 1990, le conflit entre l’Iran et l’Irak a été plus violent vers Bassorah, seule partie des deux fleuves faisant frontière entre ces deux pays.
    Ce genre d’évènement est certainement appelé à se reproduire avec la raréfaction de cette denrée.
    Quand à la privatisation de cette richesse, elle découle directement de la cupidité de grandes entreprises qui savent que cet or blanc est indispensable à la vie (lire, à ce propos, le livre de Joseph Stilgitz (? pour l’ortographe), prix Nobel d’économie :« L’économie de la cupidité »). Si ces grands groupes détiennent cette richesse, ils détiennent automatiquement un moyen de pression sur les gouvernements.



  • dogon dogon 5 janvier 2011 17:37

    Vous posez de vraies questions pour lesquelles personne ne cherche de solution.
    En effet, nous vivons un changement de société et les anciennes valeurs demeurent alors que, souvent, elles n’ont plus lieu d’être.
    Il faudrait redéfinir la question du travail. En quoi consiste-t’il aujourd’hui par rapport à hier ? Quand, à cette époque, ondisait que le travail libérait, on disait parralèllement qu’il enchaînait l’homme à la machine ?
    L’émancipation par le travail est un leurre de nos jours. Il suffit, pour s’en apercevoir, de suivre les chiffres du « mal-être » professionnel (maladies, suicides, etc...)



  • dogon dogon 5 janvier 2011 14:12

    Ben, LE CHAT ! Le Pouvoir.
    D’ici à ce que Valls (des étiquettes) remplace besson (nos culottes) ...

     smiley



  • dogon dogon 5 janvier 2011 14:07

    Ouinnnn, Olivier !!!
    Vous ne vous souvenez pas que j’y avais réagi ?

     smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité