• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2076 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • franc 23 novembre 2011 18:35

    enfin je voudrais rappeler cette histoire criminelle horrible qui me marque et me hante où deux enfants d’environ 9 ans ont été jugés et condamnéscoupables de tuer dans des conditions horribles deux autres petits enfants d’environ 3 ans

    Ils ont été condamnés à la perpétuité mais il ya quelque temps ils ont été remis en liberté après une quinzaine d’année ou plus avec la condition impérative de ne parler à personne et surtout pas aux médias .Ils ont enfreint cette obligation absolue et donc ont été remis en prison ; 
     
    personnellement j’ai l’intuition que les deux enfants sont innocents ,car je pense qu ’il est impossible suivant la psychologie et même la physiologie d’un ’enfant de cet âge qu’il puisse commettre un tel crime aussi horrible ,il n’ y a aucune raison qui le pousse ,les pulsions à cet âge n’atteint pas le degré de la violence.J’ai la forte l’impression que l’on a accusé les enfants pour couvrir la culpabilité d ’autres adultes,les enfants étant des proies facile pour la manipulation , n’ayant pas les faccultés intellectuelles et psychologiques pour se défendre ;et puorquoi donc cette obligation de n’en parler à personne ,personne encore du moins du public n’a encore entendu la version de l’affaire par la bouche même des accusés 



    une collectivité qui tue ou laisse tuer des enfants innocents en accusant d’autres enfants innocents de le faire pour couvrir des adultes coupables , pour telle ou telle raison, par méchanceté ou par lâcheté, est une collectivité qui a atteint un degré de décadence diabolique et de maladie irrémédiable



  • franc 23 novembre 2011 17:45

    erreur cidessus -----------------à la place de « des médias sans aucune impunité  » il faut écrire au contraire à la place « des médias avec la totale impunité »


    j’ajoute qu’il n’est pas absolument certain que le jeune homme soit coupable du meurtre de la jeune fille ,on dit qu’il a avoué à moitié ,et pourquoi seulement à moitié ,qu’est-ce qu’il a avoué ,qu’est-ce qu’il n’ a pas avoué ,et quand bien même il aurait totalement avoué ,un doute cartésien subsiste toujours ,dans quelle condition il a avoué ,on a toujours la vrsion des policirers ,des magistrats ,des journalistes mais personne n’a encore entendu la version du jeune homme de sa propre bouche -------------------------------------------il faut se rappeler de l’affaire Patrick Dills qui lui aussi a avoué complètement et pourtant il a été innocenté après qune quinzaine d’années en prison ,toute sa jeunesse perdue 


    on peut tout à fait envisager comme scénario possible que d’autres personnes ont tué et brûlé la jeune fille et on fait porter le chapeau au jeune homme ,proie facile ,du fait de sa jeunesse et de ses comportements antécédents concernant des agressions sexuelles ;ce n’est pas parce qu’on a commis une première agression sexuelle que automatiquement on commet un meurtre à la 2è agression sexuelle

    maintenant supposons même qu’il soit réellement coupable ,il faut comprendre pourquoi il en et arrivé là ,à cet acte horrible ,on ne peut éluder la responsabilité personnelle car l’être humain est par nature une personne humaine c’est à dire une personne libre et responsable ,mais on ne peut non plus éluder la responsabilité de la société car l’être humain est aussi un être social en plus d’être un individu ,on ne nait pas criminel même si on a des prédisposition pour devenir un criminel ;dans la querelle de l’inné ou de l’acquis ,la personne humaine dépend des deux à la fois et à moitié ,c’est ce que montre et démontre l’expérience et la connaissance

    Donc l’individu n’est pas entièrement responsable à lui-tout seul ni la société entièrement responsable à elle toute seule ,la responsabilité est partagée à moitié entre l’individu et le collectif ,entre la personne et la la société .D’où pour combattre le crime il faut combattre à la fois les causes provenant de l’individu et les causes provenant de la société

    dans ce cas particulier la responsabilité individuelle consiste à ne pas réfréner ses instincts et ses pulsions selon la volonté dirigée par la raison inhérente à toute personne humaine ,même si ses instincts et pulsions sont naturelles comme la libido freudienne ,car l’être humain est un être doué de raison et de volonté libre , tandis que la responsabilité sociale est de ne pas avoir donné l’éducation pour maitriser ses pulsion en même temps que de ne pas donner les moyens légaux pour satisfaire ses besoins fondamentaux d’ordre sexuels ou autre ,car selon Marx "à chacun selon sa vocation ,à chacun selon ses besoins ,et les besoins sont en eux-même les raisons dernières de leur satisfaction .Et on sait que c’est à cet âge de l’adolescence que la pulsion sexuelle est la plus forte ,on doit en tenir compte ,et c’est donc à cet âge que l’on doit réaliser un environnement favorable à la satisfaction de ce désir ,en fait la société en particulier la société française ne fait rien pour cela ,au contraire on diabolise et criminalise les relations sexuelles entre les adolescents ,ce qui ne peut que provoquer des drames et augmenter les crimes en conséquence ;on fabrique des criminels avec des interdictions qui entravent la nature humaine fondamentale


    il ya aussi cette affaire 



  • franc 23 novembre 2011 16:51

    je suis d’accord avec l’auteur ,on c’est à dire les médias certains disent les merdias ,cherchent pour faire de la diversion à manipuler et enfumer les gens avec ces drames d’ordre sexuel qui soulèvent beaucoup d’émotions en attisant les bas instincts qui suscitent les plus fortes réactions tels que l’envie et la jalousie et ainsi détourner les problèmes d’ordre structurels et politiques les plus fondamentaux et les plus graves de la société

    et pourquoi on ne parle pas des centaines de morts de SDF y compris des enfants chaque année tués ,assassinés non par le froid et l’alcool mais par l’avidité et la méchanceté des gens
     
    et pourquoi on ne parle pas des milliers voire des dizaines de milliers de suicidés ou d’accidentés ou prétendus tels chaque année dont un grand nombre sont des assassinats déguisés
     
    et pourquoi on ne parle pas des milliers voire des millions de gens qui sont empoisonnés ou rendus malades pour devenir des clients qui enrichissent l’indusdrie phamarco-médicales par le biais de la vaccination ou du dépistage du cancer ou du sida faussement allégués

    et pourquoi on ne parle pas des vrais auteurs et responsables des soi-disant accidents d’avions et d’usines chimiques comme AZF causant des milliers de victimes
     

    et pourquoi les journalistes et en particulier la télévision qui pourtant étaient là n’a rien montré ni dit de l’horrible massacre de la ville de Sythe en Libye ,hommes ,femmes ,enfants par dizaines de milliers ont disparu dans la nature du fait simplement qu’ils appartiennent à la tribu de kadafy 

    etc...........

    la philosophe Simone Weil disait déjà en son temps que l’on serait effrayé si l’on dévoilait tous les mensonges que diffusent les médias ,,qu’estce qu’elle aurait dit si elle voyait ce qui arrive aujourd’huis encore bien pire,les crimes innombrables et innommables des médias sans aucune impunité 

    s’il y avait une vraie révolution ,les journalistes capitalistes seraient les premiers sur la charrette 






  • franc 16 novembre 2011 21:27

    pour comprendre le principe philosophique fondamentale de la personne humaine ,c’est l’encyclique de l’inoubliable pape Jean XXIII « Pacem in terris » qui le définit le mieux .



    « Le fondement de toute société bien ordonnée et féconde ,c’est le principe que tout être humain est une personne ,c’est à dire une nature douée d’intelligence et de volonté libre .Par là même il est sujet de droits et de devoirs ,découlant les uns les autres ,ensemble et immédiatement ,de sa nature : aussi sont-ils universels ,inaliénables . »

    « jusqu’ici nous avons rappelé une suites de droits de nature .Chez l’homme ,leur sujet, ils sont liés à autant de devoirs .La loi naturelle confère les uns,impose les autres,de cette loi ils tiennent leur origine ,leur persistance et leur force indéfectible »

    « la dignité de la personne humaine exige que chacun agisse suivant une détermination consciente et libre ?dans la vie en société ,c’est surtout des décisions personnelles qu’il faut attendre le respect des droits ,l’accomplissement des obligations ,la coopération à une foule d’activités.L’individu devra y être mû par conviction personnelle ,de sa propre initiative ,par son sens de responsabilité s,et non sous l’effet de contraintes ou de pressions extérieures .Une société fondée uniquement sur des rapports de forces n’aurait rien d’humain:elle comprimerait nécessairement la liberté des hommes ,au lieu d’aider et d’encourager ceux-ci à se développer et à se perfectionner . »

    « Voilà pourquoi une société n’est dûment ordonnée ,bienfaisante ,respectueuse de la personne humaine ,que si elle sefonde sur la vérité ,selon l’avertissement de St-paul : »rejetez donc le mensonge ;que chacun de vous dise la vérité à son prochain car nous sommes membres les uns les autres.« cela suppose que soient sincèrement reconnus les droits et les devoirs mutuels .cette société doit en outre ,reposer sur la justice ,c’est à dire le respect effectif de ces droits et sur l’accomplissment loyal de ces devoirs ,elle doit être vivifiée par lamour ,attitude d’âme qui fait éprouver à chacun comme siens les besoins d’autrui,lui fait partager ses propres biens ,et incite à un échange toujours plus intense dans le domaine des valeurs spirituelles .cette société enfin doit se réaliser dans la liberté ,c’est à dire de la façon qui convient à des êtres raisonnables ,faits pour assumer la responsabilité de leurs actes »

    « L’ordre propre aux communautés humaines est d’esence morale ;En effet ,c’est un ordre qui a pour base la vérité ,qui se réalise dans la justice ,qui demande à être vivifiée par l’amour et qui trouve dans la liberté un équilibre sans cesse rétabli et toujours plus humain »

    « la volonté humaine a pour régle et pour mesure de son degré de bonté la raison de l’homme,celle-ci tient son autorité de la loi éternelle qui n’est autre que la raison divine »



  • franc 16 novembre 2011 21:01

    suite -----------------------------------

    enfin le verset coranique « vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes » est un verset raciste , de lamême veine que le fameux « Peuple élu »juif de la Bible
     
    et pour conclusion je reprendrais les dires de l’auteur lui-même à la fin de son article à savoir que «  l’islamiste modéré » sorti de la périgrination intellectuelle de l’auteur n’existe que dans l’imaginaire

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité