• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Don Michael Corleone

Don Michael Corleone

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 53 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 24 juin 2013 20:01

    Qu’attendiez vous des films grand public qui sont aussi pourris et insipides que les médias grand public. J’ai personnellement accepté l’idée que ces films ne sont là que pour distraire et empêcher de réfléchir ou encore arnaquer les naïfs. Je les regarde quand j’ai besoin de déconnecter mon cerveau pendant deux à trois heures. Et je ne me vois pas payer pour ces bouses alors soit je me fais inviter soit je les regarde chez des amis. De toute façon ces films sont devenus aussi absurdes que les jeux vidéos. Et même je dirais que les scenarii des jeux vidéos sont souvent supérieurs à ceux des films. Le pire c’est qu’il se trouvera toute une bande de décérébrés pour défendre ces bouses. Le cinéma est devenu une machine à fric c’est tout. Un film est un produit d’appel pour toute une gamme de produits tels que les poupées, les t-shirts, les DVD etc... D’ailleurs vous remarquerez que maintenant ils gardent les versions longues pour les DVD ce qui à mon avis veut tout dire. Vendre un produit pour le prix « de deux » ou « de trois ». Et comme il y a encore des gens pour se faire avoir ce n’est pas prêt de finir tout « ce cinéma ».

    Pour revenir à Star Trek moi qui suis un fan absolu de science-fiction ce film ne m’intéresse absolument pas. Et pourtant jeune j’étais un fan de la série. La science-fiction me permet de m’évader et de planer. Pas vraiment avec les films actuels sans aucune poésie que l’on peut planer. Non ces films me donnent mal à la tête. Le précédent Star Trek de JJ Abrahams était un « vide sidéral ». Et ces nouveaux acteurs sans charisme et sans présence, beurk ! Enfin on peut toujours rêver que quelques films intéressants surgiront. J’ai assez bien aimé par contre la trilogie du « seigneur des anneaux » mais « The hobbit » est une bouse. J’avais aimé aussi la trilogie « spiderman » de Sam Raimi.



  • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 24 juin 2013 19:42

    Pour ma part croire en Dieu est du domaine du privé. Si je suis croyant dans un sens absolu, je considère comme a dit un des intervenants ici aussi que les religions humaines sont des sectes qui ont réussies. Il n’y a qu’à voir ce que réussissent à faire les lanceurs de fatwas dans l’odieuse guerre en Syrie. Ils envoient un lot de malades mentaux aller commettre les pires atrocités en espérant aller au paradis. En fait dans les religions les véritables dieux sont les gourous, imams et autres prêtres. Je pense que la croyance doit être une relation directe avec Dieu sans intermédiaire. Mais avec autant d’humains si chacun devaient avoir sa manière de pratiquer sa croyance ce serait le bordel, pire que celui que l’on voit actuellement, sincèrement je ne sais pas. Je constate que dans le monde que beaucoup de croyants sont persuadés qu’ils ont raison et veulent coûte que coûte imposer leur point de vue, ce que je trouve odieux. En tant que croyant pourquoi quelqu’un voudrait m’imposer son point de vue. Pour moi les gourous sont bien souvent des escrocs voire pire des démons qu’il faudrait occire. Pour avoir pas mal voyager ceci est devenu une certitude. Combien de prêtres ai-je vu forniquer ? Et j’ai constaté que dans des pays avec de fortes communautés musulmanes, les pires raclures étaient les enfants des imams. Comprenne qui pourra. Quand je repense à l’incroyable hypocrisie de soi-disant croyants que j’ai vue dans les pays du Maghreb ça m’amuse encore. Pour moi croire en Dieu ou non, ne s’explique pas ça se vit. Par contre se faire arnaquer par des imposteurs qui profitent de votre détresse est tout simplement pathétique. Mais quand je vois des gens croire en des Obama, des Hollande ou même pleurer de joie dans une ferveur religieuse devant des stars de la musique, je me dis que l’humain aime bien les escrocs et les arnaqueurs. Et quand on aime les imposteurs on a souvent ce que l’on mérite c’est à dire un flot continu et ininterrompu de souffrances.



  • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 21 juin 2013 19:50

    Obamort est semblable dans le fond au busher de la maison blanche, pour eux le siècle doit être étasunien quel qu’en soit le prix à payer. Israël étant un appendice de cet empire appelé Etats-Unis qui est en train de phagocyter l’Europe de sorte que bientôt nous n’aurons plus les Etats-Unis d’Amérique mais les Etats-Unis du monde. Une entité bâtarde dans laquelle les hommes politiques ne sont que les pions de forces obscures et apparemment occultes et où les peuples seront soumis ou crèveront. Dans ce schéma les états forts et indépendants n’ont pas leur place. Que les crétins nous épargnent leur grille de lecture fantaisiste de « Assad est un dictateur » car c’est une grille de lecture périmée. Les dictateurs soumis ne sont pas embêtés même s’ils seront sacrifiés en temps opportun. Ce n’est d’ailleurs qu’une question de temps avant que l’ogre étasunien s’occupe de leur cas. Pour le moment l’os à digérer s’appelle la Syrie et il s’avère particulièrement résistant. D’après mes sources les militaires et le peuple se battent pour la survie de leur patrie et ils savent que Bashar Al Assad est le symbole de cette unité. Il est aussi le symbole de la fierté et du caractère indomptable du peuple syrien, tout ce que l’empire des ténèbres, celui de l’agent orange, de l’uranium appauvri et j’en passe, ne supporte pas. Cette résistance doit toucher tous les humains fiers et dignes aux 4 coins du monde. Et ça ça doit rendre fous de rage les haineux de l’empire des ténèbres. Je ne crois pas qu’ils lâcheront le morceau et ils tenteront encore de pousser les russes dans les derniers retranchements. Cette guerre est capitale pour l’avenir du monde car les risques sont énormes. 



  • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 21 juin 2013 19:35

    Moi j’ai bien aimé ce film qui montre la froideur réaliste de certains (les personnages joués par Jeremy Irons, Simon Baker et Paul Bettany), la lâcheté hypocrite des autres (le personnage joué par Kevin Spacey), les fausses victimes (le personnage joué par Demi Moore entre autres). Bref une belle brochette de salauds plus ou moins détestable. Que dire du patron joué par un remarquable Jeremy Irons qui se réfugie derrière l’argument massue que le monde est ainsi et qu’il faut savoir tirer les marrons du feu. Pour ma part difficile de lui donner tort. Que dire aussi de l’analyse froide mais juste du personnage de Paul Bettany qui dit que les étasuniens veulent s’offrir des choses hors de prix et sont prêts à s’endetter à mort pour les avoir ? Car si les vendeurs d’illusion sont nombreux et fautifs, il faut bien qu’il y ait des idiots utiles pour boire leurs mensonges pour que cette infâme arnaque marche. Mon cousin qui vit aux Etats-Unis m’avait dit à l’époque qu’on lui avait proposé un prêt pour une maison mais étant quelqu’un de logique et de réaliste il avait décliner l’offre. Plusieurs de ses amis étaient tombés dans le panneau. Aujourd’hui certains sont SDF, d’autres vivent dans de petits appartements. Ce film décrit assez bien de mon point de vue la folie du système qui se nourrit de la bêtise du commun des mortels, êtres avides et inconscients. Le système doit s’effondrer mais si l’état d’esprit des humains ne changent, les mêmes causes entraînant les mêmes effets on retournera à une situation similaire même si apparemment différente. 



  • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 12 juin 2013 19:50

    La Grèce est vraiment un laboratoire et cela se confirme de jour en jour. Donc que les autres peuples européens regardent bien ce qui s’y passe. Maintenant il reste à voir la réaction du peuple grec. Je pense que si l’on s’attaque aussi violemment à ce peuple c’est parce qu’il est considéré comme un peuple rebelle. J’espère que les grecs sauront s’organiser pour envoyer se faire foutre leurs ennemis, qui sont aussi nos ennemis. Je ne sais plus qui avait dit que les pays européens finiraient par ressembler à des pays du tiers monde, en tout cas il avait raison. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité