• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eddofr

eddofr

Un simple citoyen à la recherche d’un espace de libre expression.

Tableau de bord

  • Premier article le 19/08/2017
  • Modérateur depuis le 30/08/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 1403 537
1 mois 0 34 0
5 jours 0 17 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 84 73 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • eddofr eddofr 29 juillet 15:58

    @JC_Lavau

    Je ne le vois pas.



  • eddofr eddofr 29 juillet 15:37

    @xbrossard

    Yes my dear !
    Le complot des grands méchants tarés qui racontent n’importe quoi et inventent des complots imaginaires pour saboter le travail parfaitement sincère et bienveillant du gouvernement est aussi un complot imaginaire et donc également une forme de « complotisme ».

    Dans un monde où on nous dit tout et son contraire, le seul moyen de ne pas devenir soi-même complotiste est de douter de tout (je parle ici de doute scientifique), même de ses propres intuitions et convictions.

    Pour information, je n’adhère à aucune théorie du complot.

    J’intuite un certain nombre de « complots » d’être malheureusement plausible et pour certaines carrément probables.

    J’examine avec attention certaines hypothèses et certains soupçons que j’estime légitimes.
    Je reconnais certains faits avérés ou corrélés par des sources suffisamment indépendantes les unes des autres.
    J’évite de tirer des conclusions hâtives et de voir systématiquement des causes là où il n’y a peut-être que des concomitances.

    En l’occurrence, je m’en réfère souvent à Murphy : Un catastrophe quelle qu’elle soit résulte bien plus probablement d’une accumulation de maladresses, plus ou moins anodines en apparence prises individuellement, que d’une volonté criminelle délibérée.

    Concernant les vaccins par exemple, jusqu’à preuve objective du contraire j’estime criminel (oui, criminel, pas moins) de forcer des jeunes biens portants à se vacciner contre une maladie qui ne présente aucun risque pour eux sous prétexte d’en limiter la propagation alors que dans le même temps on nous enjoint de continuer à appliquer les gestes barrière au prétexte que la vaccination n’empêche pas la transmission.
    Par contre, je n’ai aucune preuve que ce soit le résultat d’un complot : C’est à dire l’action sécrète d’un groupe d’individus malveillants et agissant en collusion pour prendre une mesure qu’ils savent néfaste pour la population et ce dans un but criminel et égoïste bien entendu totalement différent de la justification « officielle » de la mesure en question (à savoir une mesure de prophylaxie collective en l’occurrence).



  • eddofr eddofr 29 juillet 14:57

    @charlyposte

    Il existe quelques tarés paranoïaques qui voient des complots partout et additionnent des choux et des carottes pour « prouver » que 1 + 1 = 5.
    Il existe quelques malfaisants qui propagent des mensonges, des affabulations et des théories fantaisistes auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes, pour des raisons obscures (pour se faire mousser, pour faire le buzz, pour briller, pour manipuler, pour l’argent, par machiavélisme politique, ...).

    Ils sont infiniment peu nombreux mais ils « existent » infiniment plus que les légitimes défiants (ceux qui doutent des vérités officielles pour des raisons objectives et cherchent légitimement à vérifier si on les prend pour des cons) et les lanceurs d’alertes (ceux qui on des preuves de malversassions et méfaits bien réels et essaient de les faire sortir au grand jour).
    Ils existent bien plus, surtout dans les médias et dans les propos de certaines « élites » qui se servent d’eux comme repoussoir pour noyer les faits qui les dérangent dans un océans de conneries.

    Défendre ces quelques tarés et ces quelques malfaisants c’est se faire l’auxiliaire des comploteurs, des exploiteurs, des trafiquants et des corrompus dont les méfaits deviennent invisible derrière l’écran de fumée des complots imaginaires (vaccin traceurs, chemtrails qui au choix changent le climat ou nous stérilisent, terre plate, juifs qui contrôlent tout, reptiliens, vrais faux morts éternellement jeunes, illuminatis, prieuré de sion, et j’en passe et des meilleures).

    Des fois, je me demande, s’il n’y a pas un vrai complot pour toujours mettre en avant les pires branques et les théories les plus absurdes ou si c’est juste parce que ça fait plus d’audience et donc plus de revenus publicitaires.



  • eddofr eddofr 29 juillet 11:30

    @Yann Esteveny

    J’eusse préféré que vous prôniez le sens du devoir pour donner sa vie pour sa nation.
    Ne serait-ce que parce que la patrie c’est littéralement « le pays des pères » c’est à dire un concept patriarcal et figé dans un passé idéalisé.
    La nation c’est le peuple tout entier, la culture, le territoire, les lois et les institutions, au présent. 

    Par ailleurs, je ne vois pas bien que le franc maçonnerie vient faire là dedans.

    Toutes les élites ont toujours abrité en leur sein des coteries qui se sont associées pour pervertir le système à leur avantage (maçons, religieux, nobles, bourgeois, banquiers, militaires, ...)

    La maçonnerie en tant que concept ne me semble pas plus intrinsèquement néfaste que l’église catholique.

    Ceci dit vous avez raison sur un point, la maçonnerie devrait être chassée du pouvoir comme l’église romaine en a été chassée en 1789. Si une élite perdure trop longtemps au pouvoir, elle fini par pourrir et par gâter le fruit.



  • eddofr eddofr 29 juillet 11:16

    Triste république dont les citoyens réclament le changement, mais sans savoir eux-mêmes vers quoi ils veulent aller.

    Le changement ne devrait pas être une finalité en soi. Le changement c’est fait pour passer d’un état A imparfait à un état B plus proche de la perfection (quelle que soit la conception que l’on ait de la perfection).

    Aujourd’hui tout le monde réclame du changement, mais les trois quarts des gens ne savent même pas clairement vers quel type de société ils veulent aller.

    En réalité, la plupart des gens veulent juste que « ça change pour moi, en mieux » et c’est un peu limité comme projet de société.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Complotisme, désespoir d’un père
  2. Lettre ouverte à nos amis gardiens de la paix

Publicité



Palmarès

Publicité