• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2076 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • franc 16 novembre 2011 20:36

    l’auteur parle de la conception « systémique » de l’Islam qui méconnait ou nie le principe de l’Individu occidental et donc l’assimile par là à une forme de totalitarisme et de collectivisme analogue au collectivisme totalilatire du nazisme et du stalinisme .

    Ainsi l’islam manque d’équilibre et d’harmonie dans ses concepts doctrinaux qui philosophiquement sont incomplets ;il ya le principe communautaire ou du collectif qui vire même à la perversion du communautarisme ,du tribalisme ou du collectivisme fasciste et nazie , il manque justement justement le principe individuel qu’il ne faut pas confondre avec sa perversion de l’individualisme pour petre complet ,équilibré et harmonieux

    ce principe de la reconnaissance de l’Individu ou du sujet individuel est une grande avancée de la conscience humaine ,la religion chrétienne ou celle des Lumières l’a magnifiquement promu dans le concept merveilleux de la personne humaine ;l’être humain n’est ni un individu en soi isolé ni un être collectif abstrait et transcendantal ,il est à la fois les deux un être à la fois individuel et social ,c’est à dire une personne ,et nier ou enlever l’une ou l’autre de ces qualités intrinsèques serait une grave erreur et méconnaissance de la nature humaine ,une faute mortelle et une perversion criminelle . L’homme et l’homme n’existe dans l’immanence de sa sa réalité concrète qu’en tant que individu mais un individu non isolé ,c’est à dire une personne humaine ,et la collectivité est au service de l’homme et non l’homme au service de la collectivité comme les institutions humaines sont au service de l’Homme et non l’Homme au service des institutions ;

    Ne pas reconnaitre le sujet individuel avec la liberté de conscience est une position de la barbarie et un état de fait arriéré et primitif
    des philosophes arabes de tradition musulmanes comme Al Jabri et Abdenour Bidar ont annexé le principe occidental de l’Individu comme une valeur tout à fait positive .Al Jabri dénonce et condamne le tryptique :Tribu,Butin et Dogme du monde islamique arabo-musulman

    Plus encore Bidar fait l’éloge du principe occidental de l’Individu en l’intégrant et l’incorporant jusqu’à l’extrème dans son système philosophique soufi et l’absolutisant dans le mystique et pas seulement par la raison

    l’Islam méconnait le principe équilibré et harmonieux de la personne qui est une synthèse équilibrée et harmonieuse du principe individuel et du principe collectif du personalisme chrétien ou athée ( Jacque Maritain ,Emmanuel mounier)



  • franc 16 novembre 2011 19:41

    suite--------------------------------


    voici les versets coraniques cités par l’auteur lui-même qui reconnaissent pleinement le principe en soi de l’esclavage ,contextualisation ou pas


    « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu´elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu´elles ne montrent leurs atours qu´à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, _____ou aux esclaves qu´elles possèdent, ________ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu´elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l´on sache ce qu´elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. »( An-Noor verset 31)

    Allah a dit : «  Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le compagnon, le voyageur dans le besoin _______et les esclaves en votre possession, _______car Allah n’aime pas, en vérité, tout présomptueux, arrogant . » (An-Nisa verset 36)
    « 
     Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins, ...Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n´être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ________ou des esclaves que vous possédez___________. Cela afin de ne pas faire d´injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille)
    . » (Ennissaa versets 2 et 3).

    et il y en a d’autres encore comme cela sans compter lers hadiths

    et remplacer le mot esclave par serviteur ou servante ne supprime nullement la condition d’esclave intrinsèque
    la stratégie d’affranchissement dans les haddiths cautionne le principe d’esclavage que le maitre soit bon ou pas ,et cela se fait de manière arbitraire et suivant l’humeur du maitre ,qui plus est les hadits n’ a pas la valeur de la parole divine du Coran
     
     


  • franc 16 novembre 2011 18:44

    suite----------------------------------

    j’ajoute que la contradiction avec le fameux verset « pas de contrainte en religion » ne se trouve pas seulement dans les textes Coran ou Hadiths mais encore et surtout dans la pratique de la vie réelle -------------------------------Nul système religieux n’est aussi contraignant dans ses dogmes que le système islamique dogmatique puisque l’Individu et la liberté de conscience sont niés d’après l’auteur lui-même

    j’en profite au passage pour montrer une contradiction dans le début de l’article -----------------------------l’auteur dit ,« on ne décide pas de la nature d’une religion à travers la nature des hommes »-----je suis modéré car musulman donc naturellement modéré « 

    HF lui répond : »mais alors l’Islam est modéré naturellement « (qui est une affirmation gratuite soit dit en passant)

    l’auteur répond : » ne suis-je pas devant toi« ( sous entendu je suis un musulman modéré ,tu le vois ) et donc dit en fin de compte que l’Islam est naturellement modéré car je suis un musulman modéré ----------------------------ce qui contredit la phrase » on ne décide pas de la nature d’une religion à travers la nature des hommes ",fût -il l’auteur lui-même






    quant à la contextualisation utilisée par l’auteur pour minimiser la gravité des versets controversés ,comme le principe de l’autodéfense ,ce n’est là que des prétextes et des explications had hoc et a postériori comme les prétextes des guerres occidentales pour la démocratie

    cette minimisation de l’auteur se joue aussi sur le plan de la sophistique en utilisant la différence de statut du Coran et des Hadiths ;Quand ça l’arrange il souligne que les hadiths n’ont pas l’importance et la valeur divine du Coran comme par exemple pour la lapidation de la femme adultère commandé par un hadith ,le Coran n’exigeant que que la prison à perpétuité dans un 1er verset et 100 coups de fouets dans un 2è verset (tu parles d’une différence avec le hadith ,les deux étant aussi arriérés et barbares l’un que l’autre ),dans d’autres cas il cite des hadiths quand ça l’arrange comme ’sil s avaient la même importance que le Coran mais sans le dire,les dire du Prophète ayant la même importance que la parole divine par idolâtrie du prophète Mahomet

    ceci dit cela n’empêche nullement le Coran ou les Hadiths , contradictoirement ou non ,avec ,de la peine de mort ,,de la lapidation , de la main coupée pour le voleur ,contextualisation ou pas ,de reconnaitre pleinement le principe en soi de l’esclavage et de la polygamie etc....



  • franc 16 novembre 2011 17:47

    suite-----------------------------------------

    2)d’après le Coran etl’auteur l’Islam rejette les intercesseurs

    donc rejette tous ceux qui proposent une interprétation quelle qu’elle soit,juste ou injuste qu’importe , pour un autre ,par conséquent rejette l’interprétation modérée du Coran faite par l’auteur car pourquoi serait-elle plus vraie que d’autres interprétations ,l’interprétation littéraliste ou extrémiste a aussi autant de légitimité que la sienne.
    Il ya autant d’interprétations que de musulmans et l’interprétation la plus imbécile ,la plus violente,la plus extrémiste vaut tout autant que l’interprétation la plus intelligente et la plus modérée ,le Coran refusant de priviligier un intercesseur sur un autre les rejetant tous .D’ailleurs c’est l’interprétation littéraliste qui est la plus simple et la plus évidente en sautant aux yeux de prime abord qui est la plus facilement compréhensible et acceptée par la masse ,l’interprétation subtile et compliquées de certains intellectuels qui se donnent dans des contorsions intellectuelles pour adapter le Coran à leur propre pensée de la morale moderne rebutent souvent les masses pour une raison ou pour une autre et souvent poussées par des sophistes et des démagogues qui suscitent les bas instincts de l’envie et de la jalouise ;C’est de là que Hanbalite,le littéraliste du coran incréé , a eu la faveur de la foule contre les califes philosophes avec leur théologie rationaliste et subtile du Coran créé 

    3)il ya des versets contradictoires dans le Coran

    ainsi il ya un verset qui dit « pas de contrainte en religion » et d’autres qui disent qu’il faut tuer tous les non-musulmans s’ils ne se convertissent pas tandis qu’une faveur relative est laissée aux croyants des gens du livre à savoir juifs et chrétiens ,qui auront la sauve mais doivent revêtir la condition de dhimitude à savoir en fait la condition de citoyen de seconde zone ,à qui on impose une taxe ,interdit de l’armée ,interdit de la fonction publique,des postes de la fonction digireante politique qui ne peuvent être réservsé qu’à un musulman . N’est-ce pas là du racisme et même un crime contre l’humanité pour appel à un génocide aux non-musulmans d’une autre religion que la religion du livre et aux athées et agnostiques

    « l’auteur cite lui-même le verset coranique »« et tuez les où que vous les rencontriez et chassez les d’où ils vous ont chassé,l’association est plus grave que le meurtre » en prenant la précaution de souligner en gras la 2è partie pour donner une explication et minimiser le verset en question .Cela dit gramaticalement cela n’empêche nullement la 1ère partie "tuez les où que vous les rencontriez d’^tre toujours valable ,la 2è partie n’excluant pas la 1ère

    le meutre des chrétiens qui sont des associateurs est donc non seulement légitimés mais encore ordonné par le Coran ;C’est là un verset criminel de la gravité d’un appel au génocide ,un crime contre l’humanité ;Pour ce seul verset le coran devrait être interdit



  • franc 16 novembre 2011 16:56

    voici quelques critiques de l’articles


    1) l’auteur dit que le Jihad n’est pas l’intégrisme mais que «  c’est une lutte pour promouvoir la parole de Dieu »

    outre qu’il n’est démontré nulle part que le Coran est la « parole de Dieu » ,c’est un dogme islamique hanbalite qui domine jusqu’à aujourd’huis, et encore certaines écoles islamiques comme l’école rationaliste des motazilites qui ont régné dans le siècle d’Or de Bagdad rejette le dogme du Coran Incréé,et les pères fondateurs du chiisme ,Ali et Hussein ont dénoncé le Coran de l’usurpateur d’Omar comme faux et créé une théologie du Vrai Coran qui a été emporté par l’Imam Caché qui reviendra à la fin des temps comme le messie rétablir le vrai coran ,Omar ,brute épaisse qui a éliminé Mahomet pour prendre sa place et même sa fille Fatima qui s’est violemmment révoltée quelques mois après et qui a fait la guerre à la Famille de Mahomet dont Ali et Hussein 

    le terme de lutte pour définir le jihad employé par l’auteur est équivoque peut être par volonté sournoise et perfide ,car il peut signifier soit un combat violent comme la guerre armée ou une combat intellectuel pour la transmission non-violente de la foi .En fait l’histoire le montre et l’auteur le reconnait lui-même que c’est le combat violent qui prime avec la guerre d’expansion de l’Islam .D’après le grand spécialiste de la pensée islamique ,Bernard Lewis,il ya eu des massacres de villes entières en particulier d’une ville importante d’environ quelques dizaines de milliers d’habitants à l’époque cequi correspond comte tenu de la démographie correspondante à une ville de plusieurs millions d’habitants d’aujourd’huis .D’ailleurs que vient faire le calife Omar en Egypte en 642 pour détruire la ville d’Alexandrie et incendier la fameuse grande bibliothèque .Omar disait qu’il fallait brûler tous leslivres qui sont contraires aux préceptes du Coran ,et ceux qui n’y portent pas contradiction aussi car inutiles dès lors ;ainsi même les livres mathématiques inestimables de Pyhtagore ou de Diophantes sont aussi brûlés

    Ainsi l’établissement de l’Islam est vicié dès l’origine historiquement par la guerre d’expansion et théologiquement par la guerre interne en établissant des dogmes idolâtres de la déification d’un obet de la créature humaine ,un livre appelé ,créé dans des conditions particulières par des hommes particuliers pas très saints c’est lemoins que l’on puisse dire



     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité