• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

donino30

donino30

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 26/11/2007
  • Modérateur depuis le 26/06/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 595 256
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 27 16 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • donino30 donino30 11 mai 2012 17:40

    Article intéressant en soi, mais je suis effrayé de lire que des personnes pourtant visiblement cultivées et intelligentes continuent de penser joyeusement qu’il suffit de taxer pour que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes. 


    Le point critique concerne ce fameux chiffre de 85 milliards d’euros de crédits d’impôts. L’auteur semble induire que sans ce crédit d’impôts, hop plus de déficit. Je prends un raccourci un peu rapide mais en gros c’est bien de cela dont il s’agit. Ce qu’il est fondamental de bien comprendre, c’est que ces crédits sont réinjectés, en partie ou en totalité dans l’économie, et reviennent donc en recette sous forme de tva, d’impôts sur le revenu, de chômeurs en moins à indemniser, etc. 

    La réalité, c’est qu’il n’y a pas une seule personne au monde qui ait la compétence nécessaire pour dire avec certitude si supprimer totalement ce crédit d’impôts de 85 milliards diminuerait ou creuserait davantage le déficit public. 

    quelle que soit son appartenance politique, c’est un sujet trop complexe et trop grave pour présenter un tableau d’emploi-ressources à 5 lignes et démontrer qu’on a la solution toute simple au problème : taxer.

    D’ailleurs, si l’auteur prenait le soin de lire le détail de ces 85 miliards d’euros de « cadeaux fiscaux », il s’apercevrait que pour 70% d’entre eux même Mélenchon n’oserait pas y toucher, j’ai l’impression que dans l’imaginaire un crédit d’impot se traduit automatiquement par un milliardaire vivant confortablement de ses placements sur une ile... 

    Le pays ne peut pas appliquer le bon remède au déficit si la communauté n’est pas capable de mieux comprendre et diagnostiquer le mal.


  • donino30 donino30 5 octobre 2009 18:55

    Ce qui est surréaliste c’est que les politiciens arrivent à donner l’illusion aux bien-consentants journalistes entre autres que le plus dur est derrière nous ! 10% de déficit équivaut quasiment au budget de l’état, on n’est pas loin de toucher le fond financièrement ! Quand on pense à l’aspect dérisoire du montant de l’emprunt (l’aumone ?)de 15 milliards que pensait lever l’état, en face de ces déficits astronomiques... Encore un peu de patience et nous découvrirons tous avec effroi ce qu’est une vraie crise historique.



  • donino30 donino30 17 juillet 2009 12:36

    C’est vraiment le théâtre de Guignol ces politiques. Y a t-il dans l’assistance encore une seule personne qui pense encore qu’il existe un seul politicien de l’UMPS et leurs alliances qui aient envie d’oeuvrer pour le bien du pays ? Ces pathétiques pantins ne pensent qu’à décrocher ou entretenir leur job, avec le florilège d’avantages et de caisses noires qui vont avec.

    Quand je pense à Julien Dray, grand pourfendeur des riches et défenseur des plus démunis, qui s’achète des rolex à 40000 euros en espèce, à chirac et son compte noir de 300 millions au Japon, et que le brave peuple gobe sans broncher, sans se révolter tout ce que ces crapules sont prêtes à leur promettre, ça me donne envie de pleurer sur ce qu’est devenue notre démocratie.



  • donino30 donino30 16 juillet 2009 16:59

    « On ne peut absolument rien comprendre au budget de l’Etat si on le compare au budget des ménages »

    C’est tellement facile. Nous pauvres petites gens ne pouvons pas comparer le budget d’un état à celui d’un ménage, donc rassurons nous un état ça peut s’endetter y a pas de problème. C’est que voyez vous un état ça ne meurt pas, ça peut lever des impôts, ça peut vendre sa tour eiffel et ses hopitaux et blalblablablabla.... Effectivement comme vous dites les même inepties ont été maintes fois évoquées sur ce forum. Il y en a même qui vont jusqu’à rapprocher l’endettement de l’état avec l’épargne des français... C’est plus facile de s’abriter derrière de telles stupidités plutôt que de regarder la vérité en face : aucune entité ne devrait dépenser plus que ce qu’elle perçoit, sur un cycle temporel donné. Toute démarche inverse est de la fuite en avant, qui comme chacun le sait est toujours très durement sanctionnée. La seule vraie différence entre le budget d’un ménage et celui d’un état c’est que l’inertie est beaucoup plus grande, on attend plus que d’avoir dépassé les bornes avant de constater la faillite. Et evidemment elle est d’autant plus lourde de conséquences. Et vous serez tous surpris de constater le moment venu la rapidité avec laquelle nos bien pensants de ce forum retourneront leur veste sur le sujet.



  • donino30 donino30 15 juillet 2009 12:56

    Plus que les coureurs, ce sont les organisateurs qui ont escamoté les pyrénées, par leur tracé tout simplement ridicule. L’étape du tourmalet en particulier était une véritable farce... A vouloir à tout prix garder le suspens jusqu’au bout, les organisateurs ont tué le spectacle. Car rebelote dans les alpes : aucune arrivée au sommet, du jamais vu ! Quelle blague. Le Ventoux sera donc la seule vraie étape en ligne à spectacle du tour. C’est peu en 3 semaines... Autant faire une course de 4 jours : le prologue, un contre la montre individuel, une étape en ligne arrivée hors catégorie, et les champs elysée. On gagnera du temps.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité