• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fatallah

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 227 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • fatallah 22 septembre 2018 20:06
    Il serait très ludique et très productif que nos jeunes enfants passent un an avec l’Esperanto puis choisissent d’étudier les langues vivantes.
    Cette stratégie (1 an d’esperanto comme introduction aux autres langues) a montré ses forces et les Chinois l’ont bien comprise.
    Mais cela heurte chacun.
    En cherchant un peu sur le net, vous trouverez de quoi réfléchir.
    Saluton !


  • fatallah 21 septembre 2018 15:34
    Si ce Mauricio Macri ne vise pas l"interet général mais son interet personnel (amis compris), il suit peut être un itinéraire logique et très rentable. Il ne serait pas le premier président à trahir pour s’en mettre plein les poches ! Vous voulez des noms ?
    Le peuple paiera !



  • fatallah 21 septembre 2018 07:24
    @l’auteur
    vous écrivez :
    >la concurrence avec les pays utilisant du glyphosate sera complètement déloyale pour les producteurs français.

    et en quelques mots vous passez outre ce fait essentiel. Il est nécessaire de remettre les barrières commerciales et sanitaires aux frontières de l’Europe pour protéger les agriculteurs, les consommateurs et la Nature. 

    CQFD


  • fatallah 21 septembre 2018 07:17
    La toxicité de la molécule est de peu d’interet. Et effectivement, on devrait le voir si cette molécule était très toxique, depuis le temps.
    Imaginons que le vinaigre soit un bon herbicide. Et que tous les paysans badigeonnent les adventices de vinaigre. On arriverait presque au même résultat : plus (-) de fleurs sauvages, plus (-) d’abeilles.
    Le vrai problème est l’ouverture des marchés sans contraintes, il faudrait relire Maurice Allais, le prix Nobel, ....
    Actuellement les prix agricoles « sortie de ferme » sont bas, les paysans travaillent sans main d’oeuvre, la productivité est très élevée, ... dans une concurrence faussée par le commerce international.
    Et les paysans réclament encore plus de facilités, plus de pesticides faciles à épandre, pour continuer à courir comme des fous sur un marché de dupes. Ces paysans se trompent et vont s’épuiser, se ruiner (c’est en cours sauf les plus gros qui grossissent encore ..)

    Ce sont les modes de production et les conditions des marchés qu’il faut revoir, pour diminuer l’usage des pesticides. Et ce sont des mesures politiques qu’il faut prendre.
    Autant dire que nos élus actuels sont loin de pouvoir entendre puis comprendre ça.

    Et vendre des cocardes en plastique, en forme de coquelicots, est une connerie sans nom !


  • fatallah 31 août 2018 08:26

    @Paul Leleu

    Dieu aime les pauvres
    c’est pour ça qu’il en fait autant

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité