• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

egos

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1189 2
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • egos 24 février 2012 22:37

    Le succès de MLP se nourrit de peurs, désarrois et frustration, cette veine n’est pas près de se tarir
    Son discours tout en creux procède du slogan, des anathèmes et de l’imprécation.
    Selon la méthode Marchais, plus le trait est gros, plus il se voit ;
    Cette technique était bien connue des teens à la fin des sixties, un trait d’eye liner en bas des cils, un en haut, une bonne couche de mascara, le regard dense et fixe ... fatal !
    Inutile d’argumenter, dans un cas comme dans l’autre.
    Au finish MLP place son message qui tient en un mot : ostracisée, du pur marketing.
    Ce terrain n’est pas celui de JLM, qu’importe, il doit faire le boulot et s’y attelle, il représente un courant de pensée et une force de rééquilibrage auprès du péesse (impossible de leur accorder la qualificatif socialiste)
    Le plus grand mérite revient aux composants du FDG que Bové avait tenté de fédérer il y a des calendes, ainsi qu’à ses supportrices (ers).
    Et du mérite, du talent, assortis d’un pouvoir de conviction surhumain ne sont pas superflus tant certains propos du stentor ont l’art subtil et délicat d’électriser l’épiderme de l’électeur en quête de perle rare.
    Porter au pinacle ces cercles discutés (les loges) Temples de la transparence et dont les disciples sont surtout connus pour leur probité (France Info ... « tout le reste n’est qu’intendance, la politique est une intendance ») ne manque pas de sel , sans évoquer la place laissée aux femmes et au féminisme !
    Après avoir entendu cela, inutile d’essayer de se représente ce qu’il reste de nous, pauvres pêcheurs.
    Personne n’est parfait, il arrive a chacun de devoir avaleur des couleuvres, il faut cependant savoir se fixer des limites, question taille ...
    Ai je bien compris et n’hésitez pas à me détromper, il s’agirait de définir le degré d’utilité du candidat représentant un tant soit peu les intérêts des intouchables que nous sommes et dans ce registre le gradient maximal d’utilité reviendrait au FDG, si tant qu’une seule de ses propositions puisse être reprise dans un futur gouvernement d’union (probable au vu des accords électoraux et préconsignes de vote).
    Ça promet ! a t on les moyens de faire la fine bouche ? cela reste à débattre, certaines candidates (je vous laisse deviner) ne déméritent pas, entre les thèmes de démocratie participative et lutte radicale le choix reste ouvert.
    Était il justifié de décerner un satisfecit à Juju pour son vote à l’Assemblée, lui qui affiché sans état d’âme et sans pudeur son flirt poussé avec le satrape de l’Elysée, s’est il racheté ? cela témoigne d’un esprit tolérant porté à la mansuétude, qualité rare par les temps qui courent.
    un dernier point : par sa puissance et sa rage de vaincre, JLM évoque irrésistiblement, une figure de la Mythologie grecque (difficile de les éviter ceux là) présentant des liens de semi parenté avec ...
    bon ne nous égarons pas et ne perdons pas le fil de notre pensée.

    « dans quels draps s’est il assoupi au cours des trois dernières décennies, dans quels bras se réveillera t i l au lendemain du 6 mai »

    merci à l’auteure pour son enthousiasme, ses convictions, sa discipline, sa plume et les doutes qu’elle fait germer dans nos esprits tels une pluie fine tombant sur un terre (in)fertile.



  • egos 24 février 2012 15:30

    « la fonction de l’art est de réparer les erreurs de la création et de l’histoire »

    et si vous remplaciez cultures par le mot culture,
    la nature humaine fait preuve d’une infinie et persévérante capacité dans la réalisation du pire,
    nous avons tout vu, tout connu et ne nourrissons aucun doute sur notre futur
    sous toutes les latitudes, les époques
    la Sierra Léone, le Cambodge, l’ex URSS, la Chine,l’Allemagne Nazie la colonisation Espagnole, Française, Belge
    des adultes persécutant des adultes ou des jeunes, les blancs contre des indigénes, l’inverse aussi
    sans parler du sort réservé aux animaux et à la nature
    tout fait feu, bois, billot, bucher
    l’humanité, celle qui ne combat pas pour sa survie, se rassemble autour du culte de l’objet et du dogme de la société de consommation : être ce que l’on porte et ce que l’on montre
    vaste théatre mortifère des apparences faisant naître ça et là des apothéoses de violence.
    reste que, regardant autour de soi, tout parait calme et normal, des gens ordinaires s’affairent dans les écoles, les hopitaux, à leur travail ou vaquent dans la rue, disponibles généreux et attentifs aux « autres » avec des gestes touchants.
    pour autant, cette menace que vous exprimer est bien présente, latente, sourde qui attend ses proies.
    Juste immense culture, celle qui affleure au grès des articles publiés sur ce site, pour réparer ...



  • egos 21 février 2012 16:08

    Ariane, 


    vraiment !
    croyez vous que votre parole doive être portée ?
    si c’est le cas, accordez moi d’en douter, de part les échos qu’elle suscite
    la proposition est engageante ...
    beware : vous risquez l’affluence de candidatures



  • egos 20 février 2012 14:15

    A la question qu’est ce être une femme ou un homme de gauche ? d’aucuns répondent c’est d’abord se poser de questions.
    JLM et son parcours, ses stratégies, son discours nous interrogent.
    Toutes ces questions fugaces qui flottent et restent sans réponse : son parcours, ses stratégies alliances, affinités, allégences et addictions ...
    De cela, pourrait on déduire qu’être de droite consisterait à livrer sa conscience à ce qui nous apparaît comme une évidence, ce réflexe est commun et alimente tous les phantasmes.
    Au fil des lectures des articles de l’auteure, pertinents, argumentés ou d’une ironie saisissante.
    se révèle une tempérament plus combattante que résistante.
    Ne serait elle pas meilleure candidate pour représenter les idées qu’elle développe et défend ?
    C’est une évidence ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Cinéma Culture

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv