• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eddofr

eddofr

Un simple citoyen à la recherche d’un espace de libre expression.

Tableau de bord

  • Premier article le 19/08/2017
  • Modérateur depuis le 30/08/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 1503 536
1 mois 0 106 0
5 jours 0 59 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 84 73 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • eddofr eddofr 12 janvier 2018 17:25

    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

    L’enfer n’est pas pavé de bonnes intention, il est pavé d’indifférence.



  • eddofr eddofr 12 janvier 2018 17:22

    Je suis toujours circonspect quand une élite auto-proclamée, intellectuelle, universitaire ou morale s’arroge l’exclusivité de l’accès à un texte, aussi abject soit-il au prétexte qu’il serait dangereux pour le peuple, trop inculte ou stupide pour résister à la contagion ...



  • eddofr eddofr 12 janvier 2018 14:49

    Sans vouloir trop vous décevoir, la « responsabilité du secteur privé » est une oxymore.


    Le secteur privé ne cherche qu’à maximiser les profits.

    A ce titre, faire couler une entreprise peut être une très bonne affaire pour l’actionnaire.

    Je me souviens d’une individu qui créait une entreprise tous les 2 ans, tirait le maximum avec le minimum d’investissement (machines achetées à crédit, crédits d’impôts, subventions, emplois aidés, vente de produits inexistant, fournisseurs non payés, ...) et vidait tout ce qu’il pouvait avant de laisser un prête-nom endosser la faillite ... Il a fait fortune !

    Et c’est maintenant un « financier respecté ».


  • eddofr eddofr 12 janvier 2018 14:37

    Bonjour,


    Égocentrisme et agressivité voilà les deux coupables, les deux malfaisants qui ont assassiné la dame civilité et sa demi-sœur savoir-vivre.
    Les deux pauvres donzelles, pourtant bien âgées et affaiblies ont été rouées de coups, piétinées, leurs vêtements arrachés et laissées pour morte dans le caniveau de nos égoïsmes.

    Aujourd’hui, tout le monde exige le respect sans en accorder aucun (de respect).

    Aujourd’hui, chacun revendique la parole sans jamais écouter.

    Aujourd’hui, c’est chacun pour soi et même Dieu n’est plus pour tous.

    Je ne sais pas quand cela à commencé.

    Il y quelques années, sincèrement, je pensais qu’on ne pourrait tomber plus bas, que le balancier ne pouvait que ramener un peu de collectif et de vivre ensembles.

    Oh combien me trompais-je ...

    Nous sommes dans la merde jusqu’au cou .. maintenant il va falloir se mettre à genou.


  • eddofr eddofr 10 janvier 2018 17:44

    Moi j’ai un smartphone ... et pas de PC, ni de tablette.


    Je bouge tout le temps, je ne sais jamais où je vais déjeuner, où je vais dormir ...

    Le smartphone me permet de gérer mes comptes, de recevoir mes messages professionnels (sans mail, tu bosse plus), il fait GPS (sur la moto, j’ai pas trop la place pour le GPS, la tablette, le Coyotte, le téléphone, ...), il me sert aussi à téléphoner, à réserver l’hôtel pour le soir même, à trouver la pompe à essence la plus proche dans le trou perdu où je me suis arrêté ...

    Pour moi le smartphone est un outil ...

    Par contre, je vois pas bien à quoi servent les SMS ... avec le kit main libre et la commande vocal, je trouve plus facile de dire « appelle René. Salut, je suis sur la route, j’arrive dans 5min » que de m’arrêter, sortir le téléphone du blouson et taper sur le clavier virtuel « Slut, arrive dans 5m »)


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Complotisme, désespoir d’un père

Publicité



Palmarès

Publicité