• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

exocet

exocet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 883 89
1 mois 0 39 0
5 jours 0 3 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • exocet exocet 8 octobre 18:16

    @Mélusine7

    Plus de 45 milliards d’€ de corruption annuelle : Rajoy est à la tête du parti politique le plus corrompu d’Europe

    Antoine Gasquez 22 septembre 2017 Politique, Société commentaires

    L’information traitée par les médias espagnols en juillet dernier est passée aujourd’hui à l’arrière plan compte tenu de l’actualité en Catalogne. Mais c’est aussi l’une des raisons du souhait d’indépendance des Catalans. L’Espagne est actuellement dirigée par le parti le plus corrompu d’Europe. Cette information est relatée par plusieurs médias espagnols. Parmi ceux-ci El Diario qui n’hésitait pas à titrer en mars dernier : « La corrupción endémica del Partido Popular ». Une assertion largement étayée : « Depuis 1978 jusqu’à nos jours, plus de 175 réseaux de corruption ont été découverts, tous associés aux partis au pouvoir et selon la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV), cette corruption ne coûte pas moins de 45 milliards d’euros annuels à l’Espagne. La plus grande part est prise par le Partido popular (PP), qui est le parti qui gouverne et qui prévoit de continuer à gouverner les prochaines années ». Un parti que Mariano Rajoy a intégré dans les années 1980 – le PP s’appelait alors Alianza Popular et était conduit par Manuel Fraga, un ministre de Franco – et dans lequel il a gravi tous les échelons avant de prendre les fonctions directives en 1989, de devenir ministre sous le gouvernement Aznar , puis de diriger le parti en 2004. Un parti qui gouverne, avec Rajoy à sa tête, l’Espagne depuis 2011. Un parti qui est surtout poursuivi pour…. 900 plaintes pour corruption.

    Les affaires pleuvent. « Durant une période, il en sortait pratiquement une par semaine, parfois chaque jour » indique El Diario. « Marchés publics truqués », « Pots-de-vins », « fausses factures », « comptes en Suisse »…. L’affaire de la « comptabilité occulte » du PP...

    La Commission nationale des marchés de la compétence (CNMC), chiffre à 90 milliards par an le montant des délits de corruption en Espagne, dont 47,5 milliards liés à des surcoûts dans les marchés publics. Un chiffre que confirme à un chouïa près la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV) avec son estimation à 45 milliards. Ce qui représente plus de 7,5 % de la dépense publique espagnole.

    45 milliards, c’est de quoi faire pratiquement 3 750 collèges ou lycées en France par an.

    Il est impossible en France de comprendre le phénomène de montée de l’indépendance de la Catalogne si on n’intègre pas le problème profond de corruption qui touche l’Espagne. Rappelons que le budget annuel de la Catalogne est de 29,7 milliards d’euros, pratiquement la moitié du volume global de la corruption liée au pouvoir de Madrid.

    et : http://www.huffingtonpost.es/2016/12/09/coste-corrupcion-espana_n_13532158.html



  • exocet exocet 8 octobre 18:15

    @Alren

    Plus de 45 milliards d’€ de corruption annuelle : Rajoy est à la tête du parti politique le plus corrompu d’Europe

    Antoine Gasquez 22 septembre 2017 Politique, Société commentaires

    L’information traitée par les médias espagnols en juillet dernier est passée aujourd’hui à l’arrière plan compte tenu de l’actualité en Catalogne. Mais c’est aussi l’une des raisons du souhait d’indépendance des Catalans. L’Espagne est actuellement dirigée par le parti le plus corrompu d’Europe. Cette information est relatée par plusieurs médias espagnols. Parmi ceux-ci El Diario qui n’hésitait pas à titrer en mars dernier : « La corrupción endémica del Partido Popular ». Une assertion largement étayée : « Depuis 1978 jusqu’à nos jours, plus de 175 réseaux de corruption ont été découverts, tous associés aux partis au pouvoir et selon la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV), cette corruption ne coûte pas moins de 45 milliards d’euros annuels à l’Espagne. La plus grande part est prise par le Partido popular (PP), qui est le parti qui gouverne et qui prévoit de continuer à gouverner les prochaines années ». Un parti que Mariano Rajoy a intégré dans les années 1980 – le PP s’appelait alors Alianza Popular et était conduit par Manuel Fraga, un ministre de Franco – et dans lequel il a gravi tous les échelons avant de prendre les fonctions directives en 1989, de devenir ministre sous le gouvernement Aznar , puis de diriger le parti en 2004. Un parti qui gouverne, avec Rajoy à sa tête, l’Espagne depuis 2011. Un parti qui est surtout poursuivi pour…. 900 plaintes pour corruption.

    Les affaires pleuvent. « Durant une période, il en sortait pratiquement une par semaine, parfois chaque jour » indique El Diario. « Marchés publics truqués », « Pots-de-vins », « fausses factures », « comptes en Suisse »…. L’affaire de la « comptabilité occulte » du PP...

    La Commission nationale des marchés de la compétence (CNMC), chiffre à 90 milliards par an le montant des délits de corruption en Espagne, dont 47,5 milliards liés à des surcoûts dans les marchés publics. Un chiffre que confirme à un chouïa près la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV) avec son estimation à 45 milliards. Ce qui représente plus de 7,5 % de la dépense publique espagnole.

    45 milliards, c’est de quoi faire pratiquement 3 750 collèges ou lycées en France par an.

    Il est impossible en France de comprendre le phénomène de montée de l’indépendance de la Catalogne si on n’intègre pas le problème profond de corruption qui touche l’Espagne. Rappelons que le budget annuel de la Catalogne est de 29,7 milliards d’euros, pratiquement la moitié du volume global de la corruption liée au pouvoir de Madrid.

    et : http://www.huffingtonpost.es/2016/12/09/coste-corrupcion-espana_n_13532158.html



  • exocet exocet 8 octobre 18:14

    @jaja

    Plus de 45 milliards d’€ de corruption annuelle : Rajoy est à la tête du parti politique le plus corrompu d’Europe

    Antoine Gasquez 22 septembre 2017 Politique, Société commentaires

    L’information traitée par les médias espagnols en juillet dernier est passée aujourd’hui à l’arrière plan compte tenu de l’actualité en Catalogne. Mais c’est aussi l’une des raisons du souhait d’indépendance des Catalans. L’Espagne est actuellement dirigée par le parti le plus corrompu d’Europe. Cette information est relatée par plusieurs médias espagnols. Parmi ceux-ci El Diario qui n’hésitait pas à titrer en mars dernier : « La corrupción endémica del Partido Popular ». Une assertion largement étayée : « Depuis 1978 jusqu’à nos jours, plus de 175 réseaux de corruption ont été découverts, tous associés aux partis au pouvoir et selon la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV), cette corruption ne coûte pas moins de 45 milliards d’euros annuels à l’Espagne. La plus grande part est prise par le Partido popular (PP), qui est le parti qui gouverne et qui prévoit de continuer à gouverner les prochaines années ». Un parti que Mariano Rajoy a intégré dans les années 1980 – le PP s’appelait alors Alianza Popular et était conduit par Manuel Fraga, un ministre de Franco – et dans lequel il a gravi tous les échelons avant de prendre les fonctions directives en 1989, de devenir ministre sous le gouvernement Aznar , puis de diriger le parti en 2004. Un parti qui gouverne, avec Rajoy à sa tête, l’Espagne depuis 2011. Un parti qui est surtout poursuivi pour…. 900 plaintes pour corruption.

    Les affaires pleuvent. « Durant une période, il en sortait pratiquement une par semaine, parfois chaque jour » indique El Diario. « Marchés publics truqués », « Pots-de-vins », « fausses factures », « comptes en Suisse »…. L’affaire de la « comptabilité occulte » du PP...

    La Commission nationale des marchés de la compétence (CNMC), chiffre à 90 milliards par an le montant des délits de corruption en Espagne, dont 47,5 milliards liés à des surcoûts dans les marchés publics. Un chiffre que confirme à un chouïa près la Commission nationale des marchés des valeurs, (CNMV) avec son estimation à 45 milliards. Ce qui représente plus de 7,5 % de la dépense publique espagnole.

    45 milliards, c’est de quoi faire pratiquement 3 750 collèges ou lycées en France par an.

    Il est impossible en France de comprendre le phénomène de montée de l’indépendance de la Catalogne si on n’intègre pas le problème profond de corruption qui touche l’Espagne. Rappelons que le budget annuel de la Catalogne est de 29,7 milliards d’euros, pratiquement la moitié du volume global de la corruption liée au pouvoir de Madrid.

    et : http://www.huffingtonpost.es/2016/12/09/coste-corrupcion-espana_n_13532158.html



  • exocet exocet 8 octobre 01:28

    @arthes


    Alors que moche, mieux vaut etre intelligente, voire tres intelligente.

    Ca passe mieux.

    C est gregaire le management quand meme 

    .
    Ce serait bien de lire sans a priori.
    .
    Ce que je voulais dire, c’est que « moche » ( comme vous dites) , pour une femme, avec ou sans intelligence ça ne passe pas auprès d’une très grande partie de nos managers Français.
    Même dans des postes ou la beauté n’a aucune importance, qui ne sont pas en contact avec les clients.
    .
     Ces derniers se croient souvent au marché aux esclaves lorsqu’on leur a confié la tâche de recruter...
    .
    Et cette remarque n’est pas basée sur un ou deux exemples, mais sur un certain nombre.
    .
    Je peux par exemple vous citer le service maintenance-travaux neufs de l’une des usines Sa..fi en France, ou j’ai assisté à un véritable ballet de jeunes femmes sous-traitantes qui ne convenaient pas sous des prétextes divers lorsqu’elles n’étaient pas assez jolies ou bien trop distantes...on cherchait une dessinatrice pour le bureau d’études.....jusqu’à ce que le chef de service (la quarantaine bien tassée) trouve enfin la jeunette pas trop farouche qu’il a installée dans son bureau et pris pour maîtresse....
    .
    Un cas un peu extrême, mais bien représentatif de certains branleurs actuels managers chargés du recrutement....dans les grandes entreprises essentiellement, dans les petites le patron veille au grain, et si quelqu’un doit tirer son coup c’est lui....entre deux discussions sur leur hobby, ils aiment, ces managers new look se faire servir le café par une accorte jeune femme, si on leur en laisse la possibilité, voire que ça aille plus loin, toujours si on leur en laisse la possibilité....
    .
    Alors celles qui ne sont pas très belles, intelligentes ou moins intelligentes, qualifiées ou moins qualifiée, ceux dont je parle sont tellement médiocres de toutes façons, qu’ils ne sauraient même pas faire la différence.....
    .
    Dieu merci ce n’est pas le cas de tous, des managers d’envergure échappent à cette médiocrité, mais c’est quand même bien répandu, cette embauche au critère beau cul belle gueule.....
    .



  • exocet exocet 7 octobre 22:31
    « Vaccination Chiens, Chats et Lobby pharmaceutique : les français déposent une plainte à la Commission européenne »

    .

    En fait « les Français » c’est « canis ethica ».....quelle modestie, pour une association que personne ne connait....une association « pour les droits des chiens » qui prétend défendre aussi les chats.........mais mon chat il s’en fout de vous, il vous urine à la raie, et il n’est pas vacciné...comme ça si ton chien le cherche il peut lui refiler le sida ou pire à coups de griffes....d’abord les chiens ça a des tiques (canis et tica), ça pue le vieux, ça cague partout avec des maîtres qui font semblant de pas voir ça les faux derches....c’est comme l’autre amateur d’oiseaux le coul dude....mon chat il les aime en déplumé rissolé tes oiseaux, Tartuffe que tu es...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société






Palmarès