• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dudu23825

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • dudu23825 2 février 10:41

    @Gérard Je réitère mes propos : Les données « brutes »des études pour l’évaluation de la balance bénéfice/risque d’un médoc ou vaccin ne sont pas disponibles au public ! Vous mentez. Seules les agences type ANSM et HAS y ont accès et ce pour une raison simple (secret des affaires et risque d’espionnage industriel). De la même manière, les données de pharmacovigilance obligatoires sur les effets secondaires ne sont pas disponibles au public. Seules les ARS ont accès à ses données. Difficiles de se faire une idée d’intérêt d’un médoc. On doit juste croire béatement aux rapports de l’HAS et ANSM. Quand on sait les conflits d’intérêt règuliers entre big pharma et ses agences ces dernières années... mais c’est comme tout. Quand on a la foi, plus d’esprit critique.. Sur ce bonne continuation.



  • dudu23825 2 février 10:28

    @foufouille Merci je connais le procédé de dvpt d’un médoc. Vous n’avez pas compris mon exemple. Il n’existe pas bien le médoc magique c’était pour illustrer juste. Je disais juste que les entreprises pharmaceutiques ont des impératifs de faire du pognon trimestriellement pour leurs actionnaires. L’intérêt des patients est secondaire. Oui, on connait les tests cliniques faits en Inde sur des populations pauvres de manière à facilement biaisé les résultats. Vous mentez les données des études du bénéfices/risques des médicaments ne sont pas disponibles, pour une raison simple (secret des affaires et soi disant risque d’espionnage industriel). Seules l’ANSM ou l’HAS en france et leurs experts ont accès aux données !! Ce que vous trouvez sur internet ce sont des rapports de synthèse des « experts » traduction médecins prestigieux arrosés par big Pharma. Vous êtes naïf. Oui, le process est long pour une AMM mais entièrement bordé et cadenassé par Big Pharma. Le Scandale Médiator l’a demontré. Aujourd’hui rien n’a changé seulement le nom de l’agence !



  • dudu23825 1er février 13:56

    @Gérard
    Gérard, vous semblez défendre naïvement ou sciemment les intérêts des groupes pharmaceutiques. Peut être possédez-vous des actions Sanofi ou GSK ?
    où bien êtes-vous un pédiatre ou gynécologue ? ce qui pourrait expliquer vos arguments et votre foi sans faille dans tout ce que produit les entreprises phamaceutiques (notamment la vaccination).

    Heureusement, que des médecins dits « alternatifs » Traduction par en fait souvent par « peu financé par big pharma » ou « bien proche de la retraite » comme le Dr. Joyeux lançent des alertes sur des médicaments ou vaccins lorsque ceux-ci vont à l’encontre des intérêts des patients (Cas DTP et Infanrix hexa est très clair dans qui y trouvait son intérêt).

    Une question toute bête : Sanofi a développé un nouveau médicament mais il hésite entre deux formulations finales, l’une qui guérit les patients définitivement et l’autre qui ne guérit pas mais calment les symptômes avec une prise régulière à vie.
    Laquelle de ces deux formules Sanofi va-t il choisir selon vous ? L’intérêt des patients devrait faire pencher Sanofi vers la première formule qui guérit, mais la deuxième fait faire un max de pognon et de dividendes...
    Big pharma se contrefout de notre sante, le but est de faire du fric et rien d’autre pour répondre aux exigences d’actionnaires qui veulent 10 % de rendement par an sur leurs actions.
    La vaccination est d’ailleurs le même créneau, toujours plus de vaccins pour toujours plus de pognons. En plus la procédure est beaucoup plus simple pour ces derniers car pas d’études de pharmacocinétiques à fournir. Une vache à lait.

    C’est bien beau d’essayer d’attaquer sur la légitimité des sources de cet article qui ont le mérite d’être précises et documentées.
    La littérature scientifique est cadenacée et très majoritairement financé par Big Pharma.
    Les études et données donnant le bénefice/risque d’un médicament ou d’ un vaccin ne sont pas accessible au public, seulement aux agences de santé, dont on connait les conflits d’intérêts répétés avec big pharma (ANSM a changé 3 fois de nom suite aux différents scandales !)

    Vous préférez croire ces sources directement envoyées par big pharma aux agences ? c’est plus sûr pour vous ?

    Libre à vous.







Palmarès