• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Elisabeth P

Elisabeth P

Je suis officiellement, administrateur système.
Je suis de temps en temps à la recherche de vie dans l’univers...
Mais à 100% du temps, je suis maman.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/10/2006
  • Modérateur depuis le 03/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 37 112
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 29 23 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 17 décembre 2008 10:49

    Bravo et merci pour cet article. Dans certains pays, il faut plus de courage que dans d’autres pour faire du journalisme. Grâce à internet, et aux personnes comme vous qui osent montrer la Lune du doigt, on connaîtra peut-être un jour la vérité sur Norbert Zongo. 

    C’est chouette qu’il y ait déjà eu près de 1400 signatures pour la pétition :
    http://www.lapetition.be/en-ligne/justice-pour-norbert-zongo-3229.html

    @l’auteur : avez-vous eu des nouvelles des membres du collectifs arrêtés pour avoir collé un autocollant dans une rue ? 



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 26 novembre 2008 15:59

    Je suis une ménagère de moins de 50 ans. La crise, c’est donc de ma faute ? 

    Cela dit, je ne regarde pas la TV, sauf "debout les zouzous" car il n’y a pas de publicité. 

    J’hésite à acheter un lecteur DVD Blue Ray... mais je n’ai pas compris à quoi cela peut me servir vu que ma TV n’est pas HD ("Petite princesse" a-t-elle besoin de la HD ?)



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 21 novembre 2008 14:04

    Utiliser le web 2.0, c’est faire confiance à de grosses structures que vous ne contrôlez pas.

    Vous rentrez des informations personnelles dans des bases de données en ignorant dans quel pays elles se trouvent physiquement, et donc à quelle législation elles répondent.
    En acceptant les conditions d’utilisations (sans toujours les lire), vous confiez des données sans savoir l’utilisation qui peut en être faite par autruit, et sans aucune garantie de service.

    Certes, il est plus facile de faire confiance à Google qu’à une équipe de quelques informaticiens, mais c’est sans doute plus rassurant de savoir que votre fichier est sauvegardé sur un disque dans la salle à côté plutôt que sur un serveur quelque part aux Etats-Unis. Si vous envoyez un message électronique confidentiel, c’est aussi bien qu’il ne fasse pas le tour du monde avant d’arriver dans le bureau en face du vôtre. 

    Démocratie ? Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à se tromper qu’ils ont raison... Par exemple, ce sont rarement des chercheurs en physique ou astronomie, qui publient sur Wikipédia, mais des passionnés de science (et d’informatique). L’information n’est en général pas fausse, mais partielle, c’est une sorte de consensus sur ce qu’il faut retenir, ou du moins, sur ce qu’ont retenu les gens qui s’intéressent à tel sujet. 



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 22 octobre 2008 23:04

    @auteur
    Pourquoi ne vous êtes-vous pas présenté pour être parent d’élève délégué ? Vous pouvez le faire en tant qu’indépendant, ou faire partie d’une association nationale. 

    Je me rappelle m’être ennuyée beaucoup au collège, mais avoir adoré le lycée. En troisième, j’ai appris le morse pour pouvoir communiquer avec ma voisine sur la marge des cahiers... et j’ai participé à mon premier concours de nouvelles. Il y a aussi une vie et un apprentissage en dehors de l’école.

    Aux enseignants : courage !
    En tant que parent d’élève, j’étais à la manif dimanche. Je ne comprends pas que l’on supprime les postes RASED (voir mon blog). 
    Je comprends la morisité ambiante (4 suiccides d’enseignants depuis le début de l’année, si c’était chez Renault, on en parlerait...) et quand on lit les programmes officiels en primaire, ça donne pas envie de sourire, sauf quand on voit que notre ministre n’est pas capable de faire une règle de trois



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 22 octobre 2008 14:25

    On voit passer plein de jeunes chercheurs dans les laboratoires. Ils ont 30 ans, un doctorat... Ils sont enchantés de participer à un projet de recherche sur contrat.
    A la fin du CDD, ils partent sans dire au-revoir, en gardant contact avec leur équipe de recherche à cause de la dernière publication qu’ils viennent de soumettre. 
    Ils s’inscrivent à l’ANPE qui ne sait pas conseiller des jeunes plus tellement jeunes avec un BAC+8. Un beau gâchis... 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès