• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emmanuel Aguéra

Emmanuel Aguéra

Terrien, Assuré Social et Ancien Abonné à Electricité-Gaz-de-France. Bon marcheur ne dédaignant toutefois pas être véhiculé. De nationalité anglo-basquo-judéo-hispano-arabo-française (dans un ordre indéfini), pas vraiment athée mais complètement agnostique, titulaire permis B, habite un 5°étage sans ascenseur mais ça pourrait bien ne pas durer.
La guitare sur la photo, petits curieux, c'est une Gibbo LP DeLuxe (mini-humbuckers) de 74, bleu-pailleté, elle sonne l'enfer, merci.
Ça m'a fait plaisir, si si, repassez quand vous voulez.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/01/2009
  • Modérateur depuis le 04/02/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 5426 112
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1053 978 75
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique



Prince Charles’ Azheimer

L’Azheimer de Charles

1144 visites 4 fév. 2011 | 5 réactions | Emmanuel Aguéra  






Derniers commentaires



  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 26 mai 2015 00:39

    L’auteur est un peu gonflé de nous vanter les mérites économiques du nucléaire au moment de la faillite d’Aréva... Mais il doit avoir ses raisons, vu la véhémence.
    Le fait est que les éoliennes ne remplaceront pas le nucléaire, et que ça tombe bien, ce n’est pas le but. Le but n’est pas non plus que l’on continue d’interdire un Asawad indépendant pour préserver des mines qui au final ne nous fournissent pas assez d’uranium pour faire tourner areva, mais suffisament pour foutre un bordel sans nom dans la région avec les conséquences maritimes que l’on sait. Le but n’est pas de préserver un fleuron national qui ne vaudra de toutes façons ce que vaut la nation et surtout ses habitants. Accuser les anti nucléaire de vendre la tehcnologie française aux chonois, c’est tellement caricaturalque c’en est risible. Quid de Peugeot ? Des vins de Bordeaux, du PSG ou de Toulouse-Blagnac ? Les anti-nucléaires aussi ?
    Malheureusement être anti-nucléaire n’est pas qu’un argument économique. Je suis économiquement pour le nucléaire, comme l’auteur. Mais écologiquement contre, et vu le succès de l’économie, je choisis l’argument écologique. Avec ce que ça implique. Moins de lumière, mais de la meilleure bouffe, par exemple.
    On place sa responsabilité de citoyen sur ce qu’on peut, désolé, mais je mets la mienne dans mon potager.Vous avez, cher auteur, l’esprit suffisamment aiguisé pour m’avoir compris. Il n’est question ici ni d’efficacité ni de rentabilité. On a vu où mènent ces préceptes. Il est question de ralentir et repenser. Question urgente, si vous voulez mon avis. D’où la loufoquerie de votre argumentaire anachronique. Votre vrai soucis devrait être la fiabilité du repreneur d’Areva, pas les anti-nucléaires. Et foutre Lauvergeon en taule, c’est trop tard, fallait se bouger avant.



  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 26 mai 2015 00:13

    Merci Fatizo. Pour le premier Kashmir AOC et aussi pour le second que je ne connaissais pas. Grand moment et du grand Page, lui si souvent frustrant. Au top.
    Mais la batterie, c’est pas pareil, c’est plus au fond du temps. Dans l’original, on a toujours l’impression que le tempo ralentit à l’extrême alors qu’il est métronomique. Dans le second elle est 100 fois plus dynamique, mais ça donne bien. Arrangements de fous, vraiment, de la bonne limonade, merci.



  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 mai 2015 19:24

    @OMAR
    OvO

    Vous justifiez les meurtres des frères Kouachi ? 



  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 mai 2015 19:19

    Bonjour Garance,

    Vous pensez donc que le Syndicat de la Magistrature aurait fini par exécuter tous les « cons » qu’il avait sur son mur ? Vous avez sûrement raison, on ne sait jamais avec ces coupeurs de têtes.

    Et mon voisin de palier, qui surveille toutes les allées-venues dans l’escalier, je le dénonce à la DGSI ? Surement un infiltré de Daesh, lui aussi.

    Vous avez dit amalgame ? Non, vous ne l’avez pas dit. Mais l’avez seulement pratiqué. Peut-être même pensez-vous ce que vous écrivez. Ce qui serait triste.

    Pour la pensée.

    Et comme on n’est plus à un amalgame-près, allez sonner au Syndicat de la Magistrature, et comptez ceux qui se présentent comme socialistes. Vous allez rigoler : Vous pourriez au moins vous renseigner avant d’écrire n’importe quoi qui corresponde à votre niveau de pensée.

    Bon c’est pas tout, ça, je vous quitte, j’ai un voisin à exécuter.



  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 mai 2015 17:35

    Salut Momo,
    Je me doutais bien que ce N-ième brouillage de piste, servi cette fois par ce bon Seymour Hersh, provoquerait des réactions, et je me doutais même de la part de qui... smiley
    Vidéo maintenant bien connue :
    https://www.youtube.com/watch?v=4MBTd5QNGB0#t=155
    Nous sommes en 2007 et les doutes de Benazir ne portent pas sur la question de savoir si oui ou non Oussama a été flingué, mais celle de savoir si c’est réellement Omar Sheikh qui l’a fait... 6 an plus tôt... en nov. 2001. Et au vu de ce qui est arrivé peu de temps après ce discours à cette chère Mme Bhutto, on peut penser qu’il n’était pas sans arguments... même posthumes.
    - On a mis 60 ans à reconnaître que Pearl Harbour n’était pas une surprise, mais une attente du pentagone.
    - On est sur le point de reconnaître à mots couverts, il est encore vrai, qu’Harvey Lee Oswald n’est pas l’auteur des coups de feu qui ont troué Kennedy (pas loin de 60 ans),
    - 2001 + 60 = On saura en 2061 ce qui s’est passé. Jusque là, on a le droit de se traîter de complotiste ou autre.
    J’allais le dire : On vit une époque formidable, oui.
    Exemple : un maire jure devant les flics que non, il ne fait pas de statistiques ethniques dans sa ville. Devant les flics, je répète. Et voici la couverture du journal municipal de Béziers, sorti le WE suivant...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité