• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emile Mourey

Emile Mourey

87 ans, citoyen français, lieutenant-colonel, d'origine saint-cyrienne, veuf. En 1981, je suis invité à Alise-Sainte-Reine pour y défendre le site officiel alors qu'il est contesté de toutes parts, y compris par les revues militaires (cf Le Monde du 11.11.81). En revanche, je ne suis entendu ni pour ma contestation du site de Bibracte, ni pour celle de Gergovie, ni pour mon identification de l'Atlantide avec la Gaule arverne. Je romps avec l'armée et ne donne pas suite à ma proposition au grade de colonel. Ne bénéficiant d'aucun soutien, exclu de la société d'Histoire de Chalon-sur-Saône, j'arrive néanmoins à exposer mes idées dans sept ouvrages auto-édités qui remettent fondamentalement en question les origines de notre Histoire et de notre Culture. Officiellement recadré par le ministère de la Culture, attaqué à mots couverts par le Collège de France et par la technocratie archéologique, interdit de presse écrite locale, droit de réponse refusé après une émission orientée de FR3 Bourgogne où mes propos ont été condamnés sans débat.
Persuadé je suis, qu'en matière de religion, la seule solution est d'en retrouver les explications historiques, pour le christianisme comme pour l'islam ; mon huitième ouvrage intitulé "Le Prophète au visage voilé" sera refusé par les maisons d'édition et l'est toujours. 
Je me suis tourné vers les philosophes afin qu'ils remplissent la promesse qu'ils avaient faite jadis : quitter l'enfance de l'humanité, éclairer le chemin (Luc Ferry, André Comte-Sponville...). J'ai échoué, point final... L'obscurantisme, l'aveuglement, le fanatisme l'ont emporté.
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 22/08/2006
  • Modérateur depuis le 27/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 460 5651 18936
1 mois 4 11 84
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 401 364 37
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Emile Mourey Emile Mourey 4 décembre 2006 18:16

    A M. Roman

    Oui, je serais assez d’accord. Je ne pense pas que les valeurs morales nous soient tombées du ciel, comme par miracle, par une révélation venue d’un dieu extérieur. Mais je ne sais pas si c’est l’homme qui les invente ou s’il les découvre. L’auteur de l’article passe un peu trop vite sur ce qu’il appelle « les mythes et l’homme déifié ». Pour ma part, j’aurais tendance à y voir une montée de conscience, une fois débarrassée des inévitables scories que sont les superstitions. Dans cette hypothèse, le christianisme peut être retenu comme une pensée qui s’inscrit d’une façon assez harmonieuse dans l’évolution de la société humaine. Et si l’on prévoit la fin de l’humanité dans un avenir proche, voire immédiat,je suis bien obligé de constater que ce que notre humanité aura produit de mieux, notamment dans le domaine des arts, c’est bien le christianisme.



  • Emile Mourey Emile Mourey 4 décembre 2006 15:51

    A l’auteur.

    Bien que je n’ai pas les connaissances scientifiques pour juger, je peux apprécier la logique de votre raisonnement. Il est toutefois un point qui m’interpelle et dont je vous ai déjà parlé dans le commentaire que je vous ai adressé suite à votre article sur les gènes, la violence et les religions et dont voici un extrait :

    En effet, en poursuivant la démarche « évolutionniste et pragmatique », vue sous l’angle de la compétition des espèces entre elles, puis des groupes sociaux, on pourrait l’extrapoler jusqu’à considérer dans la logique de l’évolution la compétition entre eux des grands ensembles culturels/religieux/ethnique d’aujourd’hui... et l’élimination du plus faible par le plus fort (qu’on se rappelle les thèses très intéressantes d’Alexis Carrel, pourtant dévoyées par les intellectuels du nazisme).

    D’où viennent nos valeurs morales ? C’est la question que je me pose et que je vous pose.

    Cordialement.

    E. Mourey rédacteur d’Agoravox. site internet : http://www.bibracte.com



  • Emile Mourey Emile Mourey 19 novembre 2006 19:03

    A Laïd DOUANE

    J’ai quitté l’armée à vingt cinq ans de services en tout honneur sans avoir torturé qui que ce soit. Je pensais que vous étiez plus modéré et plus honnête.

    Je le regrette. Point final.

    E.M.



  • Emile Mourey Emile Mourey 19 novembre 2006 18:13

    A Monsieur Laïd Douane.

    Vous dites : A qui vous vous adressiez ? Si c’est à certains d’entre eux, vous êtes perdant d’avance. Si c’est à nous, Nous savons faire la différence. La vie de Mohamed est un livre qui commence par une introduction et qui se termine par une conclusion. Elle a un sens.

    Ma réponse : Je respecte votre point de vue mais le mien est différent. Mahomet est un personnage qui appartient à l’Histoire et pas seulement à un monde particulier. Si pour ma part, j’ai été amené à étudier cette histoire, c’est pour la simple raison qu’elle se situait entre le judaïsme et le christianisme de la Gaule et certainement pas pour faire concurrence aux historiens musulmans ou non-musulmans.

    Deux motivations m’ont conduit à faire paraître des articles sur agoravox. La première est une certaine indignation après l’attentat sur les tours de New-York par une organisation terroriste qui aurait dû être condamnée beaucoup plus unanimement et plus fermement par le monde musulman et par les autorités musulmanes de France. (L’intervention en Irak est, bien évidemment, une erreur, mais je suis bien obligé de constater que les soldats américains qui, en Irak, « tuent l’innocent qui n’a jamais commis de meurtre » sont condamnés par leur gouvernement et par leur opinion publique tandis que dans la population sunnite et chiite, c’est la vieille loi de l’oeil pour oeil, dent pour dent qui prévaut). L’article du Nouvel Observateur, parce qu’il est dans l’actualité, me donne l’opportunité d’attirer l’attention sur l’essentiel de mes travaux (l’histoire de la Gaule).

    Ma deuxième motivation est que dans la situation actuelle de notre société, des liens et même des mariages, se font entre jeunes d’origines diverses et se feront de plus en plus. Nous, les Anciens dont je fais partie, avons le devoir de laisser aux enfants de demain une histoire la plus exacte possible sans jeter l’anathème que cela soit sur l’un(exemple Napoléon Ier) ou que cela soit sur un autre (exemple : Mahomet). Voilà pourquoi je pense et que je dis que, parce que des nouveaux liens s’établissent dans notre descendance, cette histoire de Mahomet nous appartient, à nous aussi.

    Le Mahomet de la constitution de Médine - c’est celui que je préfère - n’a rien à voir avec ceux qui commettent, ou qui veulent commettre aujourd’hui des attentats au nom de l’islam.

    E. Mourey



  • Emile Mourey Emile Mourey 17 novembre 2006 15:13

    Mieux vaut pour aujourd’hui la législation française. E. M.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès