• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emile Mourey

Emile Mourey

87 ans, citoyen français, lieutenant-colonel, d'origine saint-cyrienne, veuf. En 1981, je suis invité à Alise-Sainte-Reine pour y défendre le site officiel alors qu'il est contesté de toutes parts, y compris par les revues militaires (cf Le Monde du 11.11.81). En revanche, je ne suis entendu ni pour ma contestation du site de Bibracte, ni pour celle de Gergovie, ni pour mon identification de l'Atlantide avec la Gaule arverne. Je romps avec l'armée et ne donne pas suite à ma proposition au grade de colonel. Ne bénéficiant d'aucun soutien, exclu de la société d'Histoire de Chalon-sur-Saône, j'arrive néanmoins à exposer mes idées dans sept ouvrages auto-édités qui remettent fondamentalement en question les origines de notre Histoire et de notre Culture. Officiellement recadré par le ministère de la Culture, attaqué à mots couverts par le Collège de France et par la technocratie archéologique, interdit de presse écrite locale, droit de réponse refusé après une émission orientée de FR3 Bourgogne où mes propos ont été condamnés sans débat.
Persuadé je suis, qu'en matière de religion, la seule solution est d'en retrouver les explications historiques, pour le christianisme comme pour l'islam ; mon huitième ouvrage intitulé "Le Prophète au visage voilé" sera refusé par les maisons d'édition et l'est toujours. 
Je me suis tourné vers les philosophes afin qu'ils remplissent la promesse qu'ils avaient faite jadis : quitter l'enfance de l'humanité, éclairer le chemin (Luc Ferry, André Comte-Sponville...). J'ai échoué, point final... L'obscurantisme, l'aveuglement, le fanatisme l'ont emporté.
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 22/08/2006
  • Modérateur depuis le 27/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 460 5651 18936
1 mois 3 7 80
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 402 365 37
1 mois 2 2 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Emile Mourey Emile Mourey 12 décembre 2006 11:50

    @ l’auteur

    Vous écrivez très justement : Portraits et autoportraits, nus et scènes de genres, déclinent la richesse de l’humain jusque dans ses travers... Lui-même joue de son propre physique.

    Bravo ! Enfin quelqu’un qui a compris qu’un peintre tel que Rembrandt n’est pas seulement un génie de la peinture mais qu’il y a dans ses tableaux toute une réflexion sur l’homme et sur l’humanité.

    Toute l’œuvre de Rembrandt montre, en effet, qu’il s’est représenté tout au long de sa vie, un peu comme s’il voulait sonder l’homme au travers du spécimen qu’il était. Ainsi s’expliquent ses portraits où suivant son humeur, il s’est représenté plus beau qu’il n’était ou plus laid, riant ou en colère, richement vêtu ou mendiant. Ainsi s’expliquent les deux tableaux qui marquent l’événement le plus important de sa vie... son mariage (voyez mon site http://www.bibracte.com, mes tableaux préférés).



  • Emile Mourey Emile Mourey 12 décembre 2006 10:35

    @ Deltarho

    Les peuples gaulois d’avant la conquête romaine avaient cette particularité que leurs dirigeants politiques ne faisaient pas toujours ce qu’ils voulaient. Voyez Celtil, qui était à la tête du pays arverne et qui fut exécuté par ses compatriotes parce qu’il voulait être comme un roi. Voyez même Vercingétorix qui dut s’incliner plus d’une fois devant l’opposition de son conseil. Voyez dans le peuple éduen le partage du pouvoir entre le druide Divitiac, le chef militaire Dumnorix et le Vergobret, représentant probable des associations populaires du type compagnonnage. Voyez l’existence d’une administration (magistratus), le partage de la population entre citoyens (qui avaient donc un poids politique) et la plèbe sur laquelle l’arverne Vercingétorix et l’éduen Convict... se sont appuyée pour mener quelques menues révolutions.

    C’est César qui a dit que les Gaulois n’étaient pas démocrates mais si les Gaulois avaient écrit leur histoire, il est probable qu’ils auraient dit que c’étaient les Romains qui ne l’étaient pas.



  • Emile Mourey Emile Mourey 11 décembre 2006 23:00

    @ Plus robert que Redford

    Si les ascendants de votre épouse se retrouvent sur les tables décennales d’état-civil et sur les régistres paroissiaux de la localité ou des localités voisines, il y a une forte probabilité pour qu’elle compte dans ses aïeux des Boïens. César dit en effet que les Eduens de Bibracte (Mont-Saint-Vincent) autorisèrent les 32 000 Boïens qui s’étaient joints à l’émigration helvète à s’installer sur le mont Beuvray (Gorgobina). Ces Boïens étaient originaires d’Europe centrale où ils ont donné leur nom à la Bohême.



  • Emile Mourey Emile Mourey 11 décembre 2006 18:02

    @ Angelo

    Contrairement à ce que certains prétendent, l’archéologie n’est pas une science exacte mais repose sur des interprétations. L’erreur est humaine mais ce qui est grave, c’est de persister dans l’erreur.

    cordialement



  • Emile Mourey Emile Mourey 11 décembre 2006 17:54

    @ Gilbert Spagnolo

    Exact, mais le Panthéon est aussi classé monument historique, de même que les Invalides et Napoléon y est bien enterré.

    Avouons tout de même que cette affaire est bien étrange. Il n’est évidemment pas dans mon propos de reprocher à l’ancien président de la République de s’être laissé prendre au charme du Morvan. Mais il y a aujourd’hui des gens qui savent certaines choses et qui devraient s’exprimer.

    Cordialement

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès