• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

farniente

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 373 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • farniente 8 novembre 2007 21:32

    @ Mateo 34 ( ! )

    Bof, K C, la voix rouillée kizondi, on n’a pas pu chanter.

    Et mon cerveau vient souffler 1 peu ici :

    abandonner les préjugés pour une vision nouvelle ( si 1 effort est fait, tu peux en faire aussi « conception léniniste » ), celle du libéralisme dé-taché d’un capitalisme mafieux .

    Mais l’équilibre de « mon développement assuré par le développement de l’autre » semble bien précaire, car ainsi l’Homme n’est pas fait.

    Il sacrifie vite fait cette moralité à son désir de richesses et de pouvoir.

    Et là on voit la nécessité de restaurer des codifications minimales pour préserver l’harmonie économique et sociale. On comprend mieux aussi les mesures extrêmes prises dans le passé pour sortir d’une économie moyenâgeuse, et prévenir des vices incontournables.L’idéal reste très enviable, à construire certainement, mais adapté à la voracité de l’Homme loup pour l’Homme.

    Et comme tu parais tolérant, voici : on entre en communisme de plusieurs façons, par famille ou par religion par ex. Et certains y rentrent par les 2 voix.

    Par religion avec la foi extrême et nécessaire en 1 avenir meilleur, où chaque génération apporte 1 progrès moral et matériel, sinon ta vie n’a pas de sens.

    Alors, comme toute religion, celle-là a ses saints, qu’ils s’appellent Môquet ou Aragon, qui ne s’éteindront qu’avec leur souvenir et leur idéal.

    L’économie de GNARF ( bien souhaitable dans le contexte actuel ) devient chaos à l’aune de la réalité : ici, région la + sinistrée d’Europe économiquement, désert industriel lâché en pâture au petit commerce et à l’artisanat.

    Chacun s’enrichit de ce qu’il a pris à son voisin, le prix étant fixé non sur la valeur du bien ni du travail, mais sur les besoins immédiats du vendeur.

    Là, l’économie du développement réciproque n’est que poussière.

    Et on a bien raté le coche, il y a 6 mois, des référendums européens. Royal aurait eu l’avantage, au moins, d’instaurer la mode référendaire en France. On ne lui demandait rien d’autre. D’autres pays d’Europe y étaient déjà prêts.

    ( et pourquoi pas le communisme de Lénine, qu’a-t-il donc fait celui-là ? )

    SVP, prière de raconter l’Irlande et le Luxembourg.



  • farniente 7 novembre 2007 22:57

    « Excusons ces étudiants qui ne savent sans doute pas.. ; »

    Alors t’en es pas. Ca pue le discours réac-ringard !

    C’est ça, tous des imbéciles ces jeunes, comprennent rien à rien........

    Provoque-les, tu verras !

    Fac de droit, fils à papa...Va te cacher !



  • farniente 7 novembre 2007 22:49

    « Sacrifier une nouvelle génération d’étudiants » : ils préfèrent être sacrifiés en luttant qu’en s’inscrivant au chômage itératif.



  • farniente 7 novembre 2007 22:40

    « Enchaîné » , OUAAAAhhFff



  • farniente 7 novembre 2007 22:35

    Avec un triste aveu d’un ex-ministre précédent gouvernement :

    " Il n’est pas acceptable que, dans certaines classes, des enfants vivent sans espoir d’avenir.

    C’est à l’école de redonner cette confiance par la maîtrise des mots qui amènera celle du futur. " ( à peu près )

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité