• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dryss

Etudiant à la fac de lettres, Nancy 2 ; je ne sais pas encore quoi faire après avoir passé mon deug d’anglais.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 45 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Dryss 3 avril 2007 10:48

    La paranoïa se soigne...

    l’immigration devient de l« infiltration » ou de l’« invasion » et on finit par « Dans quelques années citoyens, nous allons tous beaucoup souffrir et ce sera notre faute. » Le bunker dans votre maison est prêt, j’espère !

    Bon, ce post était surtout fait pour m’étonner que ce message soit noté positivement à 19 : je n’avais jamais entendu parler d’un complot islamique avant enfin si mais alors De Villiers va faire beaucoup de voix smiley



  • Dryss 2 avril 2007 21:13

    Comme si l’indépendance nationale était menacée... Pfffff



  • Dryss 2 avril 2007 21:08

    Et bien, je vois que l’article a été très mal compris. En tout cas, moi, dans cet article, je vois tout simplement un refus de l’intervention de l’Etat dans l’histoire pour cacher ses fautes :

    « Reconnaître les fautes du passé et les fautes commises par l’État, ne rien occulter des heures sombres de notre histoire, c’est tout simplement défendre une idée de l’homme, de sa liberté, de sa dignité » cite l’auteur.

    « Alors dorénavant, on s’imposerait de ne plus reconnaître ses fautes et de ne plus en assumer la responsabilité, sous prétexte de porter ombrage à l’honneur de notre pays. »

    Et voilà, nous y sommes : c’est ce que souhaite éviter l’auteur.

    Je suis désolé mais je n’ai vu AUCUN APPEL A LA REPENTANCE et jamais l’auteur ne demande cela !

    Donc ce qu’il faut tout simplement, c’est qu’il n’y ait plus de tabou à propos de cette histoire juste sous prétexte de l’inutilité de la repentance : se rappeller n’est pas se repentir.

    Toute la thématique dénoncée ici, c’est de dire qu’il faut oublier les fautes qu’ont commises les francais pour ne pas avoir honte de la France. Et bien cette opinion n’est pas normale et relève de la propagande historique digne d’un Etat totalitaire :

    Oui, il faut se rappeller de la collaboration francaise.

    Oui, il faut apprendre à nos enfants ce qu’ont fait une majorité des francais à cette époque.

    Non, il ne faut pas occulter ces faits pour la « gloire de la France ».

    Non, il ne faut pas oublier.

    Maintenant, faut-il avoir honte de ces faits ? Et bien personnellement, j’ai honte mais plus car je suis sur que si l’« occasion » se représentait, la majorité des francais collaborerait encore(cela relève du procès d’intention mais c’est une réalité pour moi smiley ) Maintenant, je pense que la meilleure solution est de rester neutre face à ces évènements tout en apprenant des erreurs du passé.

    Donc chacun doit décider de ce qu’il fait et la politique ne doit pas s’occuper de la morale privée ! Mêler ces deux choses est extrêmement pervers et dangereux et ce même si l’on pense bien faire (par exemple loi Gayssot).



  • Dryss 1er avril 2007 08:41

    Non mais franchement c’est quoi cet article ??

    Aucun mot sur des portes de sortie(« C’est hélas une vision sans recul, car aujourd’hui, aucune alternative viable n’est envisageable à court terme. »), on dirait que tout est prédeterminé, et on a qu’à se suicider de toute facon, l’humanité est finie A PART si l’on organise « décroissance librement choisie de convaincre le monde de faire ce choix dès maintenant, car les possibilités de le faire plus tard s’amenuisent de jour en jour... ».

    Ca, c’est de la volonté combattive : on a effectivement un problème comme le dit l’auteur que l’on n’avait pas auparavant. Alors que fait-on ? On revient en arrière... Nous avons en face de nous quelqu’un qui veut littéralement aller de l’avant...

    S’il y avait eu un seul mot sur une possible capacité à combattre ce problème et bien cet article aurait franchement gagné en crédibilité



  • Dryss 31 mars 2007 20:37

    J’aimerais rajouter pour l’auteur que dans 5milliards d’années, le soleil explosera donc il faudrait que l’on redevienne des homo erectus pour ne pas se rendre compte de ce qu’il se passera.

    Comme disait Voltaire : « Il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. » En avant pour la décroissance...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès