• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emile Mourey

Emile Mourey

87 ans, citoyen français, lieutenant-colonel, d'origine saint-cyrienne, veuf. En 1981, je suis invité à Alise-Sainte-Reine pour y défendre le site officiel alors qu'il est contesté de toutes parts, y compris par les revues militaires (cf Le Monde du 11.11.81). En revanche, je ne suis entendu ni pour ma contestation du site de Bibracte, ni pour celle de Gergovie, ni pour mon identification de l'Atlantide avec la Gaule arverne. Je romps avec l'armée et ne donne pas suite à ma proposition au grade de colonel. Ne bénéficiant d'aucun soutien, exclu de la société d'Histoire de Chalon-sur-Saône, j'arrive néanmoins à exposer mes idées dans sept ouvrages auto-édités qui remettent fondamentalement en question les origines de notre Histoire et de notre Culture. Officiellement recadré par le ministère de la Culture, attaqué à mots couverts par le Collège de France et par la technocratie archéologique, interdit de presse écrite locale, droit de réponse refusé après une émission orientée de FR3 Bourgogne où mes propos ont été condamnés sans débat.
Persuadé je suis, qu'en matière de religion, la seule solution est d'en retrouver les explications historiques, pour le christianisme comme pour l'islam ; mon huitième ouvrage intitulé "Le Prophète au visage voilé" sera refusé par les maisons d'édition et l'est toujours. 
Je me suis tourné vers les philosophes afin qu'ils remplissent la promesse qu'ils avaient faite jadis : quitter l'enfance de l'humanité, éclairer le chemin (Luc Ferry, André Comte-Sponville...). J'ai échoué, point final... L'obscurantisme, l'aveuglement, le fanatisme l'ont emporté.
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 22/08/2006
  • Modérateur depuis le 27/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 460 5651 18936
1 mois 3 6 80
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 402 365 37
1 mois 2 2 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Emile Mourey Emile Mourey 7 décembre 2006 10:11

    A Minijack

    Je ne connais pas les ouvrages dont vous me parlez. Je me suis intéressé aux manuscrits de la mer Morte au moment où cela a soulevé une polémique. Depuis, j’ai été pris par d’autres occupations. J’ai lu les premiers chapitres de votre ouvrage. C’est très vivant, je vais le signaler à mes enfants car ce sujet les intéresse.

    Cordialement



  • Emile Mourey Emile Mourey 6 décembre 2006 18:59

    A IXAV

    Vous dites : Ces deux livres ne sont-ils par des instruments politiques qui mytifient des faits historiques ? Finalement un peu à la manière de l’Iliade !

    Ma réponse : Il est vrai que la religion a souvent fonctionné en instrument de la politique mais elle a aussi agi parfois dans le sens de la modération.

    Quant aux mythes, je les comprend plutôt comme des actions jugées héroïques qui sont ensuite magnifiées dans des récits pour être données en exemple aux générations suivantes. L’intérêt et la particularité de L’Illiade et l’Odyssée est de ne pas avoir fondé une religion de type sectaire mais un patriotisme, le patriotisme grec.



  • Emile Mourey Emile Mourey 6 décembre 2006 18:41

    A XAV

    Vous dites : Pour la stratégie, j’aimerai simplement savoir quelle était la stratégie de conquête essénienne, pourquou ne l’ont-ils pas appliqué et/ou pourquoi ça n’a pas fonctionné ?

    Réponse : Le problème, c’est qu’entre ce qu’on projette et ce qu’on est capable de faire,il peut y avoir des différences importantes. Dans le Règlement de la guerre des documents de Qumrân, le plan de mobilisation et l’armement des combattants sont impressionnants, mais dans la mobilisation effective des combattants sous l’impulsion des Maccabées vers l’an 167 av.J.C., combattants renforcés par des Assidéens (= Esséniens) venus d’Israël, c’était beaaucoup moins brillant. Flavius Joséphe parle de troupe en guenilles, indisciplinée et mal armée.



  • Emile Mourey Emile Mourey 6 décembre 2006 14:59

    A Le Furtif

    Un article sur les mérites comparés des techniques , stratégies et tactiques militaires germaines romaines et hellenistiques... ?

    Mais les plus belles - si l’on peut dire - et plus extraordinaires batailles, ce sont celles où se sont opposées des armées romaines à des armées celtes qui en étaient encore restées à l’héritage grec... bataille de César contre les Helvètes, bataille de César contre la cavalerie de Vercingétorix, bataille contre les Nerviens, bataille d’Alésia. Intelligence tactique et stratégique des deux côtés, c’est passionnant.

    Voyez mon site internet.

    Cordialement



  • Emile Mourey Emile Mourey 6 décembre 2006 10:30

    A iXav

    Vous dites : On croirait presque en l’existence de Dieu après ça ! Réponse : c’est bien là le paradoxe dans lequel se trouve l’historien. Pour s’approcher au plus près de la vérité historique, il essaie de raisonner en se mettant dans l’esprit de ceux dont il raconte l’histoire, mais son récit risque en même temps de crédibiliser auprès du lecteur des croyances dans lesquelles il cherche une logique.

    Le christianisme est un essénisme qui a réussi (Renan)

    Autre difficulté de raconter l’Histoire quand les acteurs de cette histoire font intervenir dans leurs décisions et leurs actions des facteurs religieux.

    Vous dites : Peut-être ne voulez-vous pas manquer de respect !? Réponse : oui, c’est un peu ça.

    Stratégie ? : oui, pour comprendre ce qui s’est passé et ce qui se passe aujourd’hui, je pense qu’il faudra un jour aborder la question sous cet aspect : christianisme et islam, stratégie d’hier et stratégie d’aujourd’hui.

    Révolutionnaires, dans un sens oui, mais à mon sens plutôt acteurs plus ou moins heureux de l’évolution (cf. le mythe de la nouvelle société toujours à construire).

    Bonnes questions.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès