• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Electric

Electric

48 ans ancien soviétologue, économiste, spécialiste des effets systémiques sur les pas des travaux d'Alexandre Zinoviev. Passionné de cosmologie, promotteur de l'univers électrique, issu des travaux de K Birkeland, Hannes Alfven et Halton Arp. Une autre approche de l'univers observable.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 454 120
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Electric Electric Tof 23 mars 2011 15:01

    Allons allons, joletaxi, loin de moi de me faire le parangon de l’URSS, au contraire. Je n’ai voulu que montrer les limites d’un système démocratique pour gérer une catastrophe nucléaire qui nécessite pour la circonscrire de fatalement « sacrifier » de nombreuses vies humaines pour en sauver des millions d’autres.

    C’est toute la différence avec l’incendie d’une raffinerie.

    Quand la catastrophe nucléaire commence, le problème qui est posé est l’impossibilité de régler le problème sans exposer de nombreux personnels aux effets des rayonnements et radio-nucléïdes.

    Et malheureusement, ce sont les systèmes totalitaires comme l’URSS ou la Chine qui peuvent seuls faire face à ce type de situation.

    A moins que vous ne soyez volontaire pour figurer aux nombres des victimes sacrificielles, des liquidateurs promis à la pire des morts, la mort par irradiation étant probablement la pire de toutes.

    Dans les semaines qui vont suivre, les problèmes vont aller crescendo, avec à le clef une possible dissémination de plutonium sur toute la surface de la planète, qui renverra le césium et l’iode eu rang de joyeuses plaisanteries.

    A ce stade, le mot d’ordre d’une ancienne liquidatrice soviétique est clair : run away as quickly as possible :

    http://www.aolnews.com/2011/03/22/chernobyl-cleanup-survivors-message-for-japan-run-away-as-qui/





  • Electric Electric Tof 23 mars 2011 14:19

    Pour enfoncer un peu plus le clou, l’opération libyenne est dénommée Odyssey Dawn, et elle a commencé le 19 mars.

    Dawn est un terme ésotérique bien connu, associé à la société secrète Golden Dawn et le 19 mars est la fête de Minverve, le Dieu de la guerre.

    http://www.rense.com/general93/nwe.htm

    http://www.rense.com/general93/dke1.htm

    Coïncidence, vous avez dit coïncidence ?



  • Electric Electric Tof 23 mars 2011 13:50
    Je n’ai pas voulu me faire l’avocat de cette filière potentielle au Thorium, mais comme l’explique A E Pritchard, les travaux ont été orientés dès les années 50 vers la flière uranium, de part sa forte proximité avec l’arme atomique.
     
    L’état de l’art sur cette recherche :
     
     
     
    Je suis tout à fait en accord avec Francky La Hache, et c’est bien l’objet de ce papier, mettre au jour l’effroyable destin qui attend les japonais du fait du MOX chargé dans le réacteur 3, complètement ruiné, hors de contrôle, et qui fume à qui mieux mieux.
     
    Raison de l’imposture médiatique française qui doit faire oublier que c’est bien sa filière nucléaire civile qui a vendu ce produit aux japonais.
     
    Comme le font remarquer certains internautes, QUID actuellement des rejets des transuraniens, dont la CRIIRAD dénonce le manque de chiffres et informations ? C’est toute la question à l’heure actuelle, car si l’iode 131 a une durée de vie courte, et une toxicité limitée, il n’en est pas de même des transuraniens (demi-vie du plutonium 245 000 ans) des milliers de fois plus toxiques. 1 mg de plutonium et c’est la mort assurée. d’autre part, si tout le monde se concentre sur le nombre de morts de Tchernobyl, il n’est jamais fait état des millions de vie brisées par les cancers et autres altérations génétiques.
     
    Actuellement, nous bombardons la Libye avec des Tomahawks dispersant chacun 360 kg d’uranium appauvri dans la nature, raison du martyre de la population irakienne, au génome dégénéré, aux enfants monstrueux. A Falloudjah, on hésite à faire des enfants, tant les naissances difformes sont nombreuses. D’ores et déjà, en Libye, les sols sont durablement contaminés, et les femmes actuellement enceintes de 3 mois vont avoir des surprises dans 6 mois.
     
    Pour mémoire, ces munitions abominables, dégénératives de génome et de l’espèce humaine, sont fabriquées avec les déchets de nos centrales civiles. Lors de la campagne irakienne, les détecteurs situés en Grande Bretagne ont détecté 3 jours après le début de la guerre des taux de radioactivité anormaux. Nous allons tous avaler les miettes de Tomahawks tirés sur la Libye, sans compter les autres munitions chargées dans les canons des aéronefs.
     
     
    Et l’excellent article de Michel Chossudovsky, ici : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23869
     
    Cerise sur le gâteau : depuis 2010, la centrale de Fukushima n’est plus assurée par Tepco, la prime ayant été considérée trop élevée, et le fond d’indemnisation aux victimes plafonne à 1,04 milliard d’euro, une peccadille comparée au coût global final :
     
     
     
     


  • Electric Electric Tof 23 mars 2011 10:57

    Supplétif : ce jour, on nous annonce le rétablissemet de lignes électriques sur les 6 réacteurs, mais pour l’heure cela n’a été vraiment bénéfique que pour les réacteurs 5 & 6. Les liquidateurs tentent de refroidir au mieux les réacteurs et remettre les piscines en eau. Cela paraît être assez désespéré pour la piscine N°4. Les chiffres de contamination des plantes potagères donnés par la CRIIRAD sont très au-dessus des taux plancher de toxicité, et loin de la centrale. 15400 Bq/m3 pour les épinards, seuil de toxicité à 2000 : http://www.criirad.org/

    Tout le monde se pose la question de savoir comment sortir du nucléaire. La bonne question ne serait-elle pas : comment sortir de l’uranium ? Il existe un combustible de remplacement, moins toxique, qui ne génère pas de déchets de long terme, et ne provoque pas de réaction en chaîne : le THORIUM.

    Les chinois se lancent dans le premier réacteur expérimental, qui pourrait bien renvoyer à l’âge des cavernes les 464 réacteurs nucléaires actuellement en service dans le monde.

    Je recommande l’excellent article du non moins excellent Ambrose Evans-Pritchard à se sujet, dont les analyses sont toujours aussi pertinentes :

    http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/8393984/S afe-nuclear-does-exist-and-China-is-leading-the-way-with-thorium.html#

    Alors, quand sortons nous du MOX pour entrer dans le THORIUM ?



     



  • Electric Electric Tof 15 mars 2011 13:16
    UN TCHERNOBYL SOUS STEROIDES : tel est le constat dressé par le Pr A Gundersen à propos de la catastrophe de Fukushima :
     
     
    En cause, le type de réacteur, les piscines de stockage attenantes et le MOX chargé récemment dans le réacteur N°3.
     
    Outre la rupture de l’enceinte de confinement du réacteur N°2, ce sont les piscines stockant le combustible usagé qui pose le plus de problème.
     
    Des dizaines de milliers de barre de combustible usagé , de quoi semer la panique et des radio éléments sur tout le Pacifique.
     
    Les enceintes ont rompu, et les barres de combustible usagé vont se retrouver à l’air libre et entrer en phase de fusion, avec dégagements majeurs de radio-éléments.
     
    Raison de l’incendie dans le réacteur 4 pourtant à l’arrêt.
     
    Dès 2007, le Pr I Katsuhiko prévenait de l’inéluctabilité d’un tel désastre. Ce n’est donc pas une surprise pour tout le monde.
     
     
    Par ailleurs, le Pr A Makhijani vient de publier un très bon papier qui explique pourquoi cette catastrophe, à cause du stockage défectueux du combustible usagé nous fait entrer dans l’inconnu, tant ces feux de combustibles sont difficiles à éteindre, et tant ces feux sont fortement contaminant :
     
     
    Seule bonne nouvelle : le réacteur 3 ayant été chargé il y a peu de temps avec du MOX, la piscine attenante est vide de ce combustible dopé au plutonium.
     
    Très bons papiers également ici :
     
     
     
    Désolé pour l’anglais, mais les infos françaises sont lénifiantes.
     
    Un BIG UP pour tous les gars qui essaient en ce moment même de circonscrire ce merdier, qui comme les 500 000 liquidateurs soviétiques vont souffrir et pour beaucoup d’entre eux mourir prématurément dans l’indifférence générale !
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Fukushima

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité