• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dominique

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 81 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Dominique 19 novembre 2007 13:27

    Mais c’est bien ce que je fais en vous demandant (cf. infra) d’où viennent ces 200 millions de déficit annuel, quand le rapport du sénat trouve, lui, 8 milliards et demi !



  • Dominique 19 novembre 2007 13:17

    Ne vous inquiétez pas Gatsy, je suis une salope de riche qui cotise pour vous, n’inversez pas les rôles en plus de me mépriser. A moins peut-être que ceci n’explique cela... Mais je ne vous demande pas de me dire merci, la solidarité je la pratique chaque année à hauteur de 60000 Euros (rien qu’en impôts directs), faites-en autant, en vous enrichissant, vous maintiendrez ce système pourri à l’équilibre smiley



  • Dominique 19 novembre 2007 13:14

    Vous vous foutez de qui ? Je viens de vous démontrer que le régime général du privé finance les régimes spéciaux à hauteur de 30% et vous assénez l’inverse ? Et quelle est cette histoire de public qui n’a « pas droit au chomage » ? Le public n’est JAMAIS au chomage, c’est une garantie statutaire !!!!

    Par ailleurs, il est inutile de relever à 12h45 une erreur que j’avais déjà relevée à 12h25, les gens savent quand même (peut-être) encore lire smiley Mais c’est un procédé très révélateur de la veulerie ambiante, merci.



  • Dominique 19 novembre 2007 12:37

    Au fait, d’où viennent ces « seulement 200 millions de pertes pour l’état » ? Et si vous disiez plutôt 8 milliards et demi chaque année ? A savoir une « participation d’équilibre » (merveille de la sémantique) de l’état à hauteur de la moitié des pensions des régimes spéciaux + 30 % que je verse sur chaque part retraite de mon bulletin de salaire en tant que salariée du privé (oui, oui, la cnav est ponctionnée à hauteur de 30% des cotisations des salariés du privé pour payer les pensions des régimes spéciaux).

    En bref, lorsque un cheminot touche 5 euros de pension, un seul provient des cotisations de ses pairs, et 4 euros proviennent de mes impôts et de mes cotisations.

    Et que personne ne s’avise de me dire « prouvez-le », prouvez plutôt que ce que je dis est un mensonge, mais vous aurez du mal !



  • Dominique 19 novembre 2007 12:25

    @ l’auteur, dès l’incipit vous vous tirez une balle dans le pied ! L’abolition des privilèges c’est le 4 août 1789. Mais bon, ici personne ne connaît (ni ne saisit) ce genre de « détails », n’est-ce pas ? A partir de là, votre inculture générale prospère tout au long de l’article. Et dire que vous terminez sur l’histoire de France, c’est risible.

    La prochaine fois, demandez aux modérateurs d’Avox de corriger vos lacunes les plus criantes smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès