• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Electric

Electric

48 ans ancien soviétologue, économiste, spécialiste des effets systémiques sur les pas des travaux d'Alexandre Zinoviev. Passionné de cosmologie, promotteur de l'univers électrique, issu des travaux de K Birkeland, Hannes Alfven et Halton Arp. Une autre approche de l'univers observable.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 454 120
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Electric Electric Tof 19 juin 2011 18:34

    Le nucléaire civil c’est 15% de l’électricité produite dans le monde et 3% de l’énergie consommée.

    Que dalle !

    Les seuls pays qui restent dans le nucléaire civil sont tous sans exception ceux qui ont l’arme nucléaire.

    Raison d’une sortie aussi aisée de l’Allemagne, de l’Italie et de l’Espagne.

    Pourquoi ?

    Gérer l’intégralitéde la filière nucléaire civile, c’est devoir gérer les mines, l’extraction, l’enrichissement, et après exploitation, le retraitement.

    Complexe, hors de prix, long, une folie.

    Cette filière est donc réservée en priorité aux pays ayant de réelles capacités militaires de projection pour protéger les mines et l’extraction (ex France au Niger), développer un ingéniering de premier ordre pour l’enrichissement, et ensuite le retraitement.

    Il est clair que ça n’est de toute façon pas rentable, et que seule la fabrication de plutonium militaire peut justifier de telles dépenses et faire prendre de tels risques à la population.

    Les centrales civiles sont l’alibi pour justifier les bombes, le reste n’est que littérature.

    Cas du Japon ? Il ne matrisent rien dans le cadre des contrats passés avec GE et Westinghouse, l’enrichissement leur étant interdit par les traités signés avec les USA, qui restent encore aujourd’hui la tutelle officielle du Japon, y compris sur le plan militaire.

    Dans ce cas, c’était juste du buziness lucratif pour les US, et sous leur total contrôle.

    En revanche, le cas de la centrale de Monju, en arrêt suite à la chute d’un gros bazar dans le réacteur pourrait bien faire parler de lui dans les prochains mois, attendu, qu’il est refroidi au sodium liquide. L’exploitant n’a actuellement pas de solution pour remédier à la situation :

    http://www.nytimes.com/2011/06/18/world/asia/18japan.html?_r=4&pagewanted=all

    Il existe des solutions opérantes immédiatement :

    50 km² de panneux solaires en métal chauffant des fours qui transforme la chaleur en vapeur peut remédier à la situation, d’autant que cela fonctionne même la nuit, because stockage possible chaleur.

    Pour cela il faudrait faire la paix en Afrique du Nord.

    Le courant serait transporté en continu (peu de pertes, pas plus de 3%) et redressé en alternatif en Europe, comme déjà opérant au Canada.

    Mais on préfère faire la guerre à Khadafi pour lui piquer son fuel (1$ à l’extraction, 110 actuellement à la vente le baril, 60 milliards de barils de réserve, les plus grandes d’Afrique, 3 fois les réserves US).

    Nucléaire civil = bombes nucléaires !

    Point barre.



  • Electric Electric Tof 19 juin 2011 16:30
    le coup de gueule du jour :
     
     
    Les enfants japonais tombent malades et vont crever :
     
     
    Les japonais font le béton des immeubles avec les eaux retraitées des stations d’épurations ......... radioactives (relevés radioactifs dans 16 préfectures du Japon), jusqu’à 250 000 Bq par kilo de béton sec fini :
     
     
    Je vous fais grace du premier lapin né sans oreille.
     
    Sur le sitede Fukushima, ça pisse et ça fume à qui mieux mieux :
     
     
    La carte de la contamination au Japon, mesures indépendantes, donc partielles, mais édifiantes, Tokyo en grand danger :
     
     
    Augmentation de la mortalité infantile aux USA depuis Fuku :
     
     
     
    Donc, après le Japon, l’Egypte (fuite dans une vieille lessiveuse soviétique), le Canada (fuite de 73 tonnes de flotte radioactive dans le lac Ontario le 17 mars dernier), l’Allemagne et ses stockages de déchets enfouis qui pissent à qui mieux mieux), c’est le tour des USA.
     
     
     
    A quand le notre ?
     
    ça se rapproche.
     
    Le moindre pépin à Fessenheim, et il faudra condamner le nord est de la France, l’Allemagne, la Suisse.
     
    Je ne parle même pas de Nogent sur Seine.
     
    Nous ne remercierons jamais assez la mère Lauvergeon, ce grand capitaine d’industrie française, pour avoir eu l’idée lumineuse de faire du buziness avec les déchets des centrales françaises sous la forme du MOX, le pire des combustibles nucléaires et d’en avoir gavé Fukushima. Mais c’est juteux coco, c’est français MÔssieur !

    Enfin, Yoichi Shimatsu prévient : suite au tremblement de terre, c’est toute la ceinture volcanique du Japon qui se réveille, signe selon lui d’une poussée de magma qui pourrait nous amener à encore bien pire :

    http://www.rense.com/general94/mag.htm

    Enfin, last but not least, la Nasa dans un communiqué officiel à tous ses employés enjoint ses salariés à se préparer au pire dans les mois qui viennent évoquant la faille de New Madrid et la faille des Cascades :

    http://www.youtube.com/watch?v=BZUPGw7p9I0&feature=youtu.be

    Une bonne tempête solaire mettrait en rideau les commandes électroniques des centrales sans compter les installations chimiques dangereuses.

    Vous reprendrez bien un peu de dessert ?


  • Electric Electric Tof 17 juin 2011 17:51
    Rappel utile : le web et le GPS sont les propriétés de l’armée US.
     
    Les réseaux associaux sont portés en façade par des Zuckerberg et autres ectoplasmes qu’on gave de pognon pour accréditer l’histoire du rêve US et d’une création spontanée.
     
    La bonne blague !
     
    Les réseaux associaux servent aujourd’hui aux USA à se débarasser de régimes génants à l’image de la Tunisie et de l’Egypte.
     
    Tunisie : débarquement de Ben Ali pour cause de co-création de la banque du développement Zitouna, un genre de FMI islamique, indépendant du cartel. Crime de lèse majesté financière pour le cartel des banques occidentales. Parallèle évident avec la Russie tsariste dézinguée avec les capitaix de Schiff, Loeb, Morgan, Rothschild donnés à Trotsky l’enculé et Lénine le voyou.
     
    Egypte : refus de Moubarak en 2010 de placer l’arc sunnite sous le protectorat conjoint du parapluie nucléaire américano-israélien. Ce « con » de Moubarak tentait un rappochement avec l’Iran, car il avait pigé que les USA font tout pour attiser les haines entre sunnites et chiites, histoire de vendre des armes à tout le monde. Problème : la vente d’armes est le dernier buziness hyper profitable de l’économie US. Adieu Moubarak.
     
    Libye : captation des fonds souverains, pillage des réserves de pétrole, 1$ à l’extraction, 110 $ à la vente le baril, 60 milliards de barils estimés. Débarquement des chinois qui s’en trouvent fort maris. 30 000 déjà dehors, 50 projets d’investissments arrêtés.
     
    Syrie : renversement du régime pour en premier lieu virer la flotte russe qui stationne dans les ports syriens.
     
    Yemen : réserves de pétrole + position stratégique.
     
    Barhein : pas touche, on envoie l’armée, et on nettoie.
     
    Arabie Saoudite : le Prince Bandar a récemment fait un voyage au Paksitan, dans les jours qui ont précédé « l’assassinat » de Ben Laden. Objectif : ne pas se retrouver avec une révolution colorée sur les bras, et se mettre sous la protection du parapluie nucléaire pakistanais. Les chinois font les gros yeux suite aux agressions répétées des USA sur le Pakistan. Webster Tarpley nous dit : l’assassinat de Ben Laden, c’est kif kif l’assassinat de l’archiduc à Sarajevo, le monde est en juillet 1914 ! On verra.
     
    On crée de faux profils aux USA et on arrose qui on veut au moyen-orient. Le slogan « Ben Ali dégage » a été inventé par la CIA. Ce sont des associations et des bloggers proches de l’agence qui sont à l’origine des mots d’ordre en Egypte.
     
    Le Pentagone se félicitait encore cette semaine des opportunités que présentait Twitter pour fliquer la population.
     
    Nous sommes la dernière génération à avoir connu l’avant et l’après internet, ce qui nous permet une certaine distance.
     
    Mais les gamins sont déjà tous dans la matrice.
     
    Plus besoin d’enquête pour entrer dans une société sensible, il suffira aux recruteurs de remonter le profil des candidats jusqu’au berceau.
     
    Le bonheur, c’est simple comme un clic !


  • Electric Electric Tof 13 juin 2011 17:17

    J’avais pas encore vu les premières estimations.

    Champagne, merci Olivier !

    Alors, ne restent plus que les irréductibles gaulois qui résistent encore et toujours ?

    Pourquoi, on fait de la potion magique au MOX ?



  • Electric Electric Tof 13 juin 2011 17:13

    Encore mieux : 251 SIEVERTS PAR HEURE dans un puit sec du réacteur N°1 :

    http://atmc.jp/plant/rad/?n=1

    Au poil pour se faire roussir les arpions à pas cher.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Fukushima

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité