• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fab

Fab

Pluriactif, partage son activité entre l'économie, le web et la musique tendance blues !.
Animateur du blog "la lumière des racailles dans la nuits des karchers" lancé le lendemain du 6 mai 2007 

Tableau de bord

  • Premier article le 14/06/2007
  • Modérateur depuis le 09/07/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 215 1486
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 97 64 33
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Fab Fab 14 juin 2007 18:38

    ben je me contente de commenter ce qui est écrit soit une fois encore : « transfert d’une partie des cotisations patronales sur la valeur ajoutée de l’entreprise ».

    C’est vous qui rajoutez « c’est-à-dire sur l’ensemble de ce qui crée la valeur ajoutée : le travail et le capital », ce qui est un ajout libre de votre part, et qui, je le confirme, veut d’ailleurs dire des choses différentes de la phrase exacte. Il ne s’agit pas d’un simple « c’est à dire » car « valeur ajouté » ne veut pas dire « ensemble de ce qui contribue à la valeur ajouté ».

    Ce sont les textes exacts, comme celui extrait de la plate forme PS-MRC que je cite et qui me servent de base dans mon billet, et je maintiens donc ce que j’y ai écrit



  • Fab Fab 14 juin 2007 17:33

    Je regrette, mais quand je lis : « transfert d’une partie des cotisations patronales sur la valeur ajoutée de l’entreprise », je ne lis pas que l’on envisage de taxer comme vous l’écrivez « ce qui contribue à la valeur ajouté » et qui serait effectivement différent. Ce texte je ne l’ai pas entendu à la TV, mais pris sur le site du MRC,comme un des principaux extrait de la plate forme PS-MRC pour la présidentielle (le lien est dans mon billet) .... pour ce qui est de la complaisance, sachez que je n’en ai aucune pour les fariboles qu’elles viennent du PS, de l’UMP ou d’ailleurs



  • Fab Fab 14 juin 2007 16:19

    Ben ma grande (puisque nous en sommes aux familiarités), mes enfants aussi vont à l’école publique ... Ils y apprennent beaucoup de choses, trop, et surtout rien ou pas grand chose pour acompagner les enfants dans leurs aprentissages, à leur rythme... comme tu le dis si bien, c’est l’école de la république, celle du début du siècle, celle où la totalité des savoirs venaient de l’école, celle où les parents s’éffaçaient devant l’autorité de l’enseignant, etc .... Ma grande, je trouve bien que tu réagisse à une phrase de mon article et je t’en remercie, mais il parle surtout d’une autre forme d’organisation de l’école dans la société, et n’est pas vraiment centré sur une critique des programmes ... j’ai du le rédiger trop maladroitement surement



  • Fab Fab 14 juin 2007 13:12

    Ravi d’être touchant, mais peut être pas aussi naif que le voudrait le PS qui a tendance dans cette affaire à prendre les enfants de la démocratie pour des canards sauvages ....

    Soyons précis pour commencer, il s’agit de transferer des charges pesant aujourd’hui sur le travail vers la Valeur Ajouté, et non pas de l’entreprise vers les consommateurs comme vous l’écrivez dans un racourci un peu trop rapide. On imagine bien que les charges que payent l’entreprise sur le travail se retrouvent elle aussi quelque part dans le prix de vente des bien et sont de toute façons payées par ... les consommateurs. La question n’est donc pas là, mais bien de le choix de l’assiette de prélevement et de son efficacité économique. Le PS ne dit rien là dessus et lance un débat purement politicien sans intérêt. Pour alimenter ses arguments, il a besoin de faire croire que ses proposition de taxer les entreprises sur leur valeur ajoutée ne serait pas payée par les consommateurs, ça marche manifestement avec ses soutiens qui relayent cette ineptie, mais c’est vraiment malhonnête de la part des dirigeants du PS, voir ma réponse ci-dessus à ce sujet.

    Sur le calendrier, Sarkozy n’a pas attendu d’être acculé par la pression du PS pour « dévoiler » ses projets de TVA sociale, il les avait annoncé dès sa campagne, en précisant que tout ce qu’il disait, il le ferait.... Là aussi il faut être honnête, et là encore la tactique électoral du PS tombe complètement à plat, et je le regrette !

    Au final, un mauvais débat pour une mauvaise tactique, pas de quoi aller voter pour cette gauche là



  • Fab Fab 14 juin 2007 11:42

    Ce n’est pas une confusion de ma part ! Il n’y a qu’une seule Valeur Ajouté, celle effectivement qu’on calcule dans les soldes intermédiaires de gestion et qui correspond à la valeur des richesse produites moins la valeur des richesses consommées pour produire. C’est cette valeur ajouté qui est taxée et le fait de la taxer se répercute automatiquement sur les prix de vente. Le PS essaye maintenant d’expliquer que la TVA de droite est payée par les consommateurs alors que celle « de gauche », pour laquelle ils ont fait des propositions, est payée uniquement par les entreprises, mais c’est faux, on parle de la même assiette fiscale. Et c’est vraiment une manière de brouiller le débat. Je persiste donc, le PS n’est pas honnête dans cette histoire, et il entraîne toute la gauche vers le fond.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité