• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Elisabeth P

Elisabeth P

Je suis officiellement, administrateur système.
Je suis de temps en temps à la recherche de vie dans l’univers...
Mais à 100% du temps, je suis maman.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/10/2006
  • Modérateur depuis le 03/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 37 112
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 29 23 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 23 septembre 2008 22:38

    "La meilleure preuve qu’il existe des être très intelligents dans l’univers, c’est qu’ils ne nous ont pas contacté" (dixit Calvin et Hobbes... dans une forêt où l’on voit des tas de déchets au milieux des arbres). 

    L’idée d’utiliser les ondes radio vient de la découverte de la radioastronomie. Les étoiles émettent des signaux à certaines longeurs d’onde... Toute civilisation observant le ciel devrait a priori découvrir cela (pour nous c’était en 1933) et donc concevoir des appareils pour "écouter" le ciel (même si le terme écouter n’est pas forcément le plus approprié).
     
    Il existe des projets OSETI (pour SETI Optique) qui recherchent des pulses lasers. 

    Mais vous avez raison... on a encore d’autres voix à explorer... 



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 22 septembre 2008 22:06

    J’ai un peu de mal avec le rapport Cometa smiley Un dossier signé par quelques militaires, certes ça en jette... Des témoignages de pilotes, mais bon... L’ET de Roswell évoqué sérieusement dès le début. Ca fait pas très sérieux. Il a été publié par VSD. Je crois qu’il ne vaut pas mieux qu’un tabloïd. 

    Je veux bien qu’il y ait des gens qui aient vu un truc dans le ciel et qu’ils ne sachent pas l’expliquer. C’est tout à fait légitime de se poser des questions et de dire "je ne sais pas ce que c’est". Mais de là à apporter une réponse sans la moindre preuve, je n’en vois pas l’intérêt. Les déclarations des astronautes, c’est aussi un témoignage humain... Franchement ça ne permet pas d’avancer. C’est certes du domaine des sciences sociales, et sans doute cela vaudrait-il le coup de mener une étude approfondie. Jusqu’à présent, je crois par exemple que l’on a mis sur le compte de l’épylepsie du lobe temporal tous les témoignages de personnes qui disent avoir été enlevées. 

    C’est pas parce qu’une personne a fait des études, quelle est bardée de diplômes ou d’exploits militaires, qu’il faut prendre pour parole d’évangile tout ce qu’elle dit.... surtout avec le recul (vous faisiez quoi à la même heure il y a un an ?)



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 22 septembre 2008 20:51

    Sans SETI@HOME... BOINC n’existerait pas.
    Lorsque l’idée de partager le calcul pour SETI a été mise en place en 1999 via le logiciel SETI@HOME. Le projet, mené par une équipe de 6 personnes à l’Université de Berkeley, devait durer 2 ans... Il continue aujourd’hui.
    Il s’est développé. Le logiciel s’appelle BOINC et permet par exemple de contribuer aux calculs pour la prédiction du climat ou la lutte contre le palludisme. 
    Même si SETI ne trouve jamais rien, c’est quand même chouette de penser qu’indirectement la technologie mise en place pour cette recherche aura contribué à d’autres avancées. 



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 5 octobre 2006 10:51

    Cher Marc ou Emile, ou les deux...

    Nous sommes tous aveuglés par les clichés de la boîte à décerveler. Un sans papier, ce n’est pas quelqu’un qui loge dans un gymnase ou une église, ce n’est pas forcément un pauvre non plus. Avec cette histoire, j’ai découvert que ça pouvait être une femme qui me salue tous les jours, qui loge dans le même type d’appartement que moi, qui me ressemble en tous points si ce n’est qu’elle n’est pas née au même endroit que moi.

    Je n’appartiens à aucun parti politique et ne souhaite pas être enfermée sous une étiquette. J’ai un peu tendance à voir les choses depuis Sirius -on ne se refait pas-. J’ai été étrangère pendant une année en travaillant en Belgique flamande et c’était dur de voir le mépris constant des gens autour de moi pour la langue française. Nous sommes tous des étrangers... sauf dans une toute petite partie de la planète.

    Dans cette histoire, il est question d’enfants de 4 et 5 ans. Pourquoi y mettre de la religion ? Coluche ne disait-il pas que la différence entre Dieu et le Père-Noël, c’est que le Père-Noël, c’est vrai ?



  • Elisabeth P Elisabeth Piotelat 4 octobre 2006 12:16

     smiley Oups... Je me suis trompée... Quand je vous disais que je n’étais pas journaliste.

    D’après les milieux associatifs et les élus ulissiens qui ont mené l’enquête... Les deux petites filles n’étaient pas à l’école mais déjà à l’aéroport. Les deux hommes en civil ne sont donc venus qu’informer la directrice.

    Pensée ? Vérité ? Pécheresse, vous avez vu juste.

    Pour ce qui est du personnage, un auteur de science-fiction, Emmanuel Jouanne, a écrit : « On ne vit que costumé, masqué, muni d’un texte écrit d’avance. Le tout est de s’en apercevoir et d’en user ».

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès