• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fifilafiloche

fifilafiloche

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 638 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • fifilafiloche fifilafiloche 8 mai 2011 16:12

    Les pays qui se sont libérés de leur dette ne doivent pas aujourd’hui subir le joug des banques. Suède, Danemark, Canada avaient tous des niveaux d’endettement proches de 100% de leur PIB il y a 20 ans. Elle est de moitié aujourd’hui.


    Comment ont ils fait ? Simple, ils ont tous mis un grand coup de pied dans la fourmillère des rentes d’Etat, le nombre de fonctionnaires ayant été drastiquement réduit, et sans ménagement. Ils ont REVEILLE leurs pays, responsabilisé leurs citoyens.

    C’est pourtant simple à comprendre, pour ne pas payer d’intérêts, il suffit de ne pas s’endetter. Si les corporatismes d’Etat, surreprésentés à l’assemblée, veulent continuer à nous aliéner à la dette, et donc à des intérêts en majorité étrangers, il faut en effet constitutionaliser le bon sens contre les intérets particuliers, défendre l’intéret général.


  • fifilafiloche fifilafiloche 7 mai 2011 18:55

    Quelqu’un a t il ici remarqué que pour se libérer de sa dette, l’Etat grec vendait de...l’immobilier. Il s’agit ici du problème central de la Grèce. L’entrée dans l’union monétaire a permis de bénéficier de taux d’intérêts sans commune mesure avec l’efficience de son économie. La conséquence directe a été la production de monnaie presque gratuite qui s’est reportée sur des actifs non productifs, puisque l’industrie y est quasi absente. Il en a résulté, comme dans tout l’arc méditerranéen, des bulles d’actifs sans commune mesure avec le pouvoir d’achat qu’autorise les salaires.


    Curieusement, l’Etat français fait de même. Mêmes causes, mêmes effets, la gangrène de l’argent facile nous atteindra de la même manière.


  • fifilafiloche fifilafiloche 7 mai 2011 18:35

    Arbitrer son capital, voilà donc un problème essentiel...quelle génération égocentrique que ces baby boomers, obnubilée par l’accumulation.


    Une bonne faillite générale permettrait de revaloriser le travail sur le capital, de rendre l’accès au logement plus facile aux générations montantes, bref de redistribuer les cartes et se libérer des rentes multiples que se sont créées la génération « existencialiste » à coup de niches fiscales et de droits acquis.

    Dans les sociétés traditionnelles, l’expérience accumulée par les anciens inspirent le respect appelée sagesse...Incapables de transmettre des valeurs qu’ils ont renié durant leur jeunesse dorée, ces renégats de l’histoire n’inspirent que le mépris. Quelle pauvreté arpagonesque...arbitrer son capital, sauver sa cassette générationelle !


  • fifilafiloche fifilafiloche 7 mai 2011 00:18

    Un vote qu’il n’ a pas perdu, c ’est celui de Tapie ;o)



  • fifilafiloche fifilafiloche 6 mai 2011 20:54

    Les salaires ont en effet peu augmenté sur les dix dernières années, du essentiellement au chômage chronique (rigidité du marché du travail) et à la montée en puissance des nouveaux pays industrialisés.


    Cependant, le capital moyen des français a été lui multiplié par TROIS ! Le taux d’épargne de 10% des salaires n est pas responsable de cette envolée de la richesse moyenne, il faut aller voir du côté de l’immobilier, comme dans le reste des pays méditerranéens. La permanence de taux bas a engendré une création monétaire dévastatrice pour les non propriétaires, c’est à dire les générations les plus jeunes. La paupérisation vient moins des salaires, relativement indexés sur l’inflation, que du coût de la vie, non reflété dans les statistiques officielles d’inflation, puisque les loyers n’y sont pas réperrtoriés, bien que se loger soit un besoin primaire.

    Toute tentative de correction de la bulle immobilière met en danger les recettes de l’Etat et les bilans des Banques, qui sont déjà fragilisés par la crise provoquée par l’explosion logique de la bulle immobilière outre atlantique. 


Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité